16 août 2011

L’homme énergétique

 

L’homme énergétique

 

Les analyses sur l'infiniment petit nous apprennent déjà que la matière telle que nous la concevons habituellement n'existe pas ! Elle n'est en fait qu'une concentration gigantesque d'énergie dans un volume insignifiant...

De plus, la théorie onde-corpuscule a démontré qu'un corpuscule (matière) pouvait se transformer en onde (énergie) et inversement. Un peu comme l'eau peut se transformer en vapeur puis se condenser pour reprendre son aspect liquide.

Ces corpuscules, leptons et quarks, puis neutrons, protons et électrons s'assemblent continuellement pour constituer les atomes. Pour donner une idée de l'échelle de ces éléments, si un noyau atomique avait la taille d'un ballon de football, l'électron qui gravite autour de lui, aurait la taille d'une balle de ping-pong et serait éloigné de lui d'une distance équivalente à la hauteur de la Tout Eiffel ! Cela fait donc beaucoup de vide entre les deux.


RM23D01A

Les atomes sont donc constitués de vide, comme notre système solaire contient des vides immenses entre ses planètes...

Alors si la matière est constituée de 99,99% de vide, pourquoi a-t-on cette impression de dureté, de solidité ? Pourquoi arrive-t-on à saisir les objets ? Pourquoi notre main ne passe-t-elle à travers eux? La réponse se trouve dans les énormes forces d'attraction et de gravitation qui les relient. Ce sont elles qui donnent cette impression de solidité à la matière.

Mais si la matière n'est formée que d'énergie, cela signifie bien évidemment que le corps humain dans son ensemble n'est aussi constitué que d'énergie !

Alors, comment est-il possible de nier cet aspect fondamental de l'être humain pour ne s'intéresser qu'à son aspect chimique ?

Pourquoi la médecine s'est-elle ainsi concentrée uniquement sur les remèdes chimiques, alors que les aspects énergétiques et électromagnétiques ont été complètement occultés ?

 

 

 

Posté par Isabelle Laporte à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :