01 décembre 2017

Les Idéaux du Reiki

 

Les Idéaux du Reiki

 

Ces "Idéaux" sont des préceptes de vie à appliquer quotidiennement.
Ils constituent la Base de la philosophie et de l'enseignement du Reiki.

 

filigrame

 ------

Juste pour aujourd'hui
Je me libère de toute colère

Juste pour aujourd'hui
Je me libère de toute préoccupation

Juste pour aujourd'hui
Je rends grâce pour mes nombreuses bénédictions

 

Juste pour aujourd'hui
Je travaille sur moi honnêtement

 

Juste pour aujourd'hui
Je respecte la Vie autour de moi
sous toutes ses formes

 

----------------

 

 

 Pourquoi ces Principes de vie ?

Mikao Usui s’est beaucoup investi durant les dernières années de sa vie auprès des mendiants, dans les bas quartiers de Tokyo. Il s’est mobilisé dans la cité, donnant de nombreux soins, accompagnant ainsi les démunis dans leur misère, puis lors du tremblement de terre. Mais, il a progressivement pris Conscience du fait que les mêmes personnes revenaient toujours à lui, sans pour autant prendre la Responsabilité de leur Vie. En s’intéressant de près à cet état de fait et en échangeant avec chacun, il a compris qu’une majorité d’entre eux ne se prenait pas en charge, et ne pouvait envisager d’arrêter de mendier.

Mikao Usui réalisa qu’il avait omis un élément majeur dans ses soins : s’assurer de l’implication de la personne bénéficiaire, dans un travail de Conscience de Soi et d’Engagement Personnel dans sa propre transformation.

'Appelé' par les enseignements de l’empereur Meiji, qui régnait alors au Japon, il adopta ses préceptes de vie pour les associer à la pratique du Reiki : il mit ainsi en place la Philosophie du Reiki, avec ce que certains appellent les Idéaux du Reiki.

Ces idéaux nous invitent à être le plus en Conscience de ce qui se joue dans la relation à nous-mêmes et dans la relation à l’Autre, avec le plus d’Humilité et de fluidité possible, ce qui n’est pas forcement simple. Ils sont parfois bien difficiles à appliquer au quotidien tant nos schémas mentaux sont ancrés dans notre comportement face aux différentes situations vécues.

Pour Mikao Usui, le Reiki était représenté à 50% par les préceptes de vie et 50% par l’énergie. Il disait à ses élèves :

"Pour intégrer mes enseignements et mes entraînements, pour en faire l’expérience physiquement et spirituellement, et pour vivre avec droiture notre condition humaine, nous devons, premièrement, soigner notre façon de penser et deuxièmement, nous devons garder notre corps en bonne santé. Si notre façon de penser est saine et conforme à la vérité, le corps conserve naturellement sa bonne forme. La mission de la méthode de soin naturel Usui est de conduire à une vie paisible et heureuse, pour soi-même, et d’inviter également à soigner autrui et à lui procurer du bien-être".

Mikao Usui préconisait à ses élèves de les répéter matin et soir sous forme de chansonnette afin de les garder en tête. Il disait : "Matin et soir, assis en Gassho, dis ces mots à haute voix et dans ton cœur, pour développer l’esprit REIKI Usui."

Il l’appelait "la méthode secrète pour attirer le bonheur et le remède spirituel à toutes les maladies".


Quels sont ces idéaux ?

Juste pour aujourd'hui,
je me libère de toute colère

La colère vient du désir de controler une situation qui nous échappe.

Quelle est la solution ?

Tout simplement dès le premier instant quand nous sentons que la colère commence à monter, et que l’on est encore suffisamment lucide, de se dire : "Je suis sur le point de me mettre en colère". Reconnaître l’état dans lequel nous nous trouvons va faire que la tempête perdra la moitié de sa force ; elle sera peut-être toujours présente mais beaucoup moins forte.

Quand on voit que malgré tout la tension continue à monter, le plus sensé à faire est d’abandonner le sujet, la situation ou le lieu, sortir et laisser cette colère se manifester ailleurs dans une activité.

Enfin, il est important de ne pas se culpabiliser de ressentir de telles émotions.


Juste pour aujourd'hui
,
je me libère de toute préoccupation

L’inquiétude naît souvent de notre peur du changement, de l’inconnu et de ce qui pourrait nous arriver demain.

Il y a chaque semaine deux jours qui devraient être exempts de crainte et d’appréhension : HIER, avec ses erreurs, ses soucis, ses peines mais hier n’est plus, et DEMAIN, avec ses erreurs possibles, ses fardeaux, ses espérances mais demain n’existe pas encore. Il reste AUJOURD’HUI, ici et maintenant.

Se préoccuper est synonyme de s’occuper. En regardant le mot, nous voyons qu’il s’agit d’un mot composé : pré-occupation = s’occuper avant le moment venu, c’est à dire trop tôt.

Si un problème a une solution, pourquoi se préoccuper ? Si un problème n’a pas de solution, pourquoi se préoccuper ? Nous devons essayer de nous recentrer pour revenir à l’instant présent afin de retrouver la confiance en la vie et en nous.


Juste pour aujourd'hui
,

je rends grâce pour mes nombreuses bénédictions

La Vie est régie par ce qu’on appelle des Lois Universelles. Que nous connaissions ou pas ces Lois et leur fonctionnement, cela n’a pas d’importance : elles agissent en permanence. Une de ces Lois dit que les énergies de fréquence identique ou semblable s’attirent réciproquement.

Cela veut dire qu’en nous concentrant sur les aspects négatifs de notre vie nous en attirons encore davantage ; et l’inverse est valable aussi : en nous concentrant sur les aspects positifs de notre vie (les Bénédictions) nous les attirons également.

C’est comme si l’Univers disait : Tu as le droit de choisir ce que tu vis et la façon de le vivre. Tu choisis le rôle de victime, tu en auras tous les éléments pour bien jouer ce rôle ; tu choisis le rôle de personne qui privilégie le Bien, le Bonheur et l’Harmonie, c’est OK aussi, tu en auras tous les éléments pour bien jouer ce rôle !

D’autre part, remercier (ou rendre grâce) nous aidera à prendre conscience de la beauté de la Vie, nous aidera à rester de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps dans un état de contentement intérieur. Cela apportera un changement dans notre énergie et, tout de suite après, dans notre propre vie.

 

Juste pour aujourd'hui,
je travaille sur moi honnêtement

Le désir de reconnaissance et la peur d’être rejeté nous poussent à jouer des rôles et à renier certains aspects de notre personnalité. Vivre sa vie honnêtement, c’est être honnête vis à vis des autres mais également vis à vis de soi. C’est assumer ce que nous sommes, ce dont nous avons besoin et se comporter en conséquence. Il s’agit de dire "oui" quand nous pensons oui et de dire "non" quand nous pensons non, d’être en harmonie avec nous-même.

Nos pensées, nos sentiments et nos actions doivent être en harmonie : chaque fois que la pensée et le sentiment sont en harmonie mais que l’action ne tient pas compte de cela, il y a forcement de la souffrance. Donc, pour être serein, éviter la souffrance inutile et être honnête avec soi même, il faut que ces trois aspects de la trinité intérieure soient en harmonie : "je pense, je sens et j’agis" doit devenir la seule et unique énergie qui m’aide à co-créer ma vie.

 

Juste pour aujourd'hui,
je respecte la Vie autour de moi sous toute forme

Cet idéal nous invite à vivre en harmonie sur notre planète, tout en restant fidèle à ce que nous sommes et en respectant dans leur mode de fonctionnement respectif, les quatre règnes : humain, animal, végétal, minéral, et les quatre éléments vitaux : terre, eau, feu, air, issus de l’énergie universelle.

Il fait également référence au fait que tout ce qui se passe en nous se reflète dans notre vie. Et que notre manière d’appréhender le monde influence nécessairement notre existence et réciproquement.

 

Pourquoi "Juste pour aujourd'hui "?

"Juste pour aujourd’hui" = "Ici et Maintenant" = être totalement concentré, avec toute l’attention et l’intention focalisées sur l’activité du moment présent.

Selon nos habitudes, notre âge, notre moment d’évolution personnelle, nous vivons plus dans le futur ou plus dans le passé.

Evidemment, penser au passé nous aide à éviter les erreurs commises et nous projeter dans le futur est une bonne technique de création. Cependant, vivre en permanence dans le passé ou dans le futur nous empêche tout simplement de vivre dans le présent qui est le seul moment où nous pouvons faire quelque chose : le moment 'il y a 5 minutes' est déjà passé, nous ne pouvons rien y changer  et le moment 'dans 5 minutes' n’est pas encore arrivé.

Donc faireagir, c’est possible seulement en ce moment-même, en cet instant présent, le moment le plus important de toute notre vie, le moment où tout est encore possible !

 

Le Reiki, une philosophie de vie

En choisissant de vivre ces cinq idéaux de notre mieux, ils nous aident à devenir le co-créateur conscient de notre vie. Ils deviennent aussi la 'jauge' quand je me pose la question "où j’en suis dans mon évolution spirituelle ?" La réponse est étroitement liée à la façon de vivre ces idéaux.

Le fait de méditer chaque jour sur un principe permet peu à peu d'éliminer et dissoudre bien des émotions perturbatrices que nous traînons derrière nous depuis des lustres et de vivre mieux. Ne serait-ce qu'éliminer la peur, les préoccupations : cela développe le lâcher prise et la confiance. Travailler sur la colère permet de la dissoudre en développant le pardon, la compassion, la patience. Travailler sur la gratitude développe l'Amour inconditionnel, la générosité. Travailler sur l'honnêteté en tout point nous permet d'être vrai avec nous-mêmes, de nous libérer de toute illusion aussi. Travailler sur le respect de toute vie nous pousse à respecter aussi notre vie. 

La philosophie du Reïki est de Travailler sur Soi afin de diffuser l’Amour, la Tolérance et la Paix à travers le monde, en état de fraternité bienveillante.

A ce jour, le Reïki est pratiqué dans tous les pays du monde, avec plus ou moins de Conscience et d’implication personnelle de la part des enseignants, dans leur positionnemment, néanmoins, bon nombre d'entre eux sont impliqués dans une vie en CONSCIENCE et un Travail en profondeur sur Soi.

 

 

 


15 novembre 2017

Explications scientifiques de l'énergie du Reiki

 

Explications scientifiques

de l'énergie du Reiki

 mains 3


Les concepts se trouvant à la base des thérapies énergétiques telles que le Reiki ont des points communs théoriques avec divers modèles proposés en physique moderne1. Bien sûr, aucun de ces modèles n'a été expérimentalement lié à la médecine ou à des résultats cliniques.

Les modèles proposés en bioélectromagnétisme, en physique quantique ou selon la théorie des supercordes, par exemple, sont cohérents avec les écrits orientaux. Ceux-ci laissent entendre qu'une vibration extrêmement subtile pourrait constituer le substrat de la matière telle que nous la connaissons. Elle pourrait par conséquent, avoir un rôle à jouer dans la santé et la maladie.

Bien que ce domaine de recherche soit encore tout nouveau, ces liens donnent à penser que les bases théoriques du Reiki et des autres thérapies énergétiques pourraient ne pas être en contradiction avec les modèles scientifiques actuels.

 

Certains aspects du travail de guérison peuvent être expliqués d’un point de vue scientifique

Pour pouvoir établir une théorie scientifique sur les effets du Reïki, il faut partir des champs magnétiques que chaque être vivant produit. Le Dr James Oschman décrit ce sujet fascinant dans son dernier livre « Energy Medecine, the Scientific basis ».

Il est déjà reconnu depuis longtemps que des courants électriques traversent le corps. Ces courants passent à travers tout le système nerveux et permettent au corps de s’autoréguler. Le système nerveux est relié à tous les organes et tissus du corps et des signaux sont envoyés par le cerveau qui règlent toutes les activités corporelles.

Les courants électriques circulent aussi à partir du coeur par le système circulatoire. Cette circulation est possible grâce à la solution saline du sang, qui fournit un élément conducteur électrique supplémentaire. Plus de 25 000 mètres de vaisseaux sanguins permettent à « l’électricité du coeur » de circuler dans toutes les parties du corps.

Les courants électriques passent dans et entre les cellules du corps. Beaucoup d’entre elles contiennent en fait des cristaux liquides. Les cristaux vivants se trouvent dans les membranes cellulaires, dans les couches myélines des nerfs et à d’autres endroits. Tous les cristaux produisent des effets piezoélectriques lorsqu’ils sont sous pression. Par conséquent, les cristaux liquides dans le corps génèrent en permanence des courants électriques. Ceux ci sont souvent cohérents, c’est à dire que semblable à un laser, leurs fréquences sont accordées avec la zone concernée. Les vibrations similaires à celle d’un laser peuvent circuler dans le corps et irradier dans l’environnement. Cela nous rappelle les effets curatifs du tambour. Au moment où les pressions percutantes du tambour résonnent sur les tissus du corps, des courants et des champs électriques rythmiques sont générés, agissant sur l’activité biologique des tissus.

Un second système nerveux existe appelé Périneurium. Il est constitué d’une couche de tissus de liaison qui entourent le système nerveux. Robert O.Becher en a fait la description dans une série d’articles. Plus de la moitié des cellules du cerveau sont des cellules périneurales. Le perineurium agit sur le courant direct. Il est contrôlé par des ondes cérébrales et est directement impliqué dans le processus de guérison. Quelle que soit la partie du corps qui soit blessée, le système périneural répare sur place les cellules, tels que les globules blancs, les fibroplastes et les cellules mobiles de la peau. Le potentiel électrique se modifie au fur et à mesure de la guérison. Le système périneural est très sensible et réceptif aux champs magnétiques extérieurs.

A chaque fois qu’un courant électrique passe à travers un conducteur, un champ magnétique entoure ce conducteur.

Les courants électriques qui circulent dans les êtres humains, génèrent des champs magnétiques appelés champs biomagnétiques. Le Dr John Zimmerman, de l’université du Colorado School of Medecine à Denver, a utilisé un appareil appelé SQUID (Super Conducting Quantum Interference Device) pour mesurer ces champs dans de nombreuses parties du corps, y compris le cerveau, le coeur et plusieurs autres organes. La lecture des champs biomagnétiques est utile pour comprendre comment le corps fonctionne et pour diagnostiquer la maladie.

Le coeur a le plus fort champ biomagnétique, qui peut être mesuré à une distance de 4,50 mètres.

Le cerveau et les organes du corps sont entourés de leur propre champ biomagnétique. Les champs vibrent à des fréquences diverses et ont une action réciproque les uns sur les autres. Un organe sain aura une fréquence particulière, qui sera différente si cet organe devient malade. La somme de tous ces champs biomagnétiques forment un ensemble très large de champs qui entoure le corps. Cela correspond à ce que nous appelons l’aura. Par conséquent, le champ biomagnétique peut constituer l’un des éléments principaux de l’aura,  bien qu’il puisse aussi prendre d’autres aspects.

Les champs agissent réciproquement sur les autres champs près du corps, y compris les champs d’autrui. Il s’agit du principe de l’induction : un champ magnétique peut avoir un effet sur un autre, provoquant des changements dans ce champ ainsi que changer la force et la fréquence des courants électriques dans ces conducteurs. Ainsi, un champ biomagnétique d’une personne peut avoir un effet sur le champ biomagnétique d’une autre. Ce phénomène peut influencer le bien-être  de chaque personne ainsi que le fonctionnement de ses organes et tissus.

C’est aussi l’explication scientifique du fait qu’une personne puisse avoir un effet thérapeutique sur une autre.

En effet, « l’être » d’un individu ne se limite pas à la peau, mais s’etend dans tout l’espace l’environnant. De par nos expériences personnelles, nous le savons, nous avons déja tous senti la présence d’autres personnes. Aujourd’hui nous en avons la preuve et les explications scientifiques.

Les mains sont également entourées de champs biomagnétiques.

Ceux des mains des guérisseurs ont été mesurés pendant la guérison et ce sont révélés être plus fort que les champs biomatétiques de non-guérisseurs. Un simple testeur magnétique, composé de deux bobines de 80 000 tours chacune, relié à un amplificateur, a été utilisé.

Les mains des guérisseurs ont un champ magnétique dont la rémanence de 0,002 Gauss, ce qui est un millier de fois plus fort que n’importe quel autre champ émis par le corps. Le champ vibrait à une fréquence variant entre 0,3 et 30 Hz, la plupart du temps vibrant entre 7 et 8 Hz.

L’énergie de guérison dans les mains est générée, au moins en partie, par le système périneural. Le système entoure les nerfs et constitue un chemin  pour les courants électriques directs. Les ondes cérébrales modulent ces courants, elles sont elles-mêmes sous le contrôle du thalamus.

Hormis le biomagnétisme, d’autres formes d’énergie peuvent provenir des mains et avoir un effet thérapeutique particulier. Il existe des preuves que des rayons infrarouges, des micro-ondes et d’autres formes d’émission de photons proviennent des mains de guérisseurs et que les systèmes biologiques y sont réceptifs.

Quand une personne est malade, les fréquences biomagnétiques d’un ou plusieurs organes ne se trouvent pas dans les zones saines.

Herbert Fröhlich, un chercheur qui a découvert plusieurs aspects intéressants des champs biomagnétiques du corps, explique : "Un ensemble de cellules, tel qu’un tissu ou un organe, aura certaines fréquences collectives qui régulent des processus importants, tels que la division d’une cellule. Normalement, ces fréquences de contrôle sont très stables. Si, pour une raison quelconque, une cellule change de fréquence, elle entraînera des signaux des cellules avoisinantes qui réinstalleront la fréquence correcte. Cependant, si un grand nombre de cellules perdent leur rythme, la force vibratoire du système peut diminuer au point de perdre toute stabilité. Une perte de cohérence peut conduire à la maladie ou a des troubles. Cela confirme le concept métaphysique selon lequel la maladie commence d’adord dans l’aura ou le champ biomagnétique avant de se développer dans le corps physique."

Lorsqu’un guérisseur place ses mains près d’un organe malade et commence à soigner, le champ biomagnétique émis par les mains du guérisseur devient plus fort que celui émis par l’organe malade. La fréquence du champ biomagnétique des mains du guérisseur se met aussi à vibrer aux fréquences dont l’organe a besoin pour guérir. Puisque le champ biomagnétique du guérisseur est plus élevé que celui d’un organe malade, il induit les fréquences saines dans le champ de l’organe à soigner, lui permettant d’adapter de nouveau ses fréquences à celle d’un organe en bonne santé. Cette adaptation à son tour influence les courants électriques qui circulent dans les cellules, dans les terminaisons nerveuses à l’intérieur et autour des organes, ainsi que sur leur fonctionnement biologique. C’est le point de départ de la guérison.

Des recherches ont été entreprises sur les quelques fréquences de guérison de différents tissus du corps. Une fréquence de :

  •   2 Hz est nécessaire pour guérir les nerfs,
  •   7 Hz pour les os,
  • 10 Hz pour les ligaments,
  • 15 HZ pour les capillaires,...

Le processus peut aussi fonctionner dans le sens opposé, quand le guérisseur vérifie et cherche les zones de troubles dans le champ biomagnétique du patient. Pendant ce processus, le guérisseur déplace lentement une ou les deux mains à quelques centimètres au dessus du corps, en faisant attention aux sensations dans les paumes de la main. Le champ du patient provoque des variations dans le champ des mains du guérisseur, que celui-ci peut sentir. Il est alors capable de localiser dans le champ biomagnétique du patient les zones qui posent problème.

Une des caractéristiques uniques du Reïki est qu’il nous donne cette capacité par le seul fait de l’initiation.

En outre, le Reïki n’a pas besoin d’être guidé par l’esprit du guérisseur. Il se dirige seul et n’utilise pas l’énergie personnelle du guérisseur.

Aussi, gardant à l’esprit les théories énoncées précédemment, comment l’initiation au Reïki  et le traitement pourrait-il fonctionner ? L’initiation peut éveiller un aspect inné enfoui à l’intérieur de chacun d’entre nous, qui a un lien direct avec l’unité, le bien-être et la guérison, présentant un niveau d’intelligence beaucoup plus élevé. Puisque l’intelligence se trouve à l’extérieur de notre esprit conscient, il serait cohérent de dire que cette intelligence provient de notre surconscient. Le fait qu’elle n’utilise pas notre propre énergie, indique que l’initiation fait appel à une source d’énergie différente de celle qui satisfait nos besoins quotidiens. Par conséquent, avec le Reïki, il est possible de confirmer le fait que nous possédons tous un potentiel caché, latent chez la plupart des gens, mais qui peut être eveillé. Le surconscient peut alors guider le fonctionnement du thalamus et du système nerveux périneural pour générer l’énergie Reïki, dirigée à travers les mains du guérisseur vers les zones malades. L’énergie Reïki peut aussi simplement être un mélange spécial de biomagnétisme avec d’autres énergies, déterminé par le subconscient, qui lui indique d’être exactement ce dont le corps a besoin là où les mains sont placées, de façon à enclencher et accomplir le processus de guérison.

A partir de ces concepts, nous pouvons imaginer que des moyens de guérison plus puissants et plus efficaces sont possibles, quand on fait appel à un niveau encore plus élevé de surconscient pour formuler des combinaisons particulières de fréquences et de forces d’énergie qui permettent que le processus d’autoguérison démarre plus vite et dans des cas plus difficiles.

La guérison pourrait impliquer une combinaison spéciale d’amour, de compassion, de bonté, par laquelle la partie malade peut se débarrasser au plus vite de ses anciens schémas et retrouver la santé. Une telle guérison puissante peut être comparée à un mécanicien automobile hautement qualifié, qui en raison de son expérience et de ses connaissances est capable de réparer des voitures que d’autres mécaniciens n’arrivent pas à réparer. Au fur et à mesure que nous enrichissons nos connaissances et nous guérissons nous-mêmes en profondeur, notre potentiel de guérisseur continuera à s’éveiller, il nous permettra d’atteindre des sphères élevées de notre subconscient et d’améliorer de plus en plus nos capacités.

Les champs magnétiques perdent de la puissance rapidement quand vous vous éloignez de la source du champ. Alors que la théorie présentée précédemment permettait d’expliquer le phénomène de guérison par la présence du guérisseur proche du patient, comment la guérison à distance s’explique-t-elle lorsque le patient se trouve à des kilomètres  et même de l’autre coté de la planète ?

Les ondes scalaires peuvent être responsables de la guérison à distance. Quand deux champs magnétiques vibrent à la même fréquence et sont parfaitement déphasés, ils s’annulent réciproquement. Cette annulation n’élimine pas l’effet des champs, puisque les potentiels sont toujours là,  ils créent ce qu’on appelle des ondes scalaires. Les ondes scalaires n’ont pas d’interaction avec les électrons comme c’est le cas des champs magnétiques, mais avec des nucléis atomiques. Elles ne peuvent pas être bloquées par des cages Faraday ou autre barrières et se propagent à n’importe quelle distance sans perdre de puissance. Il s’est avéré, qu’elles ont aussi un effet sur les tissus biologiques et qu’elles favorisent la guérison. Selon le Dr James Oschman, "on part d’habitude du principe que ce sont les champs électriques et biomagnétiques qui agissent sur les organismes, mais plusieurs chercheurs pensent que les ondes scalaires potentielles sont en fait à la base de ces effets."

Même si les théories expliquent dans une certaine mesure comment fonctionne la guérison, un aspect de la guérison et du travail spirituel reste encore un mystère. Les champs biomagnétiques et les ondes scalaires sont dépendantes du corps physique ou d’un appareil physique qui les génère; mais de nombreux guérisseurs spirituels ont des expériences directes avec des Êtres supérieurs qui envoient la guérison; Ils n’ont pas de corps physique. Comment leur énergie de guérison est générée ? D’un point de vue scientifique, comment peuvent-ils exister ? Ces questions forment une bonne base de réflexion sur la guérison et la nature de la conscience.

Les tissus vivants du corps, composés de molécules et d’atomes sont directement reliés et sous l’influence de toutes les forces de la nature. Il est alors naturel de penser que ces forces sont intégrées dans les fonctions du corps. Y compris les forces connues et inconnues. En étudiant les êtres vivants, et particulièrement nous même, nous avons l’occasion de comprendre les forces les plus profondes et les plus mystérieuses de l’univers.

Il est probable qu’au fur et à mesure que la science continue à étudier les domaines de la guérison et du spirituel, elle fera des découvertes étonnantes qui contribueront à l’expansion de notre conscience et apporteront une transformation à vie sur cette planète.

 

 

Article tiré du livre : » La Quintessence du Reïki » de Walter Lübeck, Frank Arjava Petter et William Lee Rand.

Editions NIANDO  Site :  reikiforum

http://elishean.unblog.fr/

1. Miles P, True G. Reiki--review of a biofield therapy history, theory, practice, and research.Altern Ther Health Med. 2003 Mar-Apr;9(2):62-72.

Posté par Isabelle Laporte à 07:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

19 octobre 2017

LFDR - La Fédération De Reiki

Logo LFRU 2017


LFDR

La Fédération De Reiki

 

 

La Fédération

Le développement considérable du REIKI en France (sans doute plus de 10.000 Maîtres, autour de 800 000 praticiens) et une demande croissante de "receveurs", des conférences de présentation largement suivies par un auditoire attentif, .... Cet immense engouement conduit inévitablement à se poser la question : et pourquoi pas une Fédération accueillant des Maîtres, des Praticiens, des Enseignants de Reiki, et des Sympathisants dans une perspective moderne, rigoureuse, efficace et solidaire.

En effet le succès du Reiki impose une éthique sans complaisance, une pratique rigoureuse, une communication claire, mais aussi des échanges d’expériences et de méthodes pédagogiques, une approche scientifique notamment dans la collaboration avec le monde médical, d’où la nécessité de créer une FEDERATION.


Qui sommes-nous ?

La Fédération de Reiki Usui est une association loi 1901 dont l’objectif est de faire connaitre et de promouvoir le Reiki auprès de l’opinion publique, des médias et des autorités de notre pays.

Cette technique, d’origine japonaise, souffre auprès d’une partie de la population française, d’un discrédit injustifié alors qu’elle peut représenter une aide extrêmement efficace pour toute personne en souffrance, du moment qu’elle est pratiquée avec éthique par des professionnels compétents.

Nos voisins européens et d’autres grands pays occidentaux ne s’y sont pas trompés et le Reiki bénéficie d’une réputation très différente chez eux. En Angleterre, en Espagne, aux Etats-Unis ou en Israël, il est utilisé dans les hôpitaux et en Suisse, il est remboursé par les mutuelles de santé. Alors qu’en France, certains prétendent encore qu’il peut conduire à des dérives sectaires.

Cette mauvaise image s’explique par un manque flagrant d’encadrement de notre discipline qui a permis la libre installation de personnes peu scrupuleuses, prétendant pratiquer le Reiki et dont le manque de compétences et le comportement douteux ont porté préjudice à l’ensemble de la discipline.

La fédération est née de l’idée de rassembler sous la bannière d’un code d’éthique sans complaisance, des praticiens et des enseignants Reiki désireux de défendre une pratique à la déontologie irréprochable. Venus de France et des pays francophones, ils se sont engagés à respecter un certain nombre de règles qui leur permettre de proposer des séances et des formations en Reiki dignes de confiance et de qualité.


Pourquoi adhérer ?

Il est très important que les praticiens et les enseignants respectant nos valeurs et désireux de voir s’améliorer l’image du Reiki adhèrent massivement à notre fédération.

  • Parce que dans les pays où le Reiki est considéré comme une discipline respectable, il y a toujours une fédération forte et vigilante qui s’efforce de réguler la profession.
  • Parce qu’il est fondamental de faire évoluer l’image du Reiki dans la conscience collective et de faire cesser les rumeurs et les préjugés à son sujet.
  • Parce que les gens ont le plus souvent besoin de recommandations avant d’oser aller rencontrer un praticien ou un enseignant Reiki et que pour de nombreuses personnes, le fait de figurer dans l’annuaire de la fédération est un gage de respectabilité.
  • Parce que la profession est tellement hétéroclite que les personnes intéressées par le Reiki ne s’y retrouvent pas et qu’elles ont besoin de repères.
  • Parce que le Reiki évolue et que tout ce qui se fait appeler Reiki n’est pas forcément sérieux ou bon pour tout le monde.
  • Parce que même si la diversité est source de richesse, certaines pratiques sont inacceptables, déviantes ou à ne pas mettre entre toutes les mains et qu’il est bon de mettre un cadre pour éviter les dérives.
  • Parce que les nombreuses recherches effectuées sur le Reiki au cours de ces 20 dernières années ont permis de découvrir de nouveaux éléments concernant son enseignement et sa pratique et qu’il nous semble important d’être un relai de ces informations afin de permettre aux enseignants de se mettre à jour.
  • Parce que les personnes qui souhaitent s’installer à titre professionnel ou associatif ont besoin de conseils.
  • Parce que tous ensemble, nous pouvons partager nos expériences et développer un puits de connaissance à l’usage de tous nos adhérents.
  • Parce que l’union fait la force et qu’ainsi, nous aurons du poids et de la légitimité face à nos interlocuteurs : assurances, mutuelles, pouvoirs publics.
  • Parce que la fédération peut représenter un soutien fraternel, et parfois même juridique à chacun de ses membres, dans la mesure où ces derniers respectent son Code d’Éthique et son Règlement Intérieur.
  • Parce qu’en étant unis et en nous fédérant, nous montrons que nous sommes fiers de notre discipline et que nous revendiquons haut et fort les bienfaits du Reiki.
  • Parce qu’enfin, nous souhaitons organiser à plus ou moins long terme des manifestations pour permettre à nos adhérents de se rencontrer et de partager des bons moments, du Reiki ou des informations utiles.


Code d’éthique

1. Le Praticien de Reiki est une personne ayant été formée au Reiki par un enseignant pouvant prouver que sa lignée remonte à Mikao Usui. Pour chaque degré, il doit avoir reçu les initiations en direct, c’est-à-dire en présence de son formateur, lui-même non initié à distance.

2. Le Maître Enseignant en Reiki est une personne ayant reçu en direct l’initiation à tous les degrés de Reiki Usui par un enseignant non initié à distance et pouvant prouver que sa lignée remonte à Mikao Usui. Il a reçu les compétences pour enseigner et initier à tous les degrés jusqu’à la Maîtrise. Le Maitre enseignant s’engage à respecter les délais entre les niveaux de formation :

  • Entre le niveau 1 et le niveau 2 : 3 mois minimum
  • Entre le niveau 2 et le niveau 3 : 9 mois minimum
  • Entre le niveau 3 et le niveau 4 : 12 mois minimum

3. Le Praticien et le Maître Enseignant de Reiki déclarent en toute conscience que le Reiki :

  • Ne se substitue pas à la médecine conventionnelle et ne remplace en aucun cas les traitements médicaux.
  • S’inscrit parmi les techniques complémentaires d’accompagnement.
  • Ne s’apparente à aucun ordre religieux ou spirituel dogmatique.

Ainsi et en tant que Praticien/Maître de Reiki, je m’engage à :

  • Etre en règle avec les lois et les règlements en vigueur dans mon pays, que ce soit au niveau juridique, administratif ou fiscal,
  • Respecter le secret professionnel,
  • Ne jamais pratiquer d’initiation à distance,
  • Respecter la dimension sacrée des symboles,
  • Ne jamais émettre de diagnostic,
  • Ne jamais interférer dans la relation entre le receveur et le corps médical,
  • Diriger tout client qui semblerait avoir besoin de soins psychologiques et/ou médicaux vers un professionnel de santé compétent,
  • Pratiquer une communication honnête et transparente sur le Reiki, sur sa nature, son potentiel et ses limites, ainsi que sur la durée et le déroulement des séances,
  • Informer clairement des tarifs pratiqués que ce soit pour les séances ou pour les formations,
  • Donner toutes les précisions concernant les stages (contenu, durée, coût, etc.),
  • Laisser à mes clients, receveurs ou élèves, une entière liberté dans le choix de leur praticien ou de leur Maître Enseignant,
  • Toujours traiter mes élèves et les personnes demandant des séances de Reiki avec le plus grand respect,
  • Ne jamais exercer de pressions, d’abus de pouvoir, ni de harcèlements qu’ils soient moraux, sexuels ou en quelque domaine que ce soit sur mes receveurs ou mes élèves,
  • Ne jamais demander au receveur ou aux élèves de se déshabiller et ne jamais faire de commentaires d’ordre sexuel,
  • Ne pas avoir de relations intimes avec eux pendant la période totale du traitement et cesser toute relation professionnelle si une telle relation venait à se développer avec un ou une cliente,
  • Respecter les lois et les règlements sur la propriété intellectuelle. J’ai connaissance du fait que la diffusion ou l’utilisation d’articles, de visuels et de matériels pédagogiques provenant de LA FEDERATION DE REIKI USUI ou d’un autre Maître de Reiki ne sont autorisées qu’avec leur accord explicite.

4. En outre, j’ai conscience de l’importance de travailler sur moi. Je m’engage donc à :

  • Faire de mon mieux pour vivre, respecter et faire connaître les Idéaux du Reiki de Mikao Usui. Sachant qu’ils représentent une part essentielle de l’enseignement du Reiki, je m’efforce de les appliquer au quotidien, que ce soit dans ma vie personnelle ou professionnelle,
  • Œuvrer à ma propre évolution personnelle et à mon processus d’auto guérison afin d’intégrer totalement l’essence du Reiki dans mes actions quotidiennes tant au niveau personnel que professionnel,
  • Me perfectionner dans ma pratique du Reiki, et toujours travailler avec Honnêteté, Respect, Conscience, Amour et Humilité,
  • Observer une hygiène de vie saine, ce qui implique également une hygiène corporelle irréprochable. J’ai conscience que certaines maladies sont incompatibles avec le fait d’accueillir ou de poser les mains sur des élèves ou des clients,
  • Recevoir mes clients ou mes élèves dans un local propre, aéré et adapté.
5. En tant que membre de LA FEDERATION DE REIKI USUI, je m’engage à pratiquer une publicité juste, en accord avec ses valeurs, et à travailler dans l’expression totale de sa philosophie et ses buts.

6. Je suis conscient que détenir ou constituer un fichier manuel et/ou informatique relatif aux clients est soumis aux lois en vigueur.

 

La Fédération de Reiki

 

 

Posté par Isabelle Laporte à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 octobre 2017

Historique et enseignement du REIKI

 

Historique et enseignement du REIKI :


les courants actuels d'enseignement

 

Le REIKI est un « système de guérison lié au travail spirituel », couramment utilisé au VIII siècle par des moines bouddhistes, et redécouvert par Mikao Usui, Docteur en théologie (1865-1926), à la fin du XIX siècle dans des Soutras vieux de 2500 ans. Selon Idriss Lahore, c'est en 1922, au cours d'une "expérience transcendantale de mort imminente", qu'il aurait pris conscience de ses dons de guérisseur et se serait orienté vers la voie du Reiki. Il développa et enseigna cet art d'imposition des mains durant les quatres dernières années de sa vie et initia de nombreuses personnes. Le système de guérison qui a évolué à partir de la méthode du Dr Usui est appelé le « système Usui de guérison naturelle » ou Usui Reiki Ryoho.

 

ljlkjkljljlkj

 

En 1925, il nomma Chujro Hayashi pour lui succéder comme "Grand Maître". Docteur en médecine, celui-ci a fondé une clinique REIKI à Tokyo. Suite à la demande du Dr Usui de développer le système de Reiki, le Dr Hayashi a créé un système complexe d'apprentissage des positions des mains (techniques japonaises de Reiki) fondé sur son expérience de médecin et sur son expérience de travail dans sa clinique de Reiki. Il a également continué à développer le processus d'initiation.

En 1939, le Dr Hayashi ne voulant pas que le REIKI soit perdu, désigna Hawayo Takata, une américaine d'origine hawaïenne, comme "Grand Maître". Mme Takata pratiqua pendant de longues années et, sur la fin de sa vie,  forma 22 maîtres originaires des Etats-Unis et du Canada. A bien des égards, le système de Reiki, que Mme Takata a enseigné est différent de celui du Dr Usui. Sa plus importante contribution au Reiki est l'ajout du traitement de base et de l’autotraitement. Elle déclarait que le Reiki est une « tradition orale » et ne permettait pas aux élèves de prendre des notes ou d'enregistrer les formations Reiki. De ce fait, il est devenu difficile de vérifier exactement comment le Reiki doit être enseigné.

Mme Takata, puis Barbara Weber Ray ont rajouté des symboles complémentaires (SKSK, DKMT,…) aux 4 symboles de base enseignés par Mikao Usui, puis avec les connaissances scientifiques actuelles, les enseignants ont appris d’autres systèmes de guérison qui sont complémentaires au système reiki et dont ils font profiter leurs élèves.

L'expansion du Reiki en Occident est due d'un côté à la branche nippo-américaine de Hawayo Takata et de sa petite-fille Phyllis Lei Furumoto, qui transmirent les principes élémentaires du Reiki par des techniques très simplifiées, et formèrent des maîtres occidentaux à partir des années 1970 (principalement dans le courant new âge et les spiritualités modernes), et de l'autre côté à la branche japonaise directement liée à Chujiro Hayashi, introduite directement depuis le Japon en Europe au début des années 2000.

Aujourd’hui, l’enseignement du Reiki a beaucoup évolué en raison notamment des scissions successives des différents courants, de l'évolution des approches énergétiques et des nouvelles connaissances en matière de physique quantique.

Il devient donc difficile de choisir un Maitre Reiki.

Le "Maitre" que vous allez choisir doit être une personne habilitée à exécuter les rituels dans la tradition Usui, à transmettre l'enseignement et à encadrer ses étudiants. Vous devez vous sentir en confiance avec lui.

 

Voici quelques « tendances » des courants actuels d'enseignements, que l’on pourrait classer comme suit. Attention, ils ne sont pas tous égaux : certains n'en ont que le titre et vous risquez d'y perdre votre temps, votre argent, et ... votre âme....

 

Les Maitres issus de la branche japonaise :

  • enseignement orale très strict, protocolaire, secret
  • transmission des 4 symboles Usui
  • beaucoup de pratique
  • pas ou peu de livret laissé à l’élève
  • délai important entre les différents niveaux
  • respect du « Maître », de sa lignée pyramidale, de son enseignement

 

Les Maitres issus de la branche américaine :

  • enseignement Usui : philosophie, valeurs, idéaux,
  • enseignement complémentaire : techniques japonaises, chakras, cinq éléments, cristaux,…
  • travail sur la respiration, la conscience et l’énergie pour développer l’intuition et le ressenti
  • transmission des 4 symboles Usui + symboles supplémentaires
  • livret de l’élève = outil de travail
  • délai minimum entre les différents niveaux
  • l’élève est rendu autonome dans son évolution personnelle
  • accompagnement de l’élève : ateliers échanges reiki,…
  • tarifs raisonnables

 

les Maitres indépendants, adeptes de « l’urgence »

  • initiations de groupes importants (10 à 20 personnes)
  • ou initiations regroupées (2 niveaux en même temps)
  • pas ou peu d’enseignement
  • pas ou peu de pratique
  • pas ou peu de livret
  • pas de processus de nettoyage après les initiations
  • élève non suivi, laissé seul face à son évolution personnelle
  • pas ou peu de ressenti
  • tarifs gratuits ou peu élevés

 

les Maîtres indépendants, adeptes de la "rentabilité" :

  • enseignement "découpé", ex :
               - week-end d’initiation + ateliers
               - initiation sur deux week-end  : Okuden Zenki + Okuden Koki
  • "obligation" d’assister à des ateliers de techniques supplémentaires ou d’être suivi en consultation entre deux niveaux
  • possibilité d'être 'initié à distance' avec suivi en e-learning
  • formations longues et annoncées comme "certifiantes" (*)
  • propositions d’initiations supplémentaires, non Usui,
  • élève bien 'cadré', non autonome
  • termes utilisés abusivement pour rassurer le stagiaire :  "école française", "fédération française", "copyright", "marque déposée", "label", "reiki traditionnel", "formation certifiante",....
  • tarifs élevés (800€ pour niveau 3 et 1500€ pour niveau 4)

 

les Maîtres indépendants, pressés de rentabiliser

  • ont passés toutes les initiations en quelques mois
  • pas ou peu d'expérience
  • pas ou peu de pratique
  • enseignement "à la demande"
  • tarifs à la carte

 

Alors comment choisir ? il faut poser les bonnes questions...
et s'assurer en tout premier lieu que le Maître Enseignant que vous avez choisi n'a pas été formé "à la va-vite", en quelques mois seulement, ou à distance, sinon votre initiation va se résumer à une "passation" de symboles"  sans véritable enseignement derrière !

 

NB : Cet article est écrit à titre d'information, afin que chacun puisse choisir en toute conscience son enseignant. Il n'est pas écrit pour juger qui que ce soit. Chacun d'entre nous rencontre à tout moment l'enseignement et les expériences dont il a besoin pour avancer. Il n'y en a pas de meilleurs que d'autres. Tout est toujours juste.

 

(*) certifiante signifie simplement remise d'un certificat ! cela ne veut pas dire que la formation est reconnue par l'état français !

voir l'arbre génélogique des écoles ou mouvements des premiers enseignants de Reiki Usui

 

Reiki Toulouse, reiki.toulouse, reiki-toulouse, formation, magnétisme, bien être, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, Blagnac, Aucamville, Gagnac, saint Jory, Grenade, Castelginest, Launaguet, Saint Génies, l’Union, médecine douce, technique, annuaire, forum, minimes, stage, annuaire, espace, harmonisation énergétique, échange, énergie, guérison, maladie, relaxation, détente, dépression, auto-immune, défense, témoignage, médecine alternative, atelier, degré, thérapeute, praticien, maitre, master, technique japonaise, Usui reiki Ryoho, stage, information, séance, méditation, prix, banlieue toulousaine, agglomération toulousaine, haute Garonne, Mikao Usui, enseignement, homme énergétique, énergie universelle, Isabelle Laporte, FFRU, C technique d'imposition des mains, receveur, donneur, relaxation, quantum touch, pratique bien-être, , la voie du cœur, reiki forum, développement personnel, pratiquer à Toulouse, inscription, pas cher, chakras, symboles, lignée, okuden shipiden, école, corps d’énergie, programme, auto traitement, niveau, explication scientifique, libérer, les souffrances physiques, émotionnelles, mentales pour amener la Santé, l’Harmonie et la Paix intérieure, champs magnétiques, champ biomagnétique, aura, ondes scalaires, Reiki Toulouse, reiki.toulouse, reiki-toulouse, formation, magnétisme, bien être, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, Blagnac, Aucamville, Gagnac, saint Jory, Grenade, Castelginest, Launaguet, Saint Génies, l’Union, médecine douce, technique, annuaire, forum, minimes, stage, annuaire, espace, harmonisation énergétique, échange, énergie, guérison, maladie, relaxation, détente, dépression, auto-immune, défense, témoignage, médecine alternative, atelier, degré, thérapeute, praticien, maitre, master, technique japonaise, Usui reiki Ryoho, stage, information, séance, méditation, prix, banlieue toulousaine, agglomération toulousaine, haute Garonne, Mikao Usui, enseignement, homme énergétique, énergie universelle, Isabelle Laporte, FFRU, technique d'imposition des mains, receveur, donneur, relaxation, quantum touch, pratique bien-être, la voie du cœur, reiki forum, développement personnel, pratiquer à Toulouse, inscription, pas cher, chakras, symboles, lignée, okuden shipiden, école, corps d’énergie, programme, auto traitement, niveau, explication scientifique, libérer, les souffrances physiques, émotionnelles, mentales pour amener la Santé, l’Harmonie et la Paix intérieure, champs magnétiques, champ biomagnétique, aura, ondes scalaires,

Posté par Isabelle Laporte à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

13 octobre 2017

Les accords toltèques et les Idéaux du Reiki

Les Accords Toltèques et les Idéaux du Reiki

 

     

 

Accords toltèques ou idéaux Reiki ? Les deux offrent un merveilleux code de conduite simple et efficace.

Chacun à leur façon, Don Miguel Ruiz et Mikao Usui révèlent une façon d’accéder à cette sagesse infinie à l’intérieur de nous, que nous avons fini par oublier tout au long de nos vies. Beaucoup de nos systèmes de pensées (culture, religion, éducation) qui sont en place à l’heure actuelle vont à l’encontre de ce que nous sommes ; notre soumission ou conditionnement à ceux-ci, aux non-dits et aux valeurs artificielles, est ce qui attire la souffrance et limite notre capacité à la joie et à l’abondance.

Bien que différentes dans les mots et la formulation, l’intention des accords toltèques et celle des idéaux du Reiki sont identiques : donner accès à notre puissance personnelle en nous incitant à respecter notre nature divine et infinie – cette partie en nous qui est authentique et libre.

  • Avoir une parole impeccable est l’expression verbale de notre état énergétique. Sous le couvert de l’humour ou de mots « gentils » parfois, nous faisons parfois passer notre colère ou notre frustration, en pensant maîtriser cette émotion. Ne soyez pas en colère, ou exprimez votre émotion avec intégrité. Vous êtes responsable de cette émotion.
  • Ne rien prendre de manière personnelle, c’est aussi ne pas se préoccuper de ce que les autres peuvent dire ou penser de nous ; être en ligne avec qui nous sommes et l’acceptation de soi nous libèrent des opinions des autres.
  • Ne pas faire de supposition, c’est aussi être reconnaissant de ce qui nous arrive ; en n’imaginant pas le pire, mais plutôt en réfléchissant à ce que cette situation ou cette personne pourraient donner de mieux et ce qu’elles viennent faire dans notre vie.
  • Faire de son mieux, c’est travailler sur soi, dans l’instant présent et juste pour aujourd’hui. Etre honnête et authentique avec l’énergie du moment demande le développement d’une pratique spirituelle quotidienne de l’écoute de soi.
  • Etre sceptique et savoir écouter vient d’un sentiment de bonté intérieure envers les autres et envers soi ; l’acceptation que nous avons tous un message qui mérite d’être entendu, mais qu’il revient à chacun de trouver sa propre vérité. Tout n’est qu’une question d’opinions ou de points de vue.

Ces accords et ces idéaux nous révèlent finalement ce que nous voulons tous : le respect et l’acceptation de qui nous sommes.

Ils nous révèlent aussi que notre bonheur ne dépend de personne, c’est à nous de nous montrer aux autres dans toute notre force et splendeur à travers notre vérité et notre amour. Quel beau cadeau que cette invitation à être libre d’être qui nous sommes vraiment.

Hélène Beaulieu

Maitre Reiki

www.helenebeaulieu.fr

Posté par Isabelle Laporte à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


04 octobre 2017

Comment parler du Reiki en toute simplicité ?

Comment parler du Reiki en toute simplicité ?

 

discussion

Et toi, tu fais quoi ?

Heu....moi ? Du REIKI. 

Du quoi ?

Du REIKI !

Ah, et c'est quoi ?

 

Et si vous êtes comme moi, au début il faut bien se rendre à l'évidence que ce n'est pas toujours facile à expliquer. En général on est parti pour trente minutes d'explications sur un schéma plus ou moins bien construit ponctué d'exemples. On s’emballe, on s'excite (normal on est passionné !) et puis à la fin on demande à l'autre ce qu'il en pense et il nous répond : Ouais, ça a l'air pas mal. Puis il enchaîne : pour changer de sujet, tu sais que j'ai revu...

Vous venez de vous prendre un "vent", vous ne comprenez pas pourquoi l'autre n'a rien compris à votre méthode méga super géniale et votre ami s'en va en se disant : plus jamais je le branche sur le Reiki !

Avec le temps j'ai appris ! Et je vais vous faire part de ma méthode pour ne plus perdre votre temps, soûler votre interlocuteur et repartir déçu...

L'idée est de toujours valider si la personne qui est en face de vous veut en savoir plus et jusqu'où elle veut aller dans le détail. Vous devez donc avoir quelques phrases déjà préparées pour éviter les : heu... c'est-à-dire... c'est pas facile à expliquer... comment te dire ?...

N'oublions pas que ce qui est bien intégré s’énonce clairement.

Voilà un exemple de conversation avec ma méthode. Bien sûr, à vous d'inventer votre dialogue selon votre façon d'appréhender le Reiki.

Donc première réponse :

  • C'est quoi le REIKI ?
  • Une technique japonaise d'harmonisation énergétique.

Et je n'en dis pas plus. Je ne parle pas non plus d'apposition des mains car j'ai toutes les chances d’entendre : "comme le magnétiseur ?" Et me voilà parti à expliquer ce que ce n'est pas alors que le mieux est quand même d'expliquer tous les bienfaits... En plus "comme les magnétiseurs" l'étiquette est posée. Votre interlocuteur connaît (ou croit connaître) ! Il n'est plus dans la découverte. Son attention retombe.

  • Et ça sert à quoi ?
  • C'est à la fois une méthode de développement personnel et une technique pour soulager les maux physiques, émotionnels.

Je reste toujours général. Il ne sert à rien pour le moment de rentrer dans les détails. Répondre à la question et seulement à la question.

  • Et comment tu fais ça ?
  • C'est quelque chose que j'ai appris en suivant des formations. D’ailleurs tout le monde peut en faire autant. Il suffit d'avoir envie.
  • Ok ! C'est quoi le principe ?
  • Le postulat de départ est que tout est énergie. Toi, moi, ce qui nous entoure, la nature, TOUT. Et pour que  tout soit parfait, il faut que l'énergie circule librement. S'il y a une diminution, un ralentissement, une stagnation d'énergie, les désordres apparaissent. C'est pour cela qu'au début je t'ai parlé "d'harmonisation énergétique". C'est vrai que c'est une notion plus orientale qu'occidentale.

Ça y est. Nous voilà dans le vif du sujet. Si le sujet l'intéresse il y aura de nouvelles questions. Si non, plus de question et on passe à autre chose !

Mais là, sa curiosité le pousse à en savoir un peu plus.

  • Donc, toi tu fais en sorte que l'énergie circule librement ?
  • Oui.
  • Et comment ?
  • J'ai appris à canaliser une énergie que l'on appelle REIKI. C'est une énergie de très haute fréquence. Je la mets à disposition des personnes pour les aider à retrouver une belle harmonie.

Toujours des phrases courtes et simples.

  • De quelle façon tu leur donnes cette énergie ?
  • Principalement par les mains. Je pose mes mains sur différentes parties de leur corps. J'utilise également le souffle et le regard.

Quand vous en êtes arrivé là je pense que vous pouvez à votre tour poser des questions et continuer la discussion en vous intéressant directement à la personne.

  • Et toi, est-ce que tu sens qu'il y a des secteurs de ta vie qui pourraient mieux fonctionner ?

Deux types de réponses : « Non, moi ça va ! »  ou « Ah, ça oui. Bien sûr ! ». Là encore, la conversation s'arrête ou repart de plus belle.

Vous le voyez avec cette méthode plus jamais de "vent". Vous suscitez l'intérêt et vous répondez aux questions. Vous n'êtes pas intrusif, vous ne vendez rien !

Il vous suffit pour cela de quelques phrases simples et préparées d'avance et surtout de respecter votre interlocuteur quand il vous dit qu'il ne veut pas en savoir plus !

Eric Fruneau - Maître Reiki
http://www.invitation-au-bonheur.com

Posté par Isabelle Laporte à 10:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

20 janvier 2017

Ne voyez pas seulement le REIKI ...

 

« Ne voyez pas seulement le REIKI
comme un véhicule de guérison et d'élévation des énergies,
mais comme un moyen d’abandonner des perceptions limitées
pour des perceptions plus vastes. » 

Hawayo Takata

 

 

Posté par Isabelle Laporte à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 janvier 2017

les 11 dimensions de notre cerveau

Le cerveau humain peut créer des structures
allant jusqu’à 11 "dimensions" !

cer veau

Illustration d'un univers de structures et d'espaces multidimensionnels. | Courtesy of Blue Brain Project

Des neuroscientifiques ont utilisé une branche classique des mathématiques d’une manière totalement nouvelle afin d’analyser la structure de notre cerveau : ils ont découvert que le cerveau est rempli de structures géométriques multidimensionnelles pouvant fonctionner jusque dans 11 "dimensions".
Lorsque l’on parle de dimensions, on a tendance à penser aux dimensions d’espace que l’on connaît, soit les 3 dimensions dans lesquelles nous vivons. Il est donc difficile de concevoir les 11 dimensions dont il est question ici. Il ne s’agit pas de dimensions propres, mais plutôt d’une modélisation 3D comportant plusieurs couches de fonctionnement. Mais les résultats de cette nouvelle étude pourraient représenter la prochaine étape de la compréhension de la structure du tissu complexe du cerveau humain.

Ce dernier modèle de cerveau a été produit par une équipe de chercheurs du Blue Brain Project, une initiative de recherche Suisse qui a pour objectif de créer un cerveau synthétique par processus de rétro-ingénierie : ce projet étudie donc l’architecture et les principes fonctionnels du cerveau.

L’équipe a utilisé la topologie algébrique, une branche des mathématiques utilisée pour décrire les propriétés des objets et des espaces, indépendamment de la manière dont ils changent de forme. Les chercheurs ont alors constaté que les neurones se connectaient en "groupes", et que le nombre de neurones dans un groupe entraînait l’augmentation de sa taille en tant qu’objet géométrique à haute dimension.

"Nous avons découvert un monde que nous n’avions jamais imaginé", explique le chercheur principal, Henry Markram, de l’EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne) en Suisse. "Il y a des dizaines de millions de ces objets, même dans un tout petit bout de cerveau, à travers sept dimensions. Dans certains réseaux, nous avons même trouvé des structures possédant jusqu’à 11 dimensions", ajoute-t-il.

On estime que les cerveaux humains possèdent quelques 86 milliards de neurones, avec des connexions cellulaires multiples allant dans toutes les directions possibles, formant un vaste réseau cellulaire qui nous offre la possibilité d’avoir une conscience et de penser.

Avec un tel nombre de connexions possibles, il n’est pas étonnant que nous ne sachions pas encore tout du fonctionnement du réseau neuronal du cerveau. Mais les résultats de cette nouvelle études nous rapprochent gentiment du moment où nous pourrons avoir un modèle digital complet d’un cerveau humain.

Afin d’effectuer des tests mathématiques, l’équipe du Blue Brain Project a utilisé un modèle détaillé du néocortex (qu’ils avaient publié en 2015). Le néocortex correspond à la couche externe des hémisphères cérébraux et fait partie du cortex cérébral.

Il est impliqué dans les fonctions cognitives dites supérieures, comme les perceptions sensorielles, les commandes motrices volontaires, le raisonnement spatial, la conscience ou encore le langage. Après avoir développé leur cadre mathématique et avoir effectué des tests grâce à des stimuli virtuels, l’équipe a également confirmé ses résultats sur le tissu cérébral (réel) des rats.

Selon les chercheurs, la topologie algébrique fournit des outils mathématiques permettant de discerner des détails du réseau neuronal, à la fois dans une vue rapprochée (au niveau des neurones individuels), et également à une plus grande échelle de la structure du cerveau dans son ensemble.

C’est en reliant ces deux niveaux que les chercheurs ont pu discerner des structures géométriques de haute dimension dans le cerveau, formées par des collections de neurones étroitement connectés (groupes) et les espaces vides (cavités) les séparant. "Nous avons trouvé un nombre et une variété remarquablement élevés de groupes et de cavités de haute dimension, qui n’avaient pas été observées auparavant dans les réseaux de neurones biologiques ou artificiels", expliquent les chercheurs dans leur étude.

"La topologie algébrique est comme un télescope et un microscope, en même temps", explique la mathématicienne Kathryn Hess de l’EPFL, membre de l’équipe de recherche. "Cela permet de zoomer dans les réseaux pour trouver des structures cachées, comme les arbres dans une forêt, et voir les espaces vides, les clairières, tout cela en même temps", ajoute-t-elle.

Ces cavités (les clairières évoquées par la chercheuse), semblent avoir une importance vitale dans le fonctionnement du cerveau : en effet, lorsque les chercheurs ont stimulé leurs tissus cérébraux virtuels, ils ont vu que les neurones y réagissaient de manière hautement organisée. "C’est comme si le cerveau réagissait à un stimulus en construisant [et] puis en détruisant une tour de blocs multidimensionnels, en commençant par des tiges (1D), des planches (2D), puis des cubes (3D), puis des géométries plus complexes en 4D, 5D, etc. ", explique un membre de l’équipe, Ran Levi, de l’Université d’Aberdeen, en Écosse. « La progression de l’activité à travers le cerveau ressemble à un château de sable multidimensionnel qui se matérialise hors du sable, puis se désintègre », ajoute-t-il.

Les résultats de cette étude fournissent donc des informations complémentaires quant à nos connaissances en matière de fonctionnement du cerveau, notamment au niveau du traitement des informations. Les chercheurs soulignent cependant qu’il faudra encore des études complémentaires avant de pouvoir comprendre totalement comment se forment les groupes et les cavités, ainsi que pour en savoir plus sur la complexité de ces formes géométriques multidimensionnelles formées par nos neurones. Il est aussi question de comprendre comment est-ce que tous ces éléments sont en corrélation avec la complexité des diverses tâches cognitives.

Sources : Frontiers of Computational Neuroscience, EPFL

http://trustmyscience.com/



Posté par Isabelle Laporte à 15:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 janvier 2017

Effets du Reiki mesurés par caméra infrarouge thermique

 Effets du Reiki

mesurés par caméra infrarouge thermique

 Reiki infra rouge

 

L'expérience a été réalisée à l'initiative de Nicole, enseignante de Reiki depuis près de dix ans, et de Patrice, ingénieur informaticien, scientifique de formation (spécialisé en biologie animale). L'idée était d'arriver à vérifier et rendre visible au moyen de procédés d'imagerie spécifiques, l'un des nombreux effets perceptibles du Reiki : l'augmentation de température de certains membres du corps du praticien de Reiki (notamment les mains) pendant une séance de Reiki.

 

I. Le point de vue de l'enseignante de Reiki

Je souhaitais depuis longtemps pouvoir "objectiver" d'une façon ou d'une autre certains effets du Reiki, car nous, "Reikisseurs" (c'est le terme que j'ai inventé, désignant tous ceux qui pratiquent cette technique, professionnels ou non) sentons beaucoup de choses dans nos membres, lors d'une séance, mais rien ne nous confirme une réalité "physique". Si ce n'est ce que nous en disent les receveurs de la séance, qui en général vont beaucoup mieux après celle-ci !

De plus, j'ai toujours eu dans mon entourage des personnes, disons de tempérament scientifique (mes fils, mon compagnon…), qui par nature et formation, "doutent" de tout cela… C'était donc très stimulant pour moi ! Et moi-même, à la fois intuitive et cartésienne, j'adore voir valider par la science ou la technique un certain nombre de postulats des traditions anciennes et notamment celles venues d'Orient qui nous parlent, entre autres choses, d'énergie vitale.

Nous avions déjà, avant cette expérience, réalisé des prises de vue infrarouge sur mes mains seules, avant et pendant le déclenchement de l'énergie Reiki ; c'était déjà très probant.

Je souhaitais donc vérifier cette expérience avec plusieurs Reikisseurs, qui donneraient en même temps de l'énergie à un receveur allongé sur une table. Y aura-t-il une augmentation de température des mains (et peut-être aussi d'autres parties du corps), entre "l'avant" et le "pendant" la séance ?

Merci donc, pour leur participation active et motivée à : Mona (Francis), Sylvie, Nathalie, Romain, Céline, Monique, Simona, Brigitte, Evelyne, Corinne et Ariane.

 

II. Le protocole Reiki utilisé :

  • 2 groupes de 6 praticiens chacun (initiés à différents degrés de Reiki, du 1er au 3e), donnant ensemble une séance à un bénéficiaire (différent à chaque fois pour les 2 groupes)
  • Durée de la séance : 10 à 11mn
  • Les praticiens au départ ne canalisent pas l'énergie, et le groupe est filmé dans cet "état", en caméra infrarouge thermique, autour de la table où est allongé le receveur
  • A mon signal, le groupe déclenche la canalisation d'énergie et commence la séance
  • Le groupe est filmé ensuite durant la séance, sur une dizaine de minutes, en "état" de canalisation
  • A mon signal, tous arrêtent ensemble la séance.

 

III. Aspects techniques de l'expérience, réalisés et commentés par Patrice :

L'expérience a été menée avec une caméra infrarouge thermique OPTRIS 450 PI Lightweight (www.optris.com). Si vous souhaitez en savoir plus sur la technique, vous pouvez aller consulter : http://fr.wikipedia.org/wiki/Thermographie

La PI 450LW calcule la température de surface basée sur l'énergie infrarouge des objets. Le détecteur à deux dimensions de surface focale plane permet en 382 pixels X 288 pixels la mesure d'une surface affichable en utilisant diverses palettes de couleurs.

Le montage utilisé : la partie optique de la caméra a été fixée sur un pied photo et réglée à la bonne focale pour le maximum de netteté. L'enregistrement du film s'est fait en même temps que la visualisation par la partie du groupe qui ne pratiquait pas.

Les images suivantes ont été extraites du film ; elles ont trait à deux types d'expériences différents et sont relatives au même groupe, mais des résultats similaires ont eu lieu sur l'autre groupe.

Première expérience :

Le point le plus chaud de l'image est figuré par un réticule rouge et la température est également affichée en haut à droite de l'image. Le point le plus chaud est aussi affiché dans la fenêtre en haut à droite. Juste en dessous on voit l'échelle de couleur utilisée (bleu = froid, blanc = chaud).

La partie histogramme est également intéressante car elle détermine la répartition des chaleurs par rapport à une valeur moyenne.

Voir les images correspondantes ci-dessous :

1.

Sur cette première image prise 1 minute 53 secondes après le début de l'expérience, comme sur les suivantes le point le plus chaud de l'image est matérialisé par un réticule rouge, sa température est affichée et se situe au niveau d'un bras d'un praticien.

 

2.

Sur cette seconde image extraite 4 minutes 41 secondes après le point chaud s'est déplacé sur le visage d'un praticien. L'histogramme se déplace vers le "chaud".

 

3.

A 4 minutes 52 secondes le point chaud se déplace vers les mains d'un praticien et le visage du client ; néanmoins cette température est inférieure à la température de l'image précédente. L'histogramme continue à se déplacer vers le chaud.

 

4.

Le point chaud reste fixé au même endroit et la température monte.

 

5.

La température continue de monter et reste au plus chaud sur la main d'un praticien.

 

6.

Toujours le point chaud au niveau des mains d'un praticien. L'histogramme est bien déplacé vers la gauche.

 

7.

Les praticiens montrent la paume de leurs mains, les creux sont les points les plus chauds.

 

8.

A 9 minutes la température est maximale.

La prise de vue est stoppée à 10 minutes.

 

Seconde expérience :

Les logiciels associés à la caméra permettent d'enregistrer une image dite de référence et ensuite de calculer le delta de température entre cette image de référence et d'autres images.

Cette possibilité est utilisée ici car les praticiens ne bougeant pas ou peu et la caméra étant sur trépied, on peut donc superposer facilement les images et analyser l'historique des variations de température.

9.

Voici l'image de référence prise à un peu plus de 2mn, le point chaud est déjà sur la main d'un praticien.

 

10.

Le point chaud s'est déplacé sur la main d'un autre praticien avec une différence de température par rapport à la référence de 9°53C.

 

11.

Les paumes montrent une différence de 10°87 par rapport à la référence, mais cette donnée est à traiter avec réserve car les deux images sont différentes.

 

12.

La différence de plus de 10° s'exprime au niveau d'un visage (celui d'un praticien) à la septième minute.

 

Conclusions :

On constate qu'à environ 4 mn après le début de l'enregistrement, le point chaud migre des visages ou des avant-bras vers les mains des praticiens et vers le patient.

On constate également qu'un praticien est "plus chaud" que les autres.

On constate qu'au bout de 10 à 11 mn, il ne se passe plus grand chose comme évolution thermique, la température au mieux se stabilise, voire baisse un peu.

On constate que le delta de température pour les mains d'un praticien peut atteindre 10°C entre le début de l'expérience et l'apogée.

Les images présentées là sont néanmoins assez réductrices du phénomène, qui a été filmé à deux reprises dans son intégralité, des mesures sur le film lui-même permettent de vérifier les évolutions de températures sur chacun des praticiens. Il y a bien chez chacun une augmentation de la température des mains (et du visage), et ces variations sont variables selon les individus.

 

IV. La conclusion de Nicole

J'ai été extrêmement satisfaite de pouvoir visualiser ces effets du Reiki sur la température des membres des donneurs et confirmer ainsi ce que nous ressentons parfaitement en séance (sur nous ou sur d'autres personnes) : démarrage des changements de température environ 2 minutes après le début de l'envoi d'énergie, puis déplacements successifs des points les plus chauds sur différentes parties du corps des donneurs, variations d'élévation de température entre ceux-ci. De plus, d'autres images du film le montrent, on a aussi vu augmenter la température de certaines parties du corps des receveurs (cuisses, thorax notamment).

 

Evidemment cette expérience pose beaucoup de questions :

Les écarts d’élévation de température entre les différents praticiens sont-ils liés :

  • A leur "degré" d'initiation et de pratique du Reiki ?
  • A l'intensité ou à la "qualité" de leur intention durant cette séance-là ? A leur état mental ?
  • A une réceptivité différenciée, sous leurs mains, des zones concernées du corps du receveur ?

Les variations de température pour un même "Reikisseur" sont-elles liées :

  • A son état mental ou aux réactions du champ d'énergie du receveur ?
  • Etc.

A toutes ces questions, et d'autres aussi, je n'ai pas les réponses, bien sûr… Mais elles seront peut-être accessibles un jour !

Et en attendant, je continue de pratiquer (sans me poser ces questions lors d'une séance !) cette merveilleuse technique qui est aussi, bien plus que cela, une philosophie de vie…

Nicole TENOUX

Patrice MORGALLET

Enseignante et praticienne Reiki Usui

http://reikienergia.unblog.fr

 

Posté par Isabelle Laporte à 06:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 décembre 2016

Certains assimilent le Reiki à une secte qu'en est-il ?

 

le maitre

 

 Certains assimilent le Reiki à une secte qu'en est-il ?

 

Le Reiki est une technique, ce n'est pas une secte.
Mais comme pour toute pratique spirituelle il faut rester vigilant que sa pratique ne soit pas récupérée par un groupe sectaire ni par un gourou (une personnalité paranoïaque + un esprit brillant + un sens aigu de la séduction et de la communication et des tendances mégalomanes + le mythe de persécution et une agressivité omniprésente + une imagination sans limite.)

Carole NORMAND  - Quebec


La pratique du Reiki c'est justement la liberté...
pas l'"emprisonnement" dans une secte.

Maud COSSURELLE – France


Le Reiki ne peut pas être une secte. Malheureusement, il faut reconnaitre qu' il y a des gens qui ont utilisé ses valeurs et sa pratique dans leur secte. Ceci n'est pas l'intention du Reiki, au contraire, le Reiki aide à libérer l'esprit et le cœur. Il ne doit pas être utilisé pour des buts inférieurs, matériels ou de pouvoir.

Mona C. HAUSER – France


Une secte est un groupe de personnes rassemblées autour d'une personne (style gourou). Or à ce jour le Reiki est reconnu comme une méthode de soin holistique individuel et donc pas assimilé à un groupe.

Joelle MENDE – France


Certains voient des sectes partout, le Reiki n'est relié à aucune doctrine, aucun gourou et ne sert pas à diriger l'esprit. C'est un enseignement comme le yoga, le tai-chi etc...

Le titre de maître Reiki peut faire penser à une secte mais il y a là une confusion puisque le terme maître a été repris tel quel du Japon et cela signifie tout simplement "enseignant" ou "maître en la matière" et non gourou.

Sandra REYMOND – Suisse


L'époque de "la chasse aux sorcières" fait qu'en France par exemple, une confusion règne et associe assez souvent le Reiki à un aspect sectaire. Le bon côté de cela est que les personnes sont amenées à être plus vigilantes. Le moins bon côté est que la reconnaissance du Reiki est délicate, lente. De plus, il faut être conscient que certains maîtres peuvent avoir été initiés trop rapidement, sans avoir travaillé suffisamment sur eux mêmes, ce qui peut entrainer des "dérives"... Il est important de bien discuter avec un enseignant Reiki, avant de choisir d'être initié par lui.

Jean-Luc JEANTIEU - France


Chacun est libre de faire ses pratiques comme il veut quand il veut, il y a une éthique de respect, bien entendu, mais personne n'est obligé de suivre une personne ou une autre. Moi, mes étudiants me suivent parce qu'ils le veulent mais ils sont libres de partir quand ils le veulent. Quand je vais donner une conférence en dehors de mon pays et que j'initie des gens, ces gens-là je ne les revoie plus très souvent, ils sont libres.
Non le Reiki est une énergie universelle, pas une secte.

Lise St AMAND - Suisse


Le Reiki ce n'est pas une religion, ni une croyance son but ne consiste pas à endoctriner ou à enfermer les personnes. Il  est tout simplement un merveilleux outil vers la liberté et l'autonomie de chaque être humain.

Il est pratiqué, par des bénévoles et par des professionnels de santé dans toutes sortes d'établissements. Il est aussi pris en charge par certaines mutuelles.

Bien que le Reiki ait été d’abord utilisé par des praticiens sans formation médicale, il est de plus en plus utilisé par des équipes soignantes.

Il fût d'abord pratiqué et enseigné à ces équipes soignantes, et par la suite introduit dans différents services d'oncologie, gériatrie, soins palliatifs, pédiatrie, obstétrique...

Aujourd'hui il est pratiqué dans certains hôpitaux  et cliniques en France, la Timone à Marseille, La Clinique Bois-Bernard(62), Le Centre hospitalier de Briançon.

Et un peu partout dans le monde: Le Ramón y Cajal à Madrid, Le UCLH à Londres, Le Children Hospital à Boston, St Edwig à Berlin et bien d'autres en Belgique, en Suisse, aux Etats Unis, en Angleterre, en Amérique Latine au Canada. La liste détaillée serait très longue.

Shiloah


Le Reiki n'est pas une secte, ni une religion. Il est indépendant de toutes confessions, il ne contredit aucun dogme religieux ou méditatif, c'est tout simplement une thérapie Holistique, qui traite à la fois le corps et le mental.

Eliane LIRAUD – France


En ce qui concerne les sectes et le Reiki, vous ne pourrez pas empêcher un adepte de secte de se faire initier au Reiki et de pratiquer sous le couvert de sa secte.
Mais le Reiki ne nous appartient pas, nous avons avec l'initiation la possibilité de transmettre cette énergie merveilleuse d'Amour Inconditionnel.

Je voudrais simplement que les personnes qui veulent se faire initier soient assez raisonnables pour bien réfléchir avant de prendre une décision, car le Reiki n'est pas une fabrique de guérisseurs et chacun doit rendre également conscience que la spiritualité ne s'achète pas, qu'il faut une réelle réflexion, et que l'on n'entre pas dans le Reiki comme pour combler un caprice.

VARA-SAKHI – France


Dans la discussion actuelle au sujet des sectes, il est parfois aussi question des médecines douces et alternatives, souvent d’une façon polémique et peu différenciée. Une analyse objective de l’enseignement et de la pratique du Reiki démontre que cette méthode ne correspond à aucun des critères qui sont généralement appliqués pour définir une secte. Les plus importants de ces critères sont :

1. L’exclusivité : les adeptes doivent adhérer à un système de croyances qui est présenté comme la vérité absolue.

2. L’autorité : les adeptes doivent se soumettre à l’autorité d’un gourou, d’une hiérarchie ou d’une organisation.

3. Le contrôle : l’organisation contrôle le mode de vie des adeptes, par exemple, leurs relations, leurs activités, l’alimentation, etc.

4. L’engagement : les adeptes doivent fournir des contributions financières régulières, travailler et militer pour l’organisation.

 

Point par point, qu’en est-il en ce qui concerne le Reiki ?

1. Le Reiki n’est pas une religion ou un système de pensée, mais une méthode naturelle de soins au service de la vie. Sa pratique est indépendante de toute croyance ou appartenance religieuse : chaque pratiquant est libre de croire, penser et dire ce qu’il veut et de suivre ses propres convictions.

2. Le Reiki n’a pas d’autorité centralisée et n’est pas structuré sous la forme d’une organisation. Il n’y a personne qui revendique le statut d’autorité suprême ou unique. Les enseignants du Reiki sont indépendants et ne fonctionnent pas comme guides spirituels, mais simplement comme praticiens expérimentés de la méthode de soins qu’ils transmettent.

3. La liberté personnelle des pratiquants du Reiki, leur style de vie et leurs relations familiales sont respectés et entièrement laissés à la propre responsabilité de chaque individu.

4. En dehors du prix des stages de formation, comparable à ceux de formations équivalentes, massages et autres thérapies corporelles par exemple, aucune contribution en espèces ou sous forme de travail et aucun autre engagement personnel n’est demandé aux pratiquants de Reiki.

R. Gaensslen


L'UNADFI ("L'Union Nationale des Associations de Défense des Familles et de l'Individu") fait le point sur le Reiki :

Y a-t-il des dérives possibles ?
Étant une technique, le Reiki ne peut pas désigner un groupe sectaire comme certains le pensent et l’affirment. Seulement, dans certains cas, selon de nombreux témoignages, sa pratique peut s’avérer dangereuse : le Reiki peut être l’objet d’utilisation abusive, détournée de sa visée thérapeutique et récupérée à des fins de mise sous influence et de mise sous dépendance durable par certains groupes.

Ce que nous en pensons :
Il est à noter que certains effets, décrits ci-dessus, ne sont autres que ceux rapportés par les usagers et guérisseurs de chez nous. Il faut s’interroger sur l’école de formation du maître Reiki qui initie, distinguer les pratiques sérieuses et enrichissantes des pratiques manipulatoires et, s’il s’agit d’un groupe, s’informer sur celui-ci et son fondateur

L'UNADFI n'a reçu aucune plainte d'ex-adeptes forcés ou manipulés mentalement. L'incitation à participer aux stages est à l'heure actuelle assimilable à de la publicité. Les anciens stagiaires continuent généralement de recevoir, de la part de leur maitre, des "offres" de stages pour les degrés supérieurs (au moins le deuxième).

Le Reiki est donc dispensé dans la grande majorité des cas, au titre de la formation professionnelle, par des maitres exerçants en profession libérale, et de façon indépendante. Si les dérives sont possibles, et sont même parfois notées comme ci-dessus, elles ne permettent pas de placer le Reiki ou la grande majorité de ses maitres et adeptes parmi les sectes. En réalité, le paysage du Reiki est des plus divers: de la formation professionnelle tournée vers un bénéfice supposé immédiat pour l'élève et dispensée par des maitres croyant ou pas en leur "produit", à des démarches plus spirituelles liées au "new-age" ou au bouddhisme ésotérique.

 

secti

---> Comme le note l'UNADFI sur son site internet, il convient de se renseigner sur "l'école" du maitre et sur sa "réputation", avant d'entreprendre toute démarche avec lui. Il existe par ailleurs une bibliographie assez importante en grandes surfaces spécialisées, ce qui dénote d'ailleurs d'une certaine transparence et qui permet de se renseigner avant toute démarche.

Reikido France


Du moment que vous êtes légalement déclaré, inscrit à l’URSSAF, que vous payez vos impôts et que vous ne vous substituez pas au rôle du médecin, vous avez le droit de pratiquer et d’exercer le Reiki, notamment dans le cadre d’une profession libérale.

D’autre part, selon les articles 18 et 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, "toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction, seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites. Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit."

"Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes."(Article 12)

Afin de donner une reconnaissance officielle au Reiki, notamment auprès de certaines caisses complémentaires d’assurance maladie, et d’éviter l’amalgame avec les sectes, certaines associations ont été créées. Certaines comme le CERT ou la LFRU, tentent maintenant de regrouper la majorité des enseignants traditionnels de Reiki francophones. L’adhésion y est rigoureuse, et le choix des inscriptions, sélectif.

"Reiki - Ouvrir le coeur, Éveiller l'esprit", paru aux Éditions du Rocher

 


La pratique du Reiki est une pratique à 'risques' si elle est utilisée par des personnes qui sont dans le pouvoir et non dans le respect et l'amour de l'autre. Ce n'est donc pas le Reiki qui peut être dangereux mais la, ou les personnes qui le pratiquent.

Il est necessaire de rester clair dans ses intentions, et de suivre les idéaux de Reiki ainsi que les Fondamentaux.

Sinon, le pratiquant Reiki risque fort de partir vers un mauvaise pente qui lui coutera cher....

Gardez toujours votre libre arbitre face à un praticien ou un enseignant !


L'enseignant de Reiki est là pour guider le praticien dans sa pratique et non pour devenir son maître spirituel.

Lorsque l'on vous enseigne le Reiki, vous devez apprendre à faire la part des choses entre ce qui appartient à la pratique de la méthode Reiki et ce qui appartient à la croyance de votre enseignant.

Celui-ci peut tenter de vous imposer ses propres croyances et vous démontrer que lui seul détient la vérité.

Si vous rencontrez un enseignant de Reiki qui tient à vous imposer ses croyances, un rapport de domination, une pression morale et/ou financière, le Reiki devient alors la cible potentielle d'une dérive sectaire.

Plusieurs témoignages de praticiens Reiki démontrent que certains enseignants de Reiki profitent de cette pratique pour manipuler leurs élèves.

L'image du Reiki est ainsi ternie par des enseignants avides de pouvoir et qui ne souhaitent qu'une chose : nourrir leur égo.

Vous devez être vigilant lorsque vous choisirez votre enseignant qui vous accompagnera tout au long de votre formation au Reiki.


Le Reiki étant une méthode ou technique énergétique que plutôt un dogme ou une doctrine. Il n'est rattaché à aucune école religieuse. Mais certains maîtres enseignants peuvent y rattacher leurs façons de voir le monde. Mais tant qu'ils respectent l'autonomie de leurs élèves et leurs choix il n'y a pas de problème. Dans le cas contraire, il faut rapidement s'en éloigner en toute objectivité, comme dans d'autres relations de la vie de tous les jours. Ce phénomène d'emprise sectaire peut exister dans d'autres activités et même dans la vie professionnelle.

C'est à nous d'être vigilant sans tomber dans une chasse aux sorcières sans fondement.


« Attention, la médecine a beaucoup à apprendre des médecines parallèles. Elle gagnerait à plus de modestie et à davantage d’écoute. Même si leur efficacité n’est pas toujours prouvée, les médecines parallèles peuvent donner de l’espoir. Il est scientifiquement établi aujourd’hui que la force morale et la volonté du patient jouent un rôle important dans la lutte contre la maladie. Mais il faut être extrêmement vigilant : les médecines parallèles sont parfois perpendiculaires lorsqu’elles excluent la médecine allopathique », a souligné le Docteur Régis Aubry, responsable des soins palliatifs du C.H.U. Besançon, lors d'un compte-rendu d'une conférence du CCMM - Centre Contre les Manipulations Mentales - sur les "médecines parallèles".


 

Dérives sectaires : que dit la loi ?

Les critères sectaires :

  • la déstabilisation mentale
  • le caractère exorbitant des exigences financières
  • la rupture avec l’environnement d’origine
  • l’existence d’atteintes à l’intégrité physique
  • l’embrigadement des enfants
  • le discours antisocial
  • les troubles à l’ordre public
  • l’importance des démêlés judiciaires
  • l’éventuel détournement des circuits économiques traditionnels
  • les tentatives d’infiltration des pouvoirs publics.

Un seul critère ne suffit pas pour établir l’existence d’une dérive sectaire et tous les critères n’ont pas la même valeur. Le premier critère (déstabilisation mentale) est toutefois toujours présent dans les cas de dérives sectaires.

Comment déceler l’influence sectaire en matière économique et financière ?

  • acceptation d’exigences financières de plus en plus fortes et durables
  • engagement dans un processus d’endettement
  • legs ou donations à des personnes physiques ou morales en lien avec le groupe auquel appartient la victime
  • obligation d’acheter ou de vendre certains matériels ou services comme condition incontournable d’appartenance au groupe
  • participation à des conférences, stages, séminaires, retraites, en France ou à l’étranger
  • existence d’escroquerie ou de publicité mensongère sur les qualités substantielles d'un produit ou d'un service

Si la maladie est un point d’entrée facile pour les mouvements à caractère sectaire, toute dérive thérapeutique n’est pas forcément sectaire.

La dérive thérapeutique devient sectaire lorsqu’elle essaie de faire adhérer le patient à une croyance, à un nouveau mode de pensée. Prétextant l’inutilité des traitements conventionnels, le pseudo-praticien va demander au patient d’avoir toute confiance en lui car lui seul peut proposer la méthode « miracle » apte à le guérir. Il y a un endoctrinement, une sujétion psychologique qui le conduit petit à petit à rompre avec la médecine, puis avec sa famille et son environnement. Le gourou thérapeutique propose ainsi non seulement de soigner, mais aussi de vivre autrement. Il se présente comme le détenteur d’une vérité. Tous ceux qui se mettent en travers de son chemin sont accusés soit de retarder la guérison, soit même d’être à l’origine de la maladie, d’où la rupture du malade avec ses proches et ses amis. Isolé, ce dernier va se retrouver encore plus facilement sous la coupe du « dér-apeute » qui va l’amener progressivement dans un processus d’adhésion inconditionnelle à sa méthode, en lui proposant la vente d’ouvrages, la participation à des stages payants ou à des retraites coûteuses, le plus souvent à l’étranger, voire en l’orientant vers d’autres praticiens déviants.

La dérive thérapeutique à caractère sectaire s’accompagne donc d’un mécanisme d’emprise mentale destiné à ôter toute capacité de discernement au malade et à l’amener à prendre des décisions qu’il n’aurait pas prises normalement.

Qu'est-ce qu'une dérive sectaire ?

Sur la base de l’expérience de la Miviludes, qui reçoit quelques 2 000 signalements par an, la dérive sectaire peut être définie comme suit :

"Il s'agit d'un dévoiement de la liberté de pensée, d’opinion ou de religion qui porte atteinte à l'ordre public, aux lois ou aux règlements, aux droits fondamentaux, à la sécurité ou à l’intégrité des personnes. Elle se caractérise par la mise en œuvre, par un groupe organisé ou par un individu isolé, quelle que soit sa nature ou son activité, de pressions ou de techniques ayant pour but de créer, de maintenir ou d’exploiter chez une personne un état de sujétion psychologique ou physique, la privant d’une partie de son libre arbitre, avec des conséquences dommageables pour cette personne, son entourage ou pour la société."

 

le maitre

 

Ecoutez mais soyez sceptique !

Gardez toujours votre libre arbitre !

 

 

 

Posté par Isabelle Laporte à 18:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,