07 janvier 2017

Effets du Reiki mesurés par caméra infrarouge thermique

 Effets du Reiki

mesurés par caméra infrarouge thermique

 Reiki infra rouge

 

L'expérience a été réalisée à l'initiative de Nicole, enseignante de Reiki depuis près de dix ans, et de Patrice, ingénieur informaticien, scientifique de formation (spécialisé en biologie animale). L'idée était d'arriver à vérifier et rendre visible au moyen de procédés d'imagerie spécifiques, l'un des nombreux effets perceptibles du Reiki : l'augmentation de température de certains membres du corps du praticien de Reiki (notamment les mains) pendant une séance de Reiki.

 

I. Le point de vue de l'enseignante de Reiki

Je souhaitais depuis longtemps pouvoir "objectiver" d'une façon ou d'une autre certains effets du Reiki, car nous, "Reikisseurs" (c'est le terme que j'ai inventé, désignant tous ceux qui pratiquent cette technique, professionnels ou non) sentons beaucoup de choses dans nos membres, lors d'une séance, mais rien ne nous confirme une réalité "physique". Si ce n'est ce que nous en disent les receveurs de la séance, qui en général vont beaucoup mieux après celle-ci !

De plus, j'ai toujours eu dans mon entourage des personnes, disons de tempérament scientifique (mes fils, mon compagnon…), qui par nature et formation, "doutent" de tout cela… C'était donc très stimulant pour moi ! Et moi-même, à la fois intuitive et cartésienne, j'adore voir valider par la science ou la technique un certain nombre de postulats des traditions anciennes et notamment celles venues d'Orient qui nous parlent, entre autres choses, d'énergie vitale.

Nous avions déjà, avant cette expérience, réalisé des prises de vue infrarouge sur mes mains seules, avant et pendant le déclenchement de l'énergie Reiki ; c'était déjà très probant.

Je souhaitais donc vérifier cette expérience avec plusieurs Reikisseurs, qui donneraient en même temps de l'énergie à un receveur allongé sur une table. Y aura-t-il une augmentation de température des mains (et peut-être aussi d'autres parties du corps), entre "l'avant" et le "pendant" la séance ?

Merci donc, pour leur participation active et motivée à : Mona (Francis), Sylvie, Nathalie, Romain, Céline, Monique, Simona, Brigitte, Evelyne, Corinne et Ariane.

 

II. Le protocole Reiki utilisé :

  • 2 groupes de 6 praticiens chacun (initiés à différents degrés de Reiki, du 1er au 3e), donnant ensemble une séance à un bénéficiaire (différent à chaque fois pour les 2 groupes)
  • Durée de la séance : 10 à 11mn
  • Les praticiens au départ ne canalisent pas l'énergie, et le groupe est filmé dans cet "état", en caméra infrarouge thermique, autour de la table où est allongé le receveur
  • A mon signal, le groupe déclenche la canalisation d'énergie et commence la séance
  • Le groupe est filmé ensuite durant la séance, sur une dizaine de minutes, en "état" de canalisation
  • A mon signal, tous arrêtent ensemble la séance.

 

III. Aspects techniques de l'expérience, réalisés et commentés par Patrice :

L'expérience a été menée avec une caméra infrarouge thermique OPTRIS 450 PI Lightweight (www.optris.com). Si vous souhaitez en savoir plus sur la technique, vous pouvez aller consulter : http://fr.wikipedia.org/wiki/Thermographie

La PI 450LW calcule la température de surface basée sur l'énergie infrarouge des objets. Le détecteur à deux dimensions de surface focale plane permet en 382 pixels X 288 pixels la mesure d'une surface affichable en utilisant diverses palettes de couleurs.

Le montage utilisé : la partie optique de la caméra a été fixée sur un pied photo et réglée à la bonne focale pour le maximum de netteté. L'enregistrement du film s'est fait en même temps que la visualisation par la partie du groupe qui ne pratiquait pas.

Les images suivantes ont été extraites du film ; elles ont trait à deux types d'expériences différents et sont relatives au même groupe, mais des résultats similaires ont eu lieu sur l'autre groupe.

Première expérience :

Le point le plus chaud de l'image est figuré par un réticule rouge et la température est également affichée en haut à droite de l'image. Le point le plus chaud est aussi affiché dans la fenêtre en haut à droite. Juste en dessous on voit l'échelle de couleur utilisée (bleu = froid, blanc = chaud).

La partie histogramme est également intéressante car elle détermine la répartition des chaleurs par rapport à une valeur moyenne.

Voir les images correspondantes ci-dessous :

1.

Sur cette première image prise 1 minute 53 secondes après le début de l'expérience, comme sur les suivantes le point le plus chaud de l'image est matérialisé par un réticule rouge, sa température est affichée et se situe au niveau d'un bras d'un praticien.

 

2.

Sur cette seconde image extraite 4 minutes 41 secondes après le point chaud s'est déplacé sur le visage d'un praticien. L'histogramme se déplace vers le "chaud".

 

3.

A 4 minutes 52 secondes le point chaud se déplace vers les mains d'un praticien et le visage du client ; néanmoins cette température est inférieure à la température de l'image précédente. L'histogramme continue à se déplacer vers le chaud.

 

4.

Le point chaud reste fixé au même endroit et la température monte.

 

5.

La température continue de monter et reste au plus chaud sur la main d'un praticien.

 

6.

Toujours le point chaud au niveau des mains d'un praticien. L'histogramme est bien déplacé vers la gauche.

 

7.

Les praticiens montrent la paume de leurs mains, les creux sont les points les plus chauds.

 

8.

A 9 minutes la température est maximale.

La prise de vue est stoppée à 10 minutes.

 

Seconde expérience :

Les logiciels associés à la caméra permettent d'enregistrer une image dite de référence et ensuite de calculer le delta de température entre cette image de référence et d'autres images.

Cette possibilité est utilisée ici car les praticiens ne bougeant pas ou peu et la caméra étant sur trépied, on peut donc superposer facilement les images et analyser l'historique des variations de température.

9.

Voici l'image de référence prise à un peu plus de 2mn, le point chaud est déjà sur la main d'un praticien.

 

10.

Le point chaud s'est déplacé sur la main d'un autre praticien avec une différence de température par rapport à la référence de 9°53C.

 

11.

Les paumes montrent une différence de 10°87 par rapport à la référence, mais cette donnée est à traiter avec réserve car les deux images sont différentes.

 

12.

La différence de plus de 10° s'exprime au niveau d'un visage (celui d'un praticien) à la septième minute.

 

Conclusions :

On constate qu'à environ 4 mn après le début de l'enregistrement, le point chaud migre des visages ou des avant-bras vers les mains des praticiens et vers le patient.

On constate également qu'un praticien est "plus chaud" que les autres.

On constate qu'au bout de 10 à 11 mn, il ne se passe plus grand chose comme évolution thermique, la température au mieux se stabilise, voire baisse un peu.

On constate que le delta de température pour les mains d'un praticien peut atteindre 10°C entre le début de l'expérience et l'apogée.

Les images présentées là sont néanmoins assez réductrices du phénomène, qui a été filmé à deux reprises dans son intégralité, des mesures sur le film lui-même permettent de vérifier les évolutions de températures sur chacun des praticiens. Il y a bien chez chacun une augmentation de la température des mains (et du visage), et ces variations sont variables selon les individus.

 

IV. La conclusion de Nicole

J'ai été extrêmement satisfaite de pouvoir visualiser ces effets du Reiki sur la température des membres des donneurs et confirmer ainsi ce que nous ressentons parfaitement en séance (sur nous ou sur d'autres personnes) : démarrage des changements de température environ 2 minutes après le début de l'envoi d'énergie, puis déplacements successifs des points les plus chauds sur différentes parties du corps des donneurs, variations d'élévation de température entre ceux-ci. De plus, d'autres images du film le montrent, on a aussi vu augmenter la température de certaines parties du corps des receveurs (cuisses, thorax notamment).

 

Evidemment cette expérience pose beaucoup de questions :

Les écarts d’élévation de température entre les différents praticiens sont-ils liés :

  • A leur "degré" d'initiation et de pratique du Reiki ?
  • A l'intensité ou à la "qualité" de leur intention durant cette séance-là ? A leur état mental ?
  • A une réceptivité différenciée, sous leurs mains, des zones concernées du corps du receveur ?

Les variations de température pour un même "Reikisseur" sont-elles liées :

  • A son état mental ou aux réactions du champ d'énergie du receveur ?
  • Etc.

A toutes ces questions, et d'autres aussi, je n'ai pas les réponses, bien sûr… Mais elles seront peut-être accessibles un jour !

Et en attendant, je continue de pratiquer (sans me poser ces questions lors d'une séance !) cette merveilleuse technique qui est aussi, bien plus que cela, une philosophie de vie…

Nicole TENOUX

Patrice MORGALLET

Enseignante et praticienne Reiki Usui

http://reikienergia.unblog.fr

 

Posté par Isabelle Laporte à 06:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


30 décembre 2016

Certains assimilent le Reiki à une secte qu'en est-il ?

 

le maitre

 

 Certains assimilent le Reiki à une secte qu'en est-il ?

 

Le Reiki est une technique, ce n'est pas une secte.
Mais comme pour toute pratique spirituelle il faut rester vigilant que sa pratique ne soit pas récupérée par un groupe sectaire ni par un gourou (une personnalité paranoïaque + un esprit brillant + un sens aigu de la séduction et de la communication et des tendances mégalomanes + le mythe de persécution et une agressivité omniprésente + une imagination sans limite.)

Carole NORMAND  - Quebec


La pratique du Reiki c'est justement la liberté...
pas l'"emprisonnement" dans une secte.

Maud COSSURELLE – France


Le Reiki ne peut pas être une secte. Malheureusement, il faut reconnaitre qu' il y a des gens qui ont utilisé ses valeurs et sa pratique dans leur secte. Ceci n'est pas l'intention du Reiki, au contraire, le Reiki aide à libérer l'esprit et le cœur. Il ne doit pas être utilisé pour des buts inférieurs, matériels ou de pouvoir.

Mona C. HAUSER – France


Une secte est un groupe de personnes rassemblées autour d'une personne (style gourou). Or à ce jour le Reiki est reconnu comme une méthode de soin holistique individuel et donc pas assimilé à un groupe.

Joelle MENDE – France


Certains voient des sectes partout, le Reiki n'est relié à aucune doctrine, aucun gourou et ne sert pas à diriger l'esprit. C'est un enseignement comme le yoga, le tai-chi etc...

Le titre de maître Reiki peut faire penser à une secte mais il y a là une confusion puisque le terme maître a été repris tel quel du Japon et cela signifie tout simplement "enseignant" ou "maître en la matière" et non gourou.

Sandra REYMOND – Suisse


L'époque de "la chasse aux sorcières" fait qu'en France par exemple, une confusion règne et associe assez souvent le Reiki à un aspect sectaire. Le bon côté de cela est que les personnes sont amenées à être plus vigilantes. Le moins bon côté est que la reconnaissance du Reiki est délicate, lente. De plus, il faut être conscient que certains maîtres peuvent avoir été initiés trop rapidement, sans avoir travaillé suffisamment sur eux mêmes, ce qui peut entrainer des "dérives"... Il est important de bien discuter avec un enseignant Reiki, avant de choisir d'être initié par lui.

Jean-Luc JEANTIEU - France


Chacun est libre de faire ses pratiques comme il veut quand il veut, il y a une éthique de respect, bien entendu, mais personne n'est obligé de suivre une personne ou une autre. Moi, mes étudiants me suivent parce qu'ils le veulent mais ils sont libres de partir quand ils le veulent. Quand je vais donner une conférence en dehors de mon pays et que j'initie des gens, ces gens-là je ne les revoie plus très souvent, ils sont libres.
Non le Reiki est une énergie universelle, pas une secte.

Lise St AMAND - Suisse


Le Reiki ce n'est pas une religion, ni une croyance son but ne consiste pas à endoctriner ou à enfermer les personnes. Il  est tout simplement un merveilleux outil vers la liberté et l'autonomie de chaque être humain.

Il est pratiqué, par des bénévoles et par des professionnels de santé dans toutes sortes d'établissements. Il est aussi pris en charge par certaines mutuelles.

Bien que le Reiki ait été d’abord utilisé par des praticiens sans formation médicale, il est de plus en plus utilisé par des équipes soignantes.

Il fût d'abord pratiqué et enseigné à ces équipes soignantes, et par la suite introduit dans différents services d'oncologie, gériatrie, soins palliatifs, pédiatrie, obstétrique...

Aujourd'hui il est pratiqué dans certains hôpitaux  et cliniques en France, la Timone à Marseille, La Clinique Bois-Bernard(62), Le Centre hospitalier de Briançon.

Et un peu partout dans le monde: Le Ramón y Cajal à Madrid, Le UCLH à Londres, Le Children Hospital à Boston, St Edwig à Berlin et bien d'autres en Belgique, en Suisse, aux Etats Unis, en Angleterre, en Amérique Latine au Canada. La liste détaillée serait très longue.

Shiloah


Le Reiki n'est pas une secte, ni une religion. Il est indépendant de toutes confessions, il ne contredit aucun dogme religieux ou méditatif, c'est tout simplement une thérapie Holistique, qui traite à la fois le corps et le mental.

Eliane LIRAUD – France


En ce qui concerne les sectes et le Reiki, vous ne pourrez pas empêcher un adepte de secte de se faire initier au Reiki et de pratiquer sous le couvert de sa secte.
Mais le Reiki ne nous appartient pas, nous avons avec l'initiation la possibilité de transmettre cette énergie merveilleuse d'Amour Inconditionnel.

Je voudrais simplement que les personnes qui veulent se faire initier soient assez raisonnables pour bien réfléchir avant de prendre une décision, car le Reiki n'est pas une fabrique de guérisseurs et chacun doit rendre également conscience que la spiritualité ne s'achète pas, qu'il faut une réelle réflexion, et que l'on n'entre pas dans le Reiki comme pour combler un caprice.

VARA-SAKHI – France


Dans la discussion actuelle au sujet des sectes, il est parfois aussi question des médecines douces et alternatives, souvent d’une façon polémique et peu différenciée. Une analyse objective de l’enseignement et de la pratique du Reiki démontre que cette méthode ne correspond à aucun des critères qui sont généralement appliqués pour définir une secte. Les plus importants de ces critères sont :

1. L’exclusivité : les adeptes doivent adhérer à un système de croyances qui est présenté comme la vérité absolue.

2. L’autorité : les adeptes doivent se soumettre à l’autorité d’un gourou, d’une hiérarchie ou d’une organisation.

3. Le contrôle : l’organisation contrôle le mode de vie des adeptes, par exemple, leurs relations, leurs activités, l’alimentation, etc.

4. L’engagement : les adeptes doivent fournir des contributions financières régulières, travailler et militer pour l’organisation.

 

Point par point, qu’en est-il en ce qui concerne le Reiki ?

1. Le Reiki n’est pas une religion ou un système de pensée, mais une méthode naturelle de soins au service de la vie. Sa pratique est indépendante de toute croyance ou appartenance religieuse : chaque pratiquant est libre de croire, penser et dire ce qu’il veut et de suivre ses propres convictions.

2. Le Reiki n’a pas d’autorité centralisée et n’est pas structuré sous la forme d’une organisation. Il n’y a personne qui revendique le statut d’autorité suprême ou unique. Les enseignants du Reiki sont indépendants et ne fonctionnent pas comme guides spirituels, mais simplement comme praticiens expérimentés de la méthode de soins qu’ils transmettent.

3. La liberté personnelle des pratiquants du Reiki, leur style de vie et leurs relations familiales sont respectés et entièrement laissés à la propre responsabilité de chaque individu.

4. En dehors du prix des stages de formation, comparable à ceux de formations équivalentes, massages et autres thérapies corporelles par exemple, aucune contribution en espèces ou sous forme de travail et aucun autre engagement personnel n’est demandé aux pratiquants de Reiki.

R. Gaensslen


L'UNADFI ("L'Union Nationale des Associations de Défense des Familles et de l'Individu") fait le point sur le Reiki :

Y a-t-il des dérives possibles ?
Étant une technique, le Reiki ne peut pas désigner un groupe sectaire comme certains le pensent et l’affirment. Seulement, dans certains cas, selon de nombreux témoignages, sa pratique peut s’avérer dangereuse : le Reiki peut être l’objet d’utilisation abusive, détournée de sa visée thérapeutique et récupérée à des fins de mise sous influence et de mise sous dépendance durable par certains groupes.

Ce que nous en pensons :
Il est à noter que certains effets, décrits ci-dessus, ne sont autres que ceux rapportés par les usagers et guérisseurs de chez nous. Il faut s’interroger sur l’école de formation du maître Reiki qui initie, distinguer les pratiques sérieuses et enrichissantes des pratiques manipulatoires et, s’il s’agit d’un groupe, s’informer sur celui-ci et son fondateur

L'UNADFI n'a reçu aucune plainte d'ex-adeptes forcés ou manipulés mentalement. L'incitation à participer aux stages est à l'heure actuelle assimilable à de la publicité. Les anciens stagiaires continuent généralement de recevoir, de la part de leur maitre, des "offres" de stages pour les degrés supérieurs (au moins le deuxième).

Le Reiki est donc dispensé dans la grande majorité des cas, au titre de la formation professionnelle, par des maitres exerçants en profession libérale, et de façon indépendante. Si les dérives sont possibles, et sont même parfois notées comme ci-dessus, elles ne permettent pas de placer le Reiki ou la grande majorité de ses maitres et adeptes parmi les sectes. En réalité, le paysage du Reiki est des plus divers: de la formation professionnelle tournée vers un bénéfice supposé immédiat pour l'élève et dispensée par des maitres croyant ou pas en leur "produit", à des démarches plus spirituelles liées au "new-age" ou au bouddhisme ésotérique.

 

secti

---> Comme le note l'UNADFI sur son site internet, il convient de se renseigner sur "l'école" du maitre et sur sa "réputation", avant d'entreprendre toute démarche avec lui. Il existe par ailleurs une bibliographie assez importante en grandes surfaces spécialisées, ce qui dénote d'ailleurs d'une certaine transparence et qui permet de se renseigner avant toute démarche.

Reikido France


Du moment que vous êtes légalement déclaré, inscrit à l’URSSAF, que vous payez vos impôts et que vous ne vous substituez pas au rôle du médecin, vous avez le droit de pratiquer et d’exercer le Reiki, notamment dans le cadre d’une profession libérale.

D’autre part, selon les articles 18 et 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, "toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction, seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites. Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit."

"Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes."(Article 12)

Afin de donner une reconnaissance officielle au Reiki, notamment auprès de certaines caisses complémentaires d’assurance maladie, et d’éviter l’amalgame avec les sectes, certaines associations ont été créées. Certaines comme le CERT ou la LFRU, tentent maintenant de regrouper la majorité des enseignants traditionnels de Reiki francophones. L’adhésion y est rigoureuse, et le choix des inscriptions, sélectif.

"Reiki - Ouvrir le coeur, Éveiller l'esprit", paru aux Éditions du Rocher

 


La pratique du Reiki est une pratique à 'risques' si elle est utilisée par des personnes qui sont dans le pouvoir et non dans le respect et l'amour de l'autre. Ce n'est donc pas le Reiki qui peut être dangereux mais la, ou les personnes qui le pratiquent.

Il est necessaire de rester clair dans ses intentions, et de suivre les idéaux de Reiki ainsi que les Fondamentaux.

Sinon, le pratiquant Reiki risque fort de partir vers un mauvaise pente qui lui coutera cher....

Gardez toujours votre libre arbitre face à un praticien ou un enseignant !


L'enseignant de Reiki est là pour guider le praticien dans sa pratique et non pour devenir son maître spirituel.

Lorsque l'on vous enseigne le Reiki, vous devez apprendre à faire la part des choses entre ce qui appartient à la pratique de la méthode Reiki et ce qui appartient à la croyance de votre enseignant.

Celui-ci peut tenter de vous imposer ses propres croyances et vous démontrer que lui seul détient la vérité.

Si vous rencontrez un enseignant de Reiki qui tient à vous imposer ses croyances, un rapport de domination, une pression morale et/ou financière, le Reiki devient alors la cible potentielle d'une dérive sectaire.

Plusieurs témoignages de praticiens Reiki démontrent que certains enseignants de Reiki profitent de cette pratique pour manipuler leurs élèves.

L'image du Reiki est ainsi ternie par des enseignants avides de pouvoir et qui ne souhaitent qu'une chose : nourrir leur égo.

Vous devez être vigilant lorsque vous choisirez votre enseignant qui vous accompagnera tout au long de votre formation au Reiki.


Le Reiki étant une méthode ou technique énergétique que plutôt un dogme ou une doctrine. Il n'est rattaché à aucune école religieuse. Mais certains maîtres enseignants peuvent y rattacher leurs façons de voir le monde. Mais tant qu'ils respectent l'autonomie de leurs élèves et leurs choix il n'y a pas de problème. Dans le cas contraire, il faut rapidement s'en éloigner en toute objectivité, comme dans d'autres relations de la vie de tous les jours. Ce phénomène d'emprise sectaire peut exister dans d'autres activités et même dans la vie professionnelle.

C'est à nous d'être vigilant sans tomber dans une chasse aux sorcières sans fondement.


« Attention, la médecine a beaucoup à apprendre des médecines parallèles. Elle gagnerait à plus de modestie et à davantage d’écoute. Même si leur efficacité n’est pas toujours prouvée, les médecines parallèles peuvent donner de l’espoir. Il est scientifiquement établi aujourd’hui que la force morale et la volonté du patient jouent un rôle important dans la lutte contre la maladie. Mais il faut être extrêmement vigilant : les médecines parallèles sont parfois perpendiculaires lorsqu’elles excluent la médecine allopathique », a souligné le Docteur Régis Aubry, responsable des soins palliatifs du C.H.U. Besançon, lors d'un compte-rendu d'une conférence du CCMM - Centre Contre les Manipulations Mentales - sur les "médecines parallèles".


 

Dérives sectaires : que dit la loi ?

Les critères sectaires :

  • la déstabilisation mentale
  • le caractère exorbitant des exigences financières
  • la rupture avec l’environnement d’origine
  • l’existence d’atteintes à l’intégrité physique
  • l’embrigadement des enfants
  • le discours antisocial
  • les troubles à l’ordre public
  • l’importance des démêlés judiciaires
  • l’éventuel détournement des circuits économiques traditionnels
  • les tentatives d’infiltration des pouvoirs publics.

Un seul critère ne suffit pas pour établir l’existence d’une dérive sectaire et tous les critères n’ont pas la même valeur. Le premier critère (déstabilisation mentale) est toutefois toujours présent dans les cas de dérives sectaires.

Comment déceler l’influence sectaire en matière économique et financière ?

  • acceptation d’exigences financières de plus en plus fortes et durables
  • engagement dans un processus d’endettement
  • legs ou donations à des personnes physiques ou morales en lien avec le groupe auquel appartient la victime
  • obligation d’acheter ou de vendre certains matériels ou services comme condition incontournable d’appartenance au groupe
  • participation à des conférences, stages, séminaires, retraites, en France ou à l’étranger
  • existence d’escroquerie ou de publicité mensongère sur les qualités substantielles d'un produit ou d'un service

Si la maladie est un point d’entrée facile pour les mouvements à caractère sectaire, toute dérive thérapeutique n’est pas forcément sectaire.

La dérive thérapeutique devient sectaire lorsqu’elle essaie de faire adhérer le patient à une croyance, à un nouveau mode de pensée. Prétextant l’inutilité des traitements conventionnels, le pseudo-praticien va demander au patient d’avoir toute confiance en lui car lui seul peut proposer la méthode « miracle » apte à le guérir. Il y a un endoctrinement, une sujétion psychologique qui le conduit petit à petit à rompre avec la médecine, puis avec sa famille et son environnement. Le gourou thérapeutique propose ainsi non seulement de soigner, mais aussi de vivre autrement. Il se présente comme le détenteur d’une vérité. Tous ceux qui se mettent en travers de son chemin sont accusés soit de retarder la guérison, soit même d’être à l’origine de la maladie, d’où la rupture du malade avec ses proches et ses amis. Isolé, ce dernier va se retrouver encore plus facilement sous la coupe du « dér-apeute » qui va l’amener progressivement dans un processus d’adhésion inconditionnelle à sa méthode, en lui proposant la vente d’ouvrages, la participation à des stages payants ou à des retraites coûteuses, le plus souvent à l’étranger, voire en l’orientant vers d’autres praticiens déviants.

La dérive thérapeutique à caractère sectaire s’accompagne donc d’un mécanisme d’emprise mentale destiné à ôter toute capacité de discernement au malade et à l’amener à prendre des décisions qu’il n’aurait pas prises normalement.

Qu'est-ce qu'une dérive sectaire ?

Sur la base de l’expérience de la Miviludes, qui reçoit quelques 2 000 signalements par an, la dérive sectaire peut être définie comme suit :

"Il s'agit d'un dévoiement de la liberté de pensée, d’opinion ou de religion qui porte atteinte à l'ordre public, aux lois ou aux règlements, aux droits fondamentaux, à la sécurité ou à l’intégrité des personnes. Elle se caractérise par la mise en œuvre, par un groupe organisé ou par un individu isolé, quelle que soit sa nature ou son activité, de pressions ou de techniques ayant pour but de créer, de maintenir ou d’exploiter chez une personne un état de sujétion psychologique ou physique, la privant d’une partie de son libre arbitre, avec des conséquences dommageables pour cette personne, son entourage ou pour la société."

 

le maitre

 

Ecoutez mais soyez sceptique !

Gardez toujours votre libre arbitre !

 

 

 

Posté par Isabelle Laporte à 18:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 décembre 2016

L'énergie du Karuna


L'énergie du Karuna...

 

Reiki Usui : Energie de l'Eveil
Reiki Karuna : Energie de l'Elévation

 

Révéler sa nature profonde - Guérir sa partie sombre

De temps en temps, nous vivons de mauvaises expériences, des expériences pénibles, ou même humiliantes. Nous avons tous entendu dire que l’on se crée sa propre réalité, pourtant nous ne savons pas toujours comment nous avons créées ces expériences, ou ce que nous devons faire pour y mettre fin.

Un sentiment de désarroi peut alors nous envahir car il nous semble que quelqu’un ou quelque chose, hors de nous, créé intentionnellement ces expériences négatives.

En fait, ces expériences se manifestent à travers les parties conscientes de notre être, mais aussi les parties inconscientes. C’est ces dernières qu’il faut être disposé à traiter, si vous voulez arrêter de reproduire ces mauvaises expériences.

La partie de l’esprit qui créé ces mauvaises expériences s’appelle la partie sombre de soi-même. Cette partie sombre est créée lorsqu’on refuse d’accepter des sentiments "catalogués" comme inacceptables.

Souvent dans notre société et au cours de notre éducation, on entend dire, "ne fais pas ça", ou "ne dis pas ça", ou "ne sois pas comme ça", par contre, personne ne nous apprend comment résoudre nos sentiments négatifs d’une façon raisonnable. Notre seule façon de les éliminer est donc de les nier et de les cacher dans notre moi profond, en repoussant la responsabilité de nos problèmes sur les autres. Malheureusement, ce processus de dénégation ne règle en rien ces sentiments négatifs ; par contre, il les ancre encore plus profondement au fond de nous même, là où ils vont continuer d’affecter notre comportement.

A un moment donné, certains d'entre nous ont choisi de se faire initier au Reiki afin d'être aidé sur un chemin d'éveil de plus en plus conscient. Après les initiations, beaucoup de personnes arrivent à réaliser rapidement des transformations spectaculaires dans leur vie et s'attendent à continuer dans ce même rythme. Malheureusement, parmi les choses qui nous en empêchent, se trouvent nos propres schémas inconscients de comportement qui se sont formés peu à peu, depuis notre enfance la plus tendre, en raison des codes de conduite transmis par notre famille, nos différents éducateurs, et en relation avec les différentes expériences de la vie. Ce sont nos blessures d'âme, telles que décrite par Lise Bourbeau.

 

Le Reiki Karuna®

Jusqu'au début des années '90, nous ne connaissions qu'un seul système de Reiki "méthode de guérison par l’énergie" – le Reiki Usui – tel que nous l'avaient transmis Mikao Usui, le Dr Hayashi et Mme Takata. Mais voilà que vers la fin de l'année 1990, deux Maîtres Reiki américains, Marcy Miller et Kathleen Milner, par un concours de circonstances plutôt inhabituel, "reçoivent" trois symboles.

Cet événement apporte une nouvelle ouverture dans le monde du Reiki.

Peu de temps après, d'autres personnes aux USA sont "touchées" par ce même phénomène et très rapidement cinq autres symboles sanscrits sont reçus dans des circonstances similaires. Ces huit symboles commencent alors à circuler dans l'univers du Reiki. Au fur et à mesure que les gens les reçoivent en initiation, ils s'aperçoivent de leur potentiel de guérison, de l'intensité de l'énergie de ces symboles et des transformations qui ont lieu dans leur propre vie.

Le système Reiki Karuna a été mis en place en 1995 par William L. Rand, Maitre Reiki Usui exerçant aux Etats Unis. Ayant découvert que ces symboles sanscrits étaient très puissants et aidaient à retrouver l’enracinement à la terre, il a su combiner intuition et méditation, avec un travail de synthèse de différentes méthodes de traditionnels (tibétain, autres cultures,…) pour mettre en place un nouveau système de guérison Reiki.

Dans une méditation, William "entend" le mot Karuna. Il ne connaît pas ce mot mais quand il découvre que c'est un mot sanscrit qui signifie Compassion, il sait qu'il a trouvé exactement le nom que ce nouveau système de Reiki devait porter.

Karuna est un mot employé dans l’hindouisme, le bouddhisme et le zen. Il est utilisé pour décrire toute initiative visant à amoindrir la souffrance des autres et signifie "action de compassion". Il désigne l’action de guérir et de répandre la compassion de l’Univers sur toute la création.

Développer le Karuna / Compassion en soi-même, est hautement bénéfique : on devient plus réceptif et ouvert aux énergies curatives. En aidant les autres, on s’aide soi-même ; en s'aidant soi-même, on aide les autres.

William L. Rand a ainsi développé un nouveau cadre de formation et d'initiation, complémentaire au Reiki de Mikao Usui pour lequel il a déposé un label : le Reiki Karuna®. Le Reiki Karuna® ne peut être enseigné que par des maîtres agréés de Reiki Karuna® qui se doivent de respecter une charte éthique et pédagogique spécifique fixée par le ICRT (International Center For Reiki Training), dont William Lee Rand est lui-même Président. La marque déposée qu'il a obtenu n'est pas sur l'énergie - on ne peut pas posséder l'énergie ! Elle n'est pas sur les symboles non plus – les symboles appartiennent à tout le monde !  Elle concerne le système en soi et le nom : le Reiki Karuna®, le protocole d'initiation et le Manuel. Si quelqu'un souhaite utiliser ces symboles d'une façon différente il est parfaitement libre ; mais, dans ce cas-là, il ne pourra pas utiliser le nom de Reiki Karuna®.

 

Le Reiki Karuna Ki

Le Reiki Karuna Ki est similaire au Reiki Karuna®, mais. il est libre d’enregistrement. Les Maîtres de Reiki qui le pratiquent sont des Maîtres indépendants. Leurs élèves n’ont pas besoin de s’enregistrer pour pratiquer le Reiki Karuna Ki, ni pour l’enseigner.

Choisir l’une ou l’autre de ces formations est un choix personnel.

 

 

Reiki Usui : Energie de l'Eveil
Reiki Karuna : Energie de l'Elévation

En regardant les effets des symboles Karuna, nous réalisons qu'ils ont une connexion directe avec les cinq Idéaux du Reiki de Mikao Usui : se débarrasser de la préoccupation, de la colère et de la haine, être un co-créateur de plus en plus conscient, être honnête avec les autres et spécialement avec soi-même, comprendre le sens de la vie dans son grand dessein. Ces cinq idéaux s'opposent à nos schémas inconscients et la majorité d'entre nous a des difficultés à vivre les Idéaux pleinement et en permanence.

L'énergie du Karuna est une énergie plus forte, plus enveloppante que celle du Reiki Usui. Les sensations qui y sont liées sont particulières. Son énergie travaille aux niveaux émotionels et spirituels et aident également à rester enracinés.

Il s'appuie sur un travail du son et de la voix. Il permet de connecter des énergies spécifiques à partir de mantras et de mudras traditionnels, qui sont chantés à voix haute ou intérieurement. Ce Reiki fait partie des approches de musicothérapie. Il facilite la libération des tensions énergétiques et favorise un profond sentiment de compassion. Lors d'un soin de groupe, les mudras sont chantés en canon.

 

Il permet de travailler en profondeur sur :

  • Les mémoires cellulaires et  les mémoires karmiques.
  • Les relations avec les autres.
  • L’ancrage.
  • La clarté d’esprit pour améliorer création, communication.
  • La réalisation des projets.
  • L’élimination des influences nocives entravant la liberté d’action.
  • La guérison de la partie sombre de soi-même
  • La sérénité et la paix intérieure.

 

Programme

Le Reiki Karuna Ki, comme le Reiki Karuna®, comprend 2 niveaux :

    1 - Praticien, avec 8 symboles ayant chacun une vibration et une action spécifique.  2 jours.

Le premier symbole prépare le client à une guérison profonde et est utile pour le travail sur le passé. Il aide à libérer le karma et les problèmes installés très profondément au niveau cellulaire.

Le deuxième symbole guérit en profondeur en brisant les schémas mentaux que nous utilisons de façon inconsciente pour nous isoler de la vérité. Il guérit notre partie sombre.

Le troisème symbole emplit la personne d'amour et rétablit l'équilibre.

Le quatrième symbole termine le traitement en ré-amenant le client vers son corps et en le ré-enracinant.

Les 4 autres symboles de Karuna Praticien vibrent à une fréquence plus haute.

Ils nous aident à nous connecter directement à notre Soi supérieur et à travailler plus en profondeur. Ils ont également des utilisations spécifiques qui sont enseignées durant la formation.

Pour être initié au Reiki Karuna Ki niveau Praticien, il faut être initié au Reiki Usui niveau III depuis plus de 6 mois et avoir pratiqué régulièrement avec le symbole du Maître.

Certains enseignants scindent le niveau Praticien en deux, mais ce n’est pas une obligation.

 

     2 - Maitrise, avec 4 symboles supplémentaires. 2 jours

Pour être initié au Reiki Karuna Ki niveau Maitrise, il faut être initié au Reiki Usui niveau Maitrise depuis plus de 6 mois.

 

 

Prochaines dates de stage Karuna Ki  : sur demande

Tarif : 320€  la session praticien

Inscription_Reiki_Karuna_Ki_Praticien

 

Reiki Toulouse, reiki.toulouse, reiki-toulouse, reiki, reiki, formation, magnétisme, bien être, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, Blagnac, Aucamville, Gagnac, saint Jory, Grenade, Castelginest, Launaguet, Saint Génies, l’Union, médecine douce, technique, annuaire, forum, minimes, stage, annuaire, espace, harmonisation énergétique, échange, énergie, guérison, maladie, relaxation, détente, dépression, auto-immune, défense, témoignage, médecine alternative, atelier, degré, thérapeute, praticien, maitre, master, technique japonaise, Usui reiki Ryoho, stage, information, séance, méditation, prix, banlieue toulousaine, agglomération toulousaine, haute Garonne, Mikao Usui, enseignement, homme énergétique, énergie universelle, Isabelle Laporte, FFRU, technique d'imposition des mains, receveur, donneur, relaxation, quantum touch, pratique bien-être, la voie du cœur, reiki forum, développement personnel, pratiquer à Toulouse, inscription, pas cher, chakras, symboles, karuna, karuna, karuna, karuna, karuna, karuna

Posté par Isabelle Laporte à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 novembre 2016

SNPER - Syndicat National des Praticiens et Enseignants du Reiki

Syndicat National des Praticiens

et Enseignants du Reiki

Syndicat-Reiki-3-rond-OFFICIEL

Le Syndicat National des Praticiens et Enseignants du Reiki est né de la rencontre de deux maîtres enseignants : Edith Gauthier et Nita Mocanu. Ce fut l’étincelle nécessaire à ce que le projet en gestation depuis deux ans, naisse enfin concrètement, grâce aux encouragements de Nita.

Son but est de regrouper sous une même bannière les personnes pratiquant ou enseignant le Reiki en tant que professionnels, ou non professionnels, toutes Écoles de la lignée Usui confondues, dans l’ouverture d’esprit et le non-jugement qui sont la marque même du véritable enseignement du Reiki. Donc tout le monde peut s’y inscrire et figurer sur la carte des membres, comme professionnel, ou non professionnel.

La naissance d’un syndicat est un moment fort pour la profession qu’il représente, un moment historique pour les praticiens et les enseignants, et les futurs praticiens ou enseignants de Reiki. Il "rassemble ce qui est épars" : il gomme notre isolement et unit nos différences dans un même élan et volonté de reconnaissance de notre sérieux et de notre professionnalisme, faisant front aux idées-reçues.

Notre  vœux et notre désir de mettre en lumière  le sérieux  de la pratique et des professionnels du Reiki se réalisent enfin, coupant court aux propos des méconnaissants.

Nous sommes  des professionnels ou des futurs professionnels du bien-être, des pratiques non-médicales, non-thérapeutiques, et nous nous formons constamment aux nouvelles techniques de ces professions, afin de mieux répondre à la demande des personnes qui viennent à nous. Leurs sécurité est notre mot d’ordre !

Cette citation d’Henry Ford  représente bien l’esprit d’un syndicat:

« Se réunir est un début ;
Rester ensemble est un progrès ;
Travailler ensemble est la réussite. »

 

Sa mission :

  1. Rassembler toutes Écoles confondues :

    • Des professionnels dont les compétences sont attestées par leur lignée,
    • Des enseignants,
    • Des praticiens,
    • Des étudiants en Reiki,
    • Des sympathisants.
  2. Garantir :

    • Le sérieux et le professionnalisme de ses adhérents par l’étude des dossiers, des cursus et certifications, des lignées, pour les enseignants et praticiens, avant inscription,
    • Par l’adhésion obligatoire à son code de déontologie et à sa Charte.
  3. Délivrer :

    • Un bulletin d’adhésion aux praticiens et enseignants remplissant ces conditions et leur inscription sur la carte du monde avec la couleur du pin’s correspondant à leur statut,
    • L’autorisation de mettre le logo SNPER sur son site.
  4. Proposer :

    • Une liste d’assurances professionnelles et et différents statuts d’installation.
    • Des modules de formations (non-Reiki)  collatérales au Reiki,  à des prix préférentiels,
    • Une aide juridique par son avocat référent,
    • Un Forum,
    • Une newsletter,
    • Un FAQ,
    • Des alliances et passerelles reliant le monde de la santé et du bien-être sur un plan national et européen,
    • Un tarif préférentiel pour les membres de  La Fédération Reiki Usui : la LFRU.
  5. Aider :

    • Au démarrage professionnel par des conseils,
    • A se défendre avec une aide juridique par la "Commission des conflits" et son avocat référent,
    • A créer des événements par la "Commission événementielle",
    • A se faire connaitre par la "Commission Communication", et par notre Déléguée pour les Territoires et Départements d’Outre-Mer.
    • A se faire reconnaître par des réunions locales.

     

  6. Tenir :
    • Un annuaire à jour, qui favorisera la mise en relation entre particuliers et professionnels installés

    • Une carte de France et des Territoires et Départements d’Outre-Mer des adhérents.

 

Ses objectifs :

  • Créer un diplôme professionnel d’Etat : la certification R.N.C.P. nous permettra de l’obtenir (Plus nous seront nombreux à adhérer au syndicat plus vite cela se fera), puisque ce diplôme atteste de la réalité professionnel du métier,
  • Créer des passerelles nationales et internationales entre le monde du bien-être et celui de la science et du corps médical,
  • Créer des alliances nationales et internationales dans le monde du Reiki,
  • Créer un socle « sécuritaire » de base, commun à tous les professionnels du Reiki toutes Écoles confondues, assurant la sécurité physique, moral et psychologique des personnes qui viennent à eux.

 

Charte et code de déontologie

 

Le syndicat SNPER et la fédération LFRU.

Bien que très proches, nous n’œuvrons pas dans les mêmes domaines, nous sommes en cela totalement complémentaires :

  • Le syndicat SNPER est cantonné dans le "juridique" : information, défense des intérêts professionnels, représentation de la profession auprès des Pouvoirs Publics, etc...
  • la Fédération LFRU œuvre à élaborer un socle d’enseignement commun aux différentes Ecoles de Reiki adhérentes afin de garantir une pratique éthique du Reiki, libre de toute dérive, d’un haut niveau professionnel.

En tant que membres de la Fédération, les praticiens et enseignants de Reiki prouvent leur professionnalisme, et en tant que membres du Syndicat, ils sont  soutenus par un organisme juridiquement solide qui complète le travail de la Fédération, là où elle ne peut pas intervenir.

LFRU et SNPER ont en commun un annuaire de leurs adhérents, le désir de reconnaissance du Reiki comme métier, une réglementation de l’enseignement et du respect d’un programme pédagogique et  aussi des principes éthiques fondamentaux : la traçabilité de l’enseignement de Mikao Usui.

Fédération et Syndicat sont deux entités indépendantes – bien que complémentaires – et l’adhésion à l’une n’implique pas l’adhésion à l’autre. Un Syndicat est libre et indépendant par essence, tout comme une Fédération.

Conscient de l’effort financier d’une double appartenance, S.N.P.E.R. offre aux adhérents de la L.F.R.U. l’adhésion au Syndicat pour un prix modique, et ce pour une année complète.

Vous pouvez adhérer au SNPER ici : www.snper.org/adherer/

 

octobre 2016

https://www.snper.org/

Syndicat-Reiki-3-rond-OFFICIEL

syndicat reiki, SNPER, fédération reiki, SNPER, LFRU, syndicat reiki, SNPER, fédération reiki, SNPER, LFRU, syndicat reiki, SNPER, fédération reiki, SNPER, LFRU, syndicat reiki, SNPER, fédération reiki, SNPER, LFRU, syndicat reiki, SNPER, fédération reiki, SNPER, LFRU, syndicat reiki, SNPER, fédération reiki, SNPER, LFRU, syndicat reiki, SNPER, fédération reiki, SNPER, LFRU, syndicat reiki, SNPER, fédération reiki, SNPER, LFRU, syndicat reiki, SNPER, fédération reiki, SNPER, LFRU, syndicat reiki, SNPER, fédération reiki, SNPER, LFRU, syndicat reiki, SNPER, fédération reiki, SNPER, LFRU, syndicat reiki, SNPER, fédération reiki, SNPER, LFRU, syndicat reiki, SNPER, fédération reiki, SNPER, LFRU, syndicat reiki, SNPER, fédération reiki, SNPER, LFRU,syndicat reiki, SNPER, fédération reiki, SNPER, LFRU, syndicat reiki, SNPER, fédération reiki, SNPER, LFRU, syndicat reiki, SNPER, fédération reiki, SNPER, LFRU, syndicat reiki, SNPER, fédération reiki, SNPER, LFRU,

Posté par Isabelle Laporte à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 octobre 2016

Rôle et légitimité d’un Maitre-enseignant de Reiki.

 

Rôle et légitimité

 

d’un « Maitre-enseignant » de Reiki

 

Afin d’avoir la possibilité d’initier à tous les degrés de Reiki, nous devons avoir atteint le quatrième degré de Maître-enseignant. Ce degré atteint, nous sommes théoriquement en mesure d’enseigner notre belle pratique à d’autres personnes.

Mais cela suffit-il  ?

Je me suis souvent personnellement souvent posé la question de la légitimité que je possédais par rapport à des personnes venant à moi pour passer leurs différents degrés de Reiki.

  • Quelles connaissances avais-je acquises me permettant de prétendre à initier ou guider d’autres personnes ?
  • N’était-ce pas trop prétentieux de penser que je serais capable d’inculquer quelque chose à autrui ?
  • Pourquoi serai-je écouté et entendu ?

Concernant le choix d’un Maitre-enseignant, les personnes souhaitant s’initier au Reiki ont généralement visité certains sites internet, lu des articles, parcouru des forums ou bien ils se sont faits conseiller par une amie qui elle-même connaissait un enseignant.
Ces personnes choisissent un Maitre-enseignant en espérant que celui-ci pourra répondre à leurs attentes.
Leur choix est très important, surtout concernant le premier degré qui représente la grande porte d’entrée vers le Reiki.

L’enseignant, toutes disciplines confondues, est d’une importance capitale. Il doit pouvoir transmettre un savoir juste, tout en s’adaptant à ses élèves ou stagiaires, mais il doit aussi être passionné et passionnant et savoir offrir le meilleur de lui-même.

Nous avons tous suivi un cursus scolaire et chacun de nous a encore en tête le nom d’au moins un professeur d’exception ayant su l’intéresser, le passionner, ceci allant parfois jusqu’à influer positivement sur son chemin de vie.
Ces enseignants sont vrais et totalement en phase avec ce qu’ils transmettent. Ils sont généralement hors de toute mode ou convention et n’hésitent pas à sortir des sentiers battus pour intéresser et littéralement impliquer leurs élèves afin de les emmener vers leurs passions.
Ils sont simplement présents et semblent irradier une belle lumière autour d’eux.

Oui mais justement, comment faire pour amener un enseignement passionnant auprès d’autres personnes ?
Votre vécu et votre expérience suffisent-ils ?

En réfléchissant bien, nous avons tous une histoire différente et des expériences extraordinaires à raconter.
Nous possédons un vécu personnel, fruit de nombreux ressentis et émotions.
Chacun de nous a rencontré des instants de joie intense ainsi que des moments de colère ou de tristesse. Nous sommes tous dans une constante évolution personnelle.
Les expériences qui jalonnent notre existence sont placées sur notre route afin de nous permettre d’avancer et de comprendre le sens de notre vie. Nous apprenons constamment en échangeant avec d’autres personnes, en parcourant un livre, en visionnant un film, en participant à différents ateliers ou stages et en travaillant sur nous-même.

Quel que soit notre expérience de la vie, nous avons toutes et tous quelque chose à apprendre à quelqu’un et quelque chose à apprendre de quelqu’un.
Nous pouvons passer rapidement du rôle d’enseignant à celui d’élève sur des éléments qui peuvent parfois vous paraitre insignifiants.

Partant du principe de différences de vécu, l’apprentissage du Reiki ne sera pas le même d’un enseignant à l’autre.
Les techniques demeurent et sont inhérentes aux différents degrés de Reiki, la façon de pratiquer une initiation est identique d’un enseignant à l’autre car, apprise au cours du quatrième degré.
Seule l’implication de l’enseignant change, sa façon de parler du Reiki, d’intéresser ses élèves, de permettre un échange constructif, de pratiquer avec eux afin qu’ils assimilent bien les gestes et techniques.

Un enseignant Reiki, doit bien évidemment avoir travaillé sur lui-même et sur d’autres personnes en amont afin d’être à même d’expliquer ses propres ressentis par rapport aux techniques employées, par rapport aux différentes réactions possibles durant une séance ou un auto-traitement.

Il doit avoir compris que le Reiki est avant tout un formidable outil de développement personnel et spirituel et le faire savoir.

Il doit laisser le libre arbitre total à ces élèves et ne jamais s’imposer comme un enseignant à suivre à tout prix, mais plutôt se comporter comme un guide, essayant de faire passer son propre message auprès d’autres personnes.

Il doit suivre ses élèves et assurer ce que j’appelle le « SAV » en répondant, dans la mesure du possible, à toutes questions. Il est important de pouvoir compter sur un enseignant en pratiquant en toute sérénité.

L’appellation « Maitre-enseignant » ne doit pas donner de pouvoir ou d’autorité, il est essentiel de conserver une bonne dose d’humilité devant les mots que l’on emploi.
Personnellement je ne suis le Maitre de personne si ce n’est de moi-même, ce qui est déjà bien. Je préfère toujours parler de guide, d’enseignant ou d’accompagnateur.

Être légitime, ne demande donc pas d’avoir en soi un savoir infini, mais nécessite avant tout de savoir donner le meilleur de vous-même avec tout votre cœur.
Ne jamais hésiter à aller au-delà de ce qu’un stage doit normalement comporter, être passionné et le faire savoir en intéressant vos élèves avec toute l’humilité qu’un enseignant doit normalement posséder.
Ne retenez pas votre savoir, l’univers vous le rendra au centuple car sachez que plus vous donnez, plus les robinets s’ouvrent afin de vous irriguer de nouvelles connaissances indispensables à la poursuite de votre chemin d’enseignant.

N’ayez donc pas de peurs irrationnelles, mais bien au contraire, croyez en vous et laissez se dérouler la magie de l’enseignement et du partage.

Soyez convaincus et convaincants, passionnés et passionnant, mais surtout …. Vrais dans votre démarche !

Laurent TERRIER

Praticien Enseignant sur Clermont Ferrand

 

« Que personne ne vienne à vous sans repartir meilleur et plus joyeux » [Mère Teresa]

Posté par Isabelle Laporte à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


13 septembre 2016

Les énergies mesurables du corps humain

 

Les énergies mesurables du corps humain


Le terme énergie vient du grec « en ergos » qui signifie « en travail ».

Parmi les exemples d’énergie que l’on ne voit, que l’on n’explique pas bien et qui existe pourtant bel et bien : la pesanteur qui nous permet constamment de rester les deux pieds sur terre !


Voici quelques preuves objectives que notre corps physique est aussi un corps énergétique :

L’énergie des cellules : toutes nos cellules sont de mini piles électriques dont les parois ont des charges négatives d’un côté et des charges positives de l’autre. Cette différence de potentiel est due principalement à une différence de concentration en ions sodium et potassium entre le milieu intérieur et le milieu extérieur de la cellule. Elle est de l’ordre de 100 mV pour quelques dizaines de micron de surface (~ 100 000 v/cm²). Ainsi un fort champ électromagnétique est émis par chacune des cellules de notre corps.

L’influx nerveux : ce phénomène électrique résulte d’un changement de polarisation entre les charges situées à l’intérieur et à l’extérieur des cellules nerveuses pour commander, par exemple, la contraction d’un muscle (voir expérience de la pile électrique branchée sur le nerf d’une patte de grenouille).

Le rythme cardiaque : les décharges électriques du cœur sont mesurées par les électrocardiogrammes

Les impulsions électriques émises par le cerveau : ces décharges électriques sont enregistrées sur les électroencéphalogrammes. Pour certains troubles psychiatriques (dépressions sévères, schizophrénie, épilepsie,…) les médecins utilisent des électrochocs pour resynchroniser les ondes cérébrales.

Les ondes cérébrales alpha : le chercheur australien Lewis B. Hainsworth a mis en évidence la similarité entre les fréquences des ondes cérébrales alpha et les signaux rythmiques de la terre découverte par le physicien allemand W.O. Schumann dans les années 1950 (résonnance de Schumann).

Les cellules capteurs d’énergie solaire : les cellules de la peau captent l’énergie solaire ; cette énergie sert entre autres à synthétiser la vitamine D à partir du cholestérol. La lumière solaire sert également à régler notre rythme circadien (jour/nuit).

Les biophons : l’ADN de toutes les cellules du corps est capable d’émettre une énergie lumineuse de type photonique. Chaque cellule émet à son rythme selon son état et ses besoins. Dans les années 1980, le biochimiste allemand  Fritz Albert Popp a mit au point un appareil capable de mesurer l’énergie biophotonique du corps humain. Il s’est aperçu que celui-ci dépendait des rythmes biologiques et que les anomalies de son émission permettaient de diagnostiquer certaines maladies.

Les méridiens : nombres de thérapies orientales comme l’acupuncture, le qi gong, .. sont basées sur la circulation des énergies au sein de l’organisme. Leur efficacité a été scientifiquement démontrée dans de nombreuses pathologies : des séances d’acupuncture antidouleur sont ainsi capables de déclencher la libération d’endorphines, hormones naturelles proches de la morphine, au niveau du cerveau. Il existe actuellement des détecteurs de points d’acupuncture : ces appareils permettent de repérer sur la peau les différences de potentiel électrique sur les points pathologiques. Une fois traité, le point n’est plus détectable.

Les champs électromagnétiques : le chercheur Georges Lakhovsky a démontré que toutes nos cellules sont de petits phénomènes oscillants produisant un champ électromagnétique et jouant le rôle d’un émetteur récepteur d’ondes. L’ADN entre ainsi en résonnance avec les ondes électromagnétiques de l’environnement. Lorsqu’il y a dysharmonie des ondes reçues, l’ADN se déséquilibre, ce qui déstructure à son tour l’eau intra et extra cellulaire. L’équilibre du corps ne peut plus être assuré ce qui peut conduire à la maladie. Certains appareils sont capables de mesurer ces ondes électromagnétiques émises par le corps.

Toutes ces ondes électriques mesurables et objectives démontrent le caractère électrique et donc énergétique de l’être humain.

extrait du livre "le livre de la medecine globale et intégrative"
Dr Luc Bodin

 

 

Posté par Isabelle Laporte à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 septembre 2016

Pourquoi le Reiki fait-il peur ?

Pourquoi le Reiki fait-il peur

au point d'être traité de secte ?

liberation

 

 

Des changements dérangeants ! 

Un couple donne l’image du couple idéal, solide, uni. Le mari ou la femme fait un stage Reiki et décide dans la semaine qui suit de divorcer.

Un professionnel est reconnu dans son entreprise et dans sa profession pour être très performant, très engagé dans son métier et avec ses collègues, parfaitement responsable et apparemment bien équilibré. Il fait un stage Reiki et pose le lendemain sa démission, sans même savoir ce qu’il va faire par la suite.

Une personne fait un stage, rentre chez lui se sépare avec sa femme, chasse tous ses "amis" en les traitants de parasites et dans le mois rencontre l’amour de sa vie, déménage, change de métier...

Ce n’est que quelques exemples parmi des centaines.

Si les personnes qui produisent ces changements sont "reconnues", "équilibrées", en apparente bonne santé physique, mentale et émotionnelle, alors les observateurs seront étonnés, ne comprendront pas.

Si les personnes qui produisent ces changements sont connues pour "être" "fragiles", "dépressives", sujettes à des "troubles anxieux"... alors nombreux sont ceux qui, dans leur entourage, penseront qu’elles ont pu être manipulées.

Comment sinon, auraient-elles pu prendre des décisions aussi fortes ou provoquant de tels déséquilibres ?

 

Des Guérisons extraordinaires

Une personne malade se voit annoncer qu’il n’en a plus que pour quelques jours à vivre. Il guérit après un soin Reiki.

Dans un dojo, je vois un homme au visage tuméfié et qui ne peut plus ouvrir les yeux. Il a le nez cassé. Après quelques minutes de Reiki, je vois son visage désenfler, s’apaiser, s’ouvrir. Il ne gardera le lendemain qu’un trait bleu au niveau de la fracture. Même pas un coquard.

Une femme se déboite le genou dans un faux mouvement, le remet en place. Son genou enfle, elle a du mal à marcher. Sous l’action du Reiki, je vois le genou reprendre sa forme normale et perdre au moins 30cm de diamètre.

Une personne souffre de troubles sexuels. Elle sait bien que c’est parce qu’elle se fait des nœuds au cerveau et pense trop. Mais comment sortir du cercle vicieux. Après un stage, tout se résoud.

Un couple a tout essayé pour avoir un bébé. Ils font un stage Reiki pour faire le deuil de cet enfant impossible et elle tombe enceinte.

Suite à un viol, une femme se reproche d’avoir eu une attitude provocatrice, s’auto-flagelle de son irresponsabilité, de sa naïveté... Elle vit un syndrome de Stress Post-traumatique : pensées obsessionnelles et compulsives, troubles anxieux, flash-back, perte de toute vie sexuelle et de toute vie sociale, somatisations diverses...

Suite à un stage Reiki "Tout à disparu." Le grand silence dans sa tête l’effraie. La disparition de la culpabilité et des inhibitions lui laisse une telle liberté qu’elle ne sait plus par quoi commencer. Les douleurs physiques ne sont plus là. Il y a plus de flash-back. Elle peut vivre et ne sait plus le faire. Elle demande un accompagnement pour pouvoir reconstruire sa vie.

Comment accepter ces guérisons atypiques voire anormales. La plupart des gens, face à ces guérisons sans médicament, pensent au hasard, à l’effet placébo, à l’effet d’un mental influençable...Ces changements et guérisons sont l’ordinaire des praticiens Reïki. Et nous ne sommes pas organisés pour faire homologuer les miracles ou canoniser les guérisseurs, encore moins pour faire connaître nos réussites. Nous voudrions le faire, nous serions poursuivis en justice.

 

Des savoirs et principes pré-scientifiques inacceptables pour les esprits "rationalistes" ou "cartésiens"

Le Reiki est un Qi Gong, il se construit sur des savoirs et principes pré-scientifiques.

En raison des croyances des chercheurs, par manque d’intérêt pour des arts pré-scientifiques, par manque de rentabilité, simplement par manque de temps, ou encore par peur du lobby médical et pharmaceutique, les scientifiques n’ont pas su jusqu’à aujourd’hui, démontrer l’efficacité des médecines énergétiques utilisées par plus de la moitié de la population dans le monde.

Sauf à rentrer nous-même dans une démarche scientifique, il y a peu de chance que les choses s’améliorent positivement de ce côté là. Trop d’enjeux financiers pour les détracteurs du Reïki.

Discuter de Reiki avec eux reviendrait à discuter avec un promoteur immobilier aveugle qui voudrait nous imposer sa croyance que la lumière n’existe pas et que les seules habitations vivables sont celles qu’il construit sans fenêtre. Ce n’est pas notre vocation.

 

Les dérives New Age

Dans le Reïki occidental, le New Age a mélangé les racines chinoises et japonaises avec les médecines indiennes, le Yoga, les religions bouddhistes, hindouistes, chrétiennes... y a rajouté tout un fatras « spiritualiste » dans un patchwork incohérent.

Nous avons choisi de faire le tri dans les bagages que le mouvement New Age nous a légués.

Pour faire cela avec rigueur et tenter de se rapprocher de la pensée du fondateur du Reïki, nous sommes allés chercher dans sa culture d’origine, les sources du Reïki japonais : Kiko (qi gong), médecine chinoise, arts martiaux chinois et japonais. Nous avons gardé, de manière complémentaire, l’utilisation du système des chakras qui grâce à sa simplicité, permet aux stagiaires de trouver rapidement les postures du traitement de base.

Nous respectons la pensée des autres, qui ont le droit de mettre dans leur "Reiki", des anges, et entre 2 coups de bol tibétains, des lumières, des prières de toutes origines, et même de la psychanalyse. Mais nous n’enseignons pas cela : la volonté de Mikao Usui, le fondateur, était de transmettre un Reïki laïque, ouvert à tous, compatible avec les croyances de chacun, sans tenter de convertir autrui à ses idées ou d’imposer ses convictions.

Nous adhérons à ce projet.

 

L’énergie n’est pas perçue par la majorité des gens

Parce qu’ils sont persuadés que ça n’existe pas, en raison de leur culture, croyances, religions, la majorité des gens croient encore qu’ils ne pourront jamais accéder à une perception de l’énergie, refusent et inhibent des perceptions qu’ils diabolisent, rejettent. Parfois même ils brûleraient volontiers ceux qui pratiquent le Reïki.

Nombreux sont ceux qui affirment "je ne crois que ce que je vois" et qui en réalité ne peuvent voir que ce qu’ils croient. Deux types de réactions :

  • Influencer par imposition des mains, ou pire, à distance avec un truc qu’on ne voit pas ? Mais vous n’y pensez pas, c’est de la sorcellerie et ça pourrait être dangereux !
  • Si je ne vois pas, c’est que ça n’existe pas. Les praticiens Reïki vendent alors du vent et sont des escrocs.

Il y a bientôt un million de pratiquants Reiki en France, les initiations 1er degrés sont peu chères (150€ pour un week-end de formation !) et à la portée de tous ceux qui veulent découvrir ou vérifier par eux-mêmes que la perception et l’utilisation de l’énergie n’est qu’un entraînement.

Nos formations sont ouvertes à tous, même les sceptiques, "pragmatiques", "scientifiques", "rationalistes" et autres "cartésiens" sont les bienvenus.

Alors, que ceux qui veulent vraiment voir, agissent et travaillent avec sincérité et engagement.

 

Les réflexes sectaires des associations anti-sectes et de ceux qui les suivent

Le Reiki permet des changements importants, parfois extraordinaires, parfois dérangeant les routines et autres petits équilibres ménagers.

Beaucoup de personnes raisonnent de manière mécanique et en terme de causalité linéaire : s’il y a changement dérangeant, c’est un effet dont il faut chercher la cause.

C’est tellement facile de dire alors "c’est de la manipulation mentale" et c’est le Reiki.

 

Une éthique pour l’enseignement et la pratique du Reiki

Par l’entraînement, la formation et les initiations, nous avons développé les compétences pour percevoir l’énergie, la canaliser, la transmettre, soigner par imposition des mains. Nous avons, par nos formations et recherches, acquis les compétences pour former et initier, développer les moyens pédagogiques et didactiques afin de favoriser les apprentissages nécessaires à la pratique du Reïki.

Nous considérons que pour qu’une personne puisse progresser, il lui faut garder et développer son autonomie. Pour cela, le formateur doit garder une posture d’accompagnant, et surtout pas de guide ou de "Maître".

En Reiki, le certificat de Maître donné à l’issue d’une formation, ne témoigne que d’un parcours de formation et initiations. Il n’est pas un titre honorifique et ne nous change pas en sur-Hommes.

Dans une posture d’accompagnant, nous ne donnons pas des réponses, nous posons des questions. Nous interrogeons la voie des personnes qui nous ont choisis pour faire leur formation. Chacun trouve les réponses qui lui conviennent et choisit, en toute autonomie, sa manière de continuer sur sa voie.

Dans une posture de praticien, nous ne cherchons pas à créer de la reconnaissance ou autres formes de sentiment d’obligation. Nous nous efforçons de travailler dans une relation claire et sur une base d’échange préalablement définie.

Nous ne sommes jamais neutres, parce qu’il nous est impossible de l’être, mais nous respectons les valeurs, croyances, objectifs et attentes de nos patients.

Nous formons aussi les praticiens dans ce sens.

C’est juste une question d’éthique.

Nous savons que la majorité des pratiquants de Reïki partagent la même éthique.

Nous ne pouvons pas être responsables des gens qui pratiquent différemment.

Nous n’avons pas autorité pour évaluer ou encore moins juger, sanctionner les pratiques des autres.

Nous ne pensons pas pouvoir être traités de gourous ou de manipulateurs par quelqu’un de sérieux.

 

Mais voilà, il y a aussi le Reiki

Le Reiki, comme pratique énergétique, est clairement un outil de changement.

  • Il donne du recul pour percevoir les choses différemment. Il permet un réel lâcher-prise envers les choses et les situations qui quelques jours avant paraissaient indispensables, incontournables ou encore du domaine du devoir.
  • Il permet d’enlever les stress qui paralysent ou font agir sur le coup de la colère.
  • Il redonne de la liberté pour penser et agir.
  • Il stimule les processus d’autoguérisons et influence les dimensions physique, psychique, émotive et spirituelle d’une personne dans le sens qui lui convient le mieux... sans nous demander notre avis.

Le Reiki est un outil de changement et c’est probablement ce qui fait peur. S’il n’avait qu’un effet placebo, il ne ferait peur à personne et n’intéresserait personne.

Il n’a jamais été prouvé que les pratiques d’énergétique, le Qi Gong ou le Reiki, permettent la manipulation mentale. Du moins, pas plus que le yoga, la sophrologie et les techniques de méditation dont le Reiki peut parfois se rapprocher. Et plutôt bien moins que les modèles issus de la sémantique générale ou certaines techniques d’hypnose ou de PNL par exemples.

Quand bien même, il serait prouvé qu’une technique permet de manipuler, ce n’est pas la technique de manipulation qui fait la manipulation mais bien l’usage qu’en fait le manipulateur.

Il n’a jamais été prouvé que la formation de praticien Reïki, donnait un pouvoir ou une propension plus grande à la manipulation mentale. Du moins pas plus que n’importe quelle autre formation qui donnerait une autorité de compétence. Et plutôt bien moins qu’une formation de médecin, contrôlé par un Ordre, sur-représenté dans toutes les instances politiques et exécutives du pouvoir, protégé par un lobby pharmaceutique et financier.

 

Notre réponse aux "allégateurs", personnes qui font des affirmations mal-fondées et mensongères sur le Reiki.

Des associations anti-sectes, dont je ne nierai pas l’utilité en général, se font de la chasse au sorcière, une mission.

Elles respecteraient simplement les valeurs de respect de la personne dont elles se prévalent, et il n’y aurait aucun problème.

Mais non, il semble qu’il y ait 2 poids, 2 mesures, une pour eux et une pour l’autre, le différent, l’étranger.

Pour faire prévaloir leurs croyances, tous les moyens de manipulation de l’information leur sont bons.

On passe allègrement :

  • Du cas particulier d’un "maître" Reiki abusant des personnes en souffrance, à la grande généralisation "Le Reiki c’est une secte" et des dénonciations publiques.
  • De la non-compréhension et de la non-connaissance d’une pratique et des gens qui pratiquent le Reiki, à une condamnation absolue. Condamnation du Reiki en le qualifiant d’escroquerie, condamnation des pratiquants en les traitants d’escrocs ou d’esprits simples abusés.

Ces allégations sont mensongères et malveillantes et devraient normalement tomber sous le coup de la loi.

Alors, oui, nous pouvons comprendre

  • Que les changements produits dans le contexte du Reiki sont forts et parfois fort dérangeants,
  • Qu’il y a de quoi se poser des questions sur l’honnêteté des soins, formations et initiations donnés en Reiki, quand on ne perçoit pas l’énergie.
  • Que les prémisses et savoirs pré-scientifiques non-reconnus par la science puissent alerter les militants de la grande Science, de l’esprit "Cartésien" et de la pensée "Rationaliste".

Mais il y a aussi des limites à l’irrespect, au manque d’honnêteté et de rigueur, à la grossièreté intellectuelle et morale. Nous n’avons pas à subir les attaques incessantes des frustrés de toutes catégories, à accepter tous les préjudices qu’ils provoquent.

La foi des charbonniers, l’incapacité à percevoir, les souffrances perçues du fait des changements librement choisis en toute autonomie par des pratiquants Reiki, ne justifient pas, encore moins n’excusent l’intolérance, la ségrégation, la discrimination, l’injustice, la haine, le fanatisme que nous recevons.

les Enseignants de la seule Fédération Indépendante de Reiki

Article tiré du site de LFRU

 

Posté par Isabelle Laporte à 21:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 août 2016

Video de présentation du Reiki

 

Video de présentation du Reiki

une philosophie de vie avant tout !

 

filigrame

 pour être mieux avec soi, avec les autres,...
pour retrouver son équilibre physique, énergétique, émotionnel et mental,...
pour se trouver, et trouver son chemin,...
pour être connecté à tous les êtres vivants,...

pour vivre dans la joie et dans l'abondance,...

 

Initiation au Reiki - Guide complet

 

Posté par Isabelle Laporte à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 juin 2016

Foire aux questions

 

filigrame

 


Reiki :

Foire aux questions

 

 

 

 

  • Forum Reiki : posez vos questions.... et trouvez des réponses

 

 Reiki Toulouse, reiki.toulouse, reiki-toulouse, formation, magnétisme, bien être, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, Blagnac, Aucamville, Gagnac, saint Jory, Grenade, Castelginest, Launaguet, Saint Génies, l’Union, médecine douce, technique, annuaire, forum, minimes, stage, annuaire, espace, harmonisation énergétique, échange, énergie, guérison, maladie, relaxation, détente, dépression, auto-immune, défense, témoignage, médecine alternative, atelier, degré, thérapeute, praticien, maitre, master, technique japonaise, Usui reiki Ryoho, stage, information, séance, méditation, prix, banlieue toulousaine, agglomération toulousaine, haute Garonne, Mikao Usui, enseignement, homme énergétique, énergie universelle, Isabelle Laporte, FFRU, ,echnique d'imposition des mains, receveur, donneur, relaxation, quantum touch, pratique bien-être, la voie du cœur, reiki forum, développement personnel, pratiquer à Toulouse, inscription, pas cher, chakras, symboles, lignée, okuden shipiden, école, corps d’énergie, programme, auto traitement, niveau, explication scientifique, libérer, les souffrances physiques, émotionnelles, mentales pour amener la Santé, l’Harmonie et la Paix intérieure, champs magnétiques, champ biomagnétique, aura, ondes scalaires,

28 juin 2016

Videos de témoignages après des soins reiki

 

Videos de témoignages
après des soins Reiki

 

reiki 2

 

Reiki - Séance Localisée et témoignage (brûlure et otite)

 

Le Reiki reconnu et pratiqué à l'Hôpital

 

Posté par Isabelle Laporte à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,