24 août 2018

Comment remonter son niveau vibratoire ?

 Comment remonter son niveau vibratoire ?

pendule-en-bois

L’être humain vibre à une fréquence qui lui est propre et en principe harmonisée avec celle de la Terre. On s’est rendu compte que lorsque le niveau vibratoire de l’organisme baisse, l’individu est plus enclin à développer des maladies. Voici ce que nous savons aujourd’hui de ce phénomène.

Tout notre corps est formé d’énergie. Chaque cellule est un mini-circuit oscillant comme l’ont démontré les admirables travaux de Georges Lakhovsky il y a près d’un siècle. Les membranes cellulaires présentent des charges négatives à l’intérieur et positives à l’extérieur produites par des différences de concentration de minéraux (sodium et potassium) entre les milieux intérieur et extérieur. Les charges électriques constatées sont très importantes : elles sont de l’ordre de 106 volts par mètre (V/m). C’est ensuite la moyenne des vibrations de toutes les cellules du corps qui donne le taux vibratoire d’un individu.

On considère que la zone de bonne santé correspond à un taux vibratoire moyen entre 7 000 et 9 000 Unités Bovis (UB) mesuré par radiesthésie. Depuis plus de dix ans, on observe que le taux moyen a tendance à augmenter vers 10 000 UB, voire 12 000 UB. Un état qui porte pour certaines personnes à la surexcitation, alors que pour d’autres elle conduit à l’ouverture de l’esprit et de la conscience sur d’autres dimensions.

Malheureusement, la baisse de ces fréquences vibratoires est beaucoup plus fréquente. Les causes proviennent d’un mode de vie déséquilibré comme on le connaît trop bien dans notre société : stress, alimentation industrielle, sédentarité, mauvaise respiration, tabac, drogue Mais entrent aussi en ligne de compte, les pensées négatives sur soi-même et sur les autres, les perturbations géobiologiques des lieux de vie, les champs électromagnétiques artificiels, la présence d’entités, de sangsues ou de trous dans les corps énergétiques… Autant d’éléments qui pompent ou qui font perdre les énergies de l’organisme.

Ainsi, lorsque le taux vibratoire passe en dessous de 6 000 UB, la personne arrive dans une zone propice à la maladie. Chaque maladie correspond à un niveau vibratoire qui lui est propre, et plus celui-ci est bas, plus la maladie est grave.

Retrouver les bonnes vibrations

En cas de maladie, une des premières choses à réaliser est de remonter le niveau vibratoire de la personne malade. Un thérapeute pourra bien sûr commencer par donner de l’énergie. Mais il faudra également que la personne œuvre par elle-même. Pour cela elle doit s’employer à :

  • Privilégier la consommation d’aliments biologiques, frais, de saison, de pays, de préférence crus ou faiblement cuits. Car une alimentation biologique vibre aux alentours de 10 000 à 12 000 UB alors qu’une alimentation industrielle se situe entre 6 000 et 7 000 UB. Donc l’une apporte de l’énergie, tandis que l’autre en pompe pour être digérée.
     
  • Boire de l’eau énergétisée. Dans ce but, on peut avoir recours à un magnétiseur, ou verser un peu de jus de citron bio dans une bouteille. On peut l’agiter (en secouant la bouteille d’eau). On peut aussi placer une bouteille d’eau en verre au soleil, ou y mettre une pierre de shungite, ou encore la poser auprès d’une coquille Saint-Jacques.
     
  • Respirer de l’air ionisé négativement est excellent. Cet air est présent naturellement au bord de la mer, en haute montagne, auprès des cascades… Dans les habitations, il est possible d’utiliser une lampe de sel.
     
  • Pratiquer une activité physique est important, comme le mouvement, la musique rythmée. Il a été démontré, par exemple, que l’exercice favorise la multiplication des mitochondries dans les cellules. Or ces organites fabriquent l’adénosine triphosphate (ATP), qui apporte l’énergie à l’ensemble du corps.
     
  • Vivre dans une habitation – et un lieu de travail – présentant un bon niveau vibratoire, principalement aux endroits où l’on stationne le plus longtemps : lit, bureau, canapé, cuisine… Les conseils d’un géobiologue peuvent se révéler utiles lorsqu’on se sent fatigué chez soi. Il est aussi important de prévoir de bonnes ouvertures aux habitations afin de permettre l’entrée de la lumière solaire.
     
  • Privilégier les pensées positives, les pensées élevées d’amour, de partage, de compassion est également un moyen d’augmenter son niveau vibratoire.
  • ........

Serge-Reiver Nazare : Augmenter sa vibration

 

 Comment mesurer le taux vibratoire des aliments ?

taux_vibratoire 2


Pour mesurer la vibration d'un lieu de vie, les radiesthésistes se servent d'un demi-cercle gradué de 0 à 14000 unités Bovis et pour mesurer la vibration des aliments et boissons, d'un demi-cercle gradué de 0 à 36000 unités Bovis.

 

Vous pouvez mesurer la vibration de vos aliments et boissons en vous servant d'un graphique et d'un pendule.

Pour mesurer et comparer la vibration de vos aliments et boissons placez un graphique gradué de 0 à 36000 unités Bovis devant vous sur une table et orientez-le vers le nord. Posez ensuite l'aliment ou la boisson à mesurer à gauche du graphique. Placez la main gauche en amplificateur à cinq centimètres au-dessus de l'aliment ou de la boisson à mesurer, paume tournée vers le bas. En même temps, vous donnez une légère impulsion dans le sens nord-sud au pendule en le faisant partir du centre du demi-cercle du graphique. Il va osciller et se positionner sur une graduation. Vos observez alors sur quelle graduation il se stabilise et vous notez le chiffre obtenu. Les gauchers placeront l'aliment ou la boisson à droite du graphique et se serviront du pouce et de l'index de la main gauche pour travailler avec le pendule. Inscrivez sur une feuille le nom et la vibration de vos aliments et boissons et faites la comparaison.

Cette méthode de comparaison de la vibration des aliments, bien qu'elle ne soit pas scientifique, est très rigoureuse et démontre nettement que plus les aliments et boissons sont crus, frais et non traités, plus leur énergie est élevée et plus elle vous apporte de la vitalité et vous maintient en bonne santé. Les personnes qui mangent à longueur d'année des produits stockés ou en conserve sont en manque d'énergie et laissent la porte ouverte aux maladies.

Ce qui différencie la vie de la mort, c'est l'énergie.

Manger des aliments qui "vitalisants" vous apporte de l'énergie et vous évite cette sensation de somnolence et de fatigue durant la journée. Vous pouvez aussi comparer quels sont les médicaments, huiles essentielles, tisanes, etc,. qui ont un fort pouvoir vibratoire. Plus la vibration de vos aliments et boissons est élevée et plus vous aurez d‘énergie.

 

Posté par Isabelle Laporte à 15:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


03 juillet 2014

Modification de l'énergie de la terre et ses conséquences sur l'être humain

 

Modification de l'énergie de la terre

et ses conséquences sur l'être humain

 

earth_protected

 

L’espace compris entre la Terre et la couche la plus externe de l’ionosphère située à environ 55 kilomètres d’altitude, possède des capacités de résonance avec le champ magnétique terrestre, qui furent découvertes par le physicien allemand W. O. Schumann dans les années 1952-1957. Elles lui ont ainsi permis de mesurer le taux vibratoire (fréquence) de la Terre. Celui-ci pourrait être comparé aux battements d’un cœur humain. C’est lui qui donne le rythme à toutes les formes de vie existant sur cette Terre, y compris celui des êtres humains. Cette augmentation importante de fréquence (de 8 à 13 hertz) influe donc considérablement sur nos vies sans que nous n’en ayons conscience.

Autrefois la fréquence de la résonance de Schumann était de 7,8 Hertz (Hz). Mais depuis 1980, celle-ci ne cesse de s’accroître. Ce phénomène qui s’est développé lentement au départ, s’accélère actuellement au point d’atteindre 12,8 Hz.

Cette accélération n’a pas d’explication évidente.

Certains chercheurs, dont l’ingénieur Gregg Braden, pensent que lorsque la fréquence de la Terre atteindra 13 hertz – ce qui serait imminent si l’accélération continue au même rythme - la Terre arrêtera ses rotations. Elle sera alors au « point zéro » du champ magnétique terrestre. Puis, après quelques jours, notre planète reprendra sa rotation… mais en sens inverse ! Le soleil se lèvera alors à l’ouest pour se coucher à l’est.

Des inversions de la rotation de la Terre se seraient déjà produites dans le passé. Les Égyptiens auraient même représenté le dernier changement sur leurs hiéroglyphes. Celui-ci se serait produit il y a plus de 10.000 ans, pendant l’ère du lion. Pour cela ils auraient gravé deux lions présentés dos-à-dos, qui portaient le soleil sur leurs dos. Par ailleurs, d’un côté un hiéroglyphe du ciel était tourné vers le haut alors que de l’autre côté, un autre hiéroglyphe était orienté vers le bas, afin de symboliser l’inversion de la rotation de la Terre.

Ces dernières affirmations sont à prendre avec prudence. Quoiqu’il en soit, tout semble lié : inversion des pôles, mouvement des pôles, baisse du champ magnétique terrestre et accélération de la résonance de Schumann.

Pour comprendre les répercussions du changement de fréquence vibratoire sur les hommes, il convient de se rappeler que la matière n’est pas constituée comme elle est présentée ordinairement. Elle est formée en réalité d’énormes concentrations d’énergie. Ainsi, la matière n’est que de l’énergie. Pour vous donner une idée de l’énergie qu’elle représente il suffit de se rappeler que c’est elle qui est libérée pour produire l’électricité dans les centrales nucléaires.

Cette notion change totalement la vision du corps humain mais aussi du monde environnant.

Les médecines traditionnelles de leur côté, enseignent depuis des millénaires que l’être humain n’est pas constitué que de son seul corps physique, mais que d’autres « corps » constitués d’énergies plus subtiles entourent ce dernier. L’être humain serait ainsi constitué de sept corps. Chaque corps est constitué d’une énergie vibrant à un niveau plus élevé et plus subtil que le précédent. Ces corps ne sont pas visibles par les moyens habituels. Il est nécessaire d’utiliser une attention particulière par le toucher ou par la vue pour être capable de les appréhender. Les vibrations les plus lentes (basses) correspondent au corps physique, puis à mesure que les énergies s’accélèrent (s’élèvent) se trouvent le corps mental (psychisme, raison, intelligence) puis le corps spirituel avec l’âme.

Ainsi l’élévation du niveau vibratoire de la Terre va moins stimuler le corps physique (matière) pour privilégier de manière importante, le psychisme (corps mental) et le spirituel (corps spirituel) des êtres humains. C’est à ce niveau que vont se produire les plus grandes transformations chez les êtres humains. Les hommes vont moins se concentrer sur les aspects matériels de la vie, pour davantage privilégier leur esprit et leur conscience qui vont s’ouvrir et se développer peu à peu.

 

cadranrad2

C’est la période de transition que nous sommes en train de traverser actuellement et pour encore quelques temps, qui constitue l’étape la plus pénible. Car les organismes doivent sans cesse s’adapter aux élévations de fréquences progressives. Ce passage sera d’autant plus pénible que la personne résiste au changement en cours, et a un mode de vie déséquilibré.

Nos cellules étant de minuscules piles électriques, elles peuvent être facilement influencées par un changement de fréquence de l’environnement. De plus, notre cerveau produit des ondes qui vibrent en harmonie avec la fréquence terrestre, notamment les ondes alpha (8 à 12 hertz). Chez les êtres humaines, les fréquences inférieures à 12 hertz correspondent aux états de détente, de somnolence, d’hypnose… alors que celles supérieures à 12 hertz – qui sont celles qui prédominent actuellement - correspondent aux états d’énervement, d’anxiété, de travail cérébral intense… ce qui se rencontre chez beaucoup de personnes aujourd’hui. Le changement de vibration terrestre va les perturber, ce qui aura des répercussions sur le fonctionnement des organes mais aussi des hormones, induisant divers troubles fonctionnels. Cela durera tant que les personnes ne se seront pas mises au diapason avec la nouvelle vibration ambiante.

 

Il est probable que l’abondance des champs électromagnétiques artificiels (téléphonie mobile, radio, télévision, radar, antennes relais, courant électrique, écrans, wifi, bluetooth, ligne haute tension, téléphone sans fil…) dans lesquels baignent de manière permanente les êtres humains, ne facilite pas cette harmonisation avec les fréquences de la Terre. Ils ont tendance à brouiller les réceptions vibratoires du corps, aggravant encore davantage les troubles ressentis.

Quelques symptômes sont très évocateurs de cette transformation :

  • Une fatigue est souvent le premier symptôme. Elle se caractérise par des réveils souvent difficiles, nécessitant du temps pour retrouver ses esprits. La fatigue va rendre les activités de la journée pénibles, demandant des efforts pour être accomplis. Elle se répercute sur la qualité du travail et s’accompagne d’un besoin de dormir plus longtemps. Or la fatigue est actuellement la plainte la plus fréquemment entendue dans les cabinets médicaux.
  • Des troubles de la concentration, des troubles de la mémoire, des désorientations transitoires… la personne a des difficultés pour trouver des mots et surtout des noms ou des titres de livres, de films… Elle peut aussi avoir des moments où elle ne sait plus pendant quelques secondes l’endroit où elle se trouve ou encore la date du jour… Tout cela peut entraîner des difficultés à se concentrer sur son travail, sur sa lecture voire aussi sur sa conduite automobile. Ces symptômes sont très déconcertants pour la personne. Ils peuvent survenir même chez des personnes jeunes.
  • Des troubles du sommeil qui se caractérisent par des réveils fréquents durant la nuit, un besoin de dormir plus longtemps, des réveils matinaux fatigués. Cela peut être au contraire un sommeil très profond mais qui ne sera pas réparateur avec éventuellement des apnées du sommeil.
  • Des vertiges et des pertes soudaines de l’équilibre, qui sont souvent passagers mais qui peuvent devenir plus fréquents et plus intenses. Ils peuvent apparaître dans toutes les positions : coucher, assis ou debout. Ils sont transitoires et ne durent généralement que quelques secondes. Ils sont dus aux changements vibratoires, mais aussi aux changements du magnétisme terrestre.
  • Une grande émotivité qui se traduit par des réactions intenses face aux événements, des pleurs faciles, des tristesses soudaines, mais aussi un stress, des angoisses sans raison et une irritabilité plus grande
  • Et de nombreux petits symptômes :

   -  des sueurs nocturnes et des bouffées de chaleur,

   -  des démangeaisons sur le corps et surtout aux yeux,

   -  une sensation de soif plus importante,

   -  des troubles de la vue : vue trouble, brouillée, accommodation difficile…

   -  des sifflements d’oreilles,

   -  une modification du goût,

   -  des ongles et des cheveux poussant rapidement,

   -  des acidités, des aigreurs et des troubles digestifs : lenteur, ballonnement,
      troubles du transit, nausée, etc.

   -  des palpitations,

   -  des douleurs et des courbatures notamment au niveau de la colonne vertébrale
      et du cou,

   -  des contractures, des spasmes et des crampes.

Ces symptômes sont le signe que l’organisme réagit aux changements de fréquence et tente de s’y adapter.

Si les troubles persistent, cela peut favoriser l’apparition de maladies.

fatigue chronique

 

Les troubles et les diverses manifestations sont normalement passagers, même s'ils sont généralement rémanents. Mais chez certaines personnes, ils persistent. Au début ils ne perturberont que légèrement que le fonctionnement des organes, des hormones, du cerveau… Puis peu à peu avec le temps, ils peuvent induire de véritables maladies comme :

  • Un syndrome de fatigue chronique entraînant une diminution importante de la capacité à réaliser des activités habituelles. La vie devient efforts et souffrances.
  • Des allergies. Des expériences ont établi qu’il existe des fréquences électromagnétiques capables de déclencher une crise allergique, alors qu’une autre fréquence supprime les symptômes. Cette expérience pourrait expliquer le nombre impressionnant de personnes allergiques qui s’accroît depuis quelques années dans nos pays. On estime qu’au train où vont les choses, il y aura une personne sur deux qui sera allergique en France dans une dizaine d’années… La présence d’allergies est un bon indicateur que l’organisme peine à s’adapter aux élévations vibratoires actuelles.
  • Le syndrome de l’intestin irritable(SII) mais aussi les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI – rectocolite hémorragique et maladie de Crohn) qui sont très répandues de nos jours. Elles provoquent une irritation de la muqueuse intestinale, une destruction de la flore et une hyperperméabilité intestinale (dysbiose) ce qui ouvre grandes les portes de l’organisme aux polluants (pesticides et autres), aux toxiques (métaux lourds) et aux germes. Ce phénomène est à l’origine des maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, thyroïdite de Hashimoto, sclérodermie…), des candidoses et des infections chroniques.
  • Des problèmes de poids induisant essentiellement des surpoids importants, consécutivement au stress (grignotage), aux problèmes intestinaux et aux désordres hormonaux.
  • Des états d’angoisses, des phobies, des dépressions, des schizophrénies (psychoses), une agressivité… qui deviennent de plus en plus fréquents notamment chez les jeunes, avec des insomnies, des idées noires et suicidaires.
  • Des maladies neurologiques et neurodégénératives à cause de l’inflammation des neurones induite par les nouvelles vibrations plus élevées : maladies de Parkinson, maladie d’Alzheimer, sclérose en plaques, sclérose latérale amyotrophique… mais aussi des troubles comme la fibromyalgie, le syndrome des jambes sans repos.
  • Des cancers. Certains auteurs évoquent les disharmonies vibratoires qui peuvent induire également des mutations génétiques à l’origine de cancers.
  • L’électrosensibilité qui est aussi une maladie nouvelle comme de nombreuses autres sur cette liste. Les champs électromagnétiques artificiels en sont la cause, mais les changements vibratoires de la Terre peuvent aussi y contribuer.

Un autre élément troublant est l’augmentation importante des maladies chroniques chez les enfants : troubles de l’attention, hyperactivité, fibromyalgie, obésité, allergie, asthme, troubles du comportement, troubles de l’apprentissage, anorexie, cancer… le changement vibratoire de la terre est sans doute, une des principales causes à ce phénomène mondial.

Bien sûr tous les troubles et toutes les maladies indiquées précédemment, ne sont pas redevables que de la simple élévation du niveau vibratoire de la Terre.

Cependant, un certain nombre d’entre eux sont d’apparition récente, ce qui semble les faire coïncider avec le début de l’élévation vibratoire. Quoiqu’il en soit, même s’ils ne sont pas les seuls responsables, les changements de fréquence contribuent fortement à l’apparition de ces maladies et pourraient expliquer le nombre grandissant des personnes en souffrant actuellement.

Qu’est-ce qui peut faciliter que cette transition ?

C’est là sans doute la question la plus importante à se poser pendant cette période que nous traversons. Car nous subissons tous ce changement vibratoire, mais certaines personnes ne semblent pas affectées alors que d’autres présentent des manifestations souvent violentes : fatigue, anxiété, troubles de la concentration… Pourquoi une telle différence ?

La réponse se trouve à plusieurs niveaux :

  • D’une manière générale, les personnes attachées au passé, refusant de changer et d’évoluer, voulant demeurer là où elles sont dans leur vie sans en déroger, auront des difficultés à accepter ces changements pourtant inéluctables.
  • L’autre élément important est le mode de vie. Si le corps est encrassé par les toxiques de l’alimentation, par les polluants atmosphériques, par les déchets induits par le stress… il aura alors beaucoup plus de difficultés à s’adapter aux changements. Les toxiques vont se retrouver dans l’eau du corps et gêner sa restructuration… Ils vont aussi encrasser les cellules et les organes perturbant leur fonctionnement. Ceci sera une grande cause de fatigue, de troubles cérébraux, de vertiges…
  • Un autre point est le besoin de repos. Le corps comme l’esprit ont besoin de temps d’inactivité pour s’harmoniser avec les nouvelles vibrations. Si la personne est sans cesse en action, cela va gêner son passage. Un état de stress prolongé va encore accroître cette difficulté.
  • Les états de fatigue pour d’autres raisons : maladie, carence, grossesse, surmenage, insomnie… perturberont l’organisme et l’empêcheront de s’harmoniser aux nouvelles fréquences.
  • Durant cette période de transition, les anciens conflits, les anciens éléments de la vie passée mais non résolus vont avoir tendance à ressortir de l’inconscient où ils avaient été enfermés. Ils refont surface. Ils s’ajouteront aux éventuels problèmes de la vie présente et la rendront ainsi plus difficiles.

Ainsi notre monde moderne n’est pas propice à la préparation et l’adaptation aux transformations qui ont lieu actuellement. La course incessante, la compétition permanente, les déplacements, la télévision, le stress, le manque de sommeil, les drogues, la prise de médicaments, l’alimentation moderne... tout concourt à gêner la transition des personnes. En plus, l’insécurité actuelle générée par les tensions internationales, les menaces de crises économiques, le chômage… aggrave encore cette difficulté.

 

Il est donc primordial de travailler préventivement sur les trois niveaux :

  • Physique : par une alimentation saine et appropriée, des aliments vivants ayant une bonne fréquence vibratoire, une activité physique régulière,…
  • Psychique : par une saine gestion des émotions, des conflits, du stress
  • Energétique : par des soins énergétiques réguliers afin d’harmoniser les centres énergétiques du corps et éviter les blocages à l’origine de nombreux troubles et maladies ;…

 

 

Ce qui favorise une bonne circulation de l’énergie et un niveau vibratoire correct

Ce qui fatigue l’organisme et fait baisser le niveau énergétique

Physique

Alimentation à base de fruits et légumes bio crus, graines trempées et germés, aliments lactofermentés,
Infusions
Nutrithérapie
Activités physiques, marche
Thérapies corporelles, artistiques
Câlins

Excès d’alimentation
Aliments  cuits >40C°, « morts », plats cuisinés industriels,…
Aliments raffinés, sucreries, sodas, pain blanc, viande, …
Alcool, tabac, café, addictions
Médicaments, antibiotiques, adjuvants, conservateurs, vaccins
Infections à répétition
Bagarres

Emotionnel

Pensées et émotions positives
Harmonie familiale et professionnelle,
sentiments d’amour, de compassion et de tolérance
Thérapies psychologiques
Thérapies par les plantes :  Fleurs de Bach, florithérapie, ...
Techniques de Bien-Etre, …
Projets de vie
Musique classique

Pensées et émotions négatives,
Environnement conflictuel familial et/ou professionnel,
Sentiments de haine, de jalousie ou de colère
Jeux de guerre, films violents,
Stress, chocs émotionnels
Musique rock, rap, …

Energétique

Soins Reiki, prière, méditation
Feng Shui, géobiologie
médecines orientales,…
Lieux sains : forêts, campagne, montagne,
Lieux sacrés : églises anciennes, …
Cristaux, plantes,…

Lieux pollués, environnement électromagnétique chargé,
Atmosphère conflictuelle

Liste non exhaustive

Ainsi, pour rester en bonne santé nous avons besoin de vivre dans un lieu sain et d'avoir une alimentation saine et équilibrée. Sachant que la vibration d'un lieu situé en zone neutre correspond actuellement à 12000 Unités Bovis ou à 12000 Angström, nous devons consommer le maximum d'aliments et boissons qui atteignent cette vibration.

Tous les aliments et boissons qui vibrent à 12000 unités Bovis et plus vont nous amener de l'énergie alors que tout aliment ou boisson qui vibre en dessous de 12000 unités Bovis va nous pomper notre énergie .Il en est de même pour la vibration des lieux de vie.

 

Reiki Toulouse, reiki.toulouse, reiki-toulouse, formation, magnétisme, bien être, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, Blagnac, Aucamville, Gagnac, saint Jory, Grenade, Castelginest, Launaguet, Saint Génies, l’Union, médecine douce, technique, annuaire, forum, minimes, stage, annuaire, espace, harmonisation énergétique, échange, énergie, guérison, maladie, relaxation, détente, dépression, auto-immune, défense, témoignage, médecine alternative, atelier, degré, thérapeute, praticien, maitre, master, technique japonaise, Usui reiki Ryoho, stage, information, séance, méditation, prix, banlieue toulousaine, agglomération toulousaine, haute Garonne, Mikao Usui, enseignement, homme énergétique, énergie universelle, Isabelle Laporte, FFRU, , technique d'imposition des mains, receveur, donneur, relaxation, quantum touch, pratique bien-être,  reiki forum, développement personnel, pratiquer à Toulouse, inscription, pas cher, chakras, symboles, lignée, okuden shipiden, école, corps d’énergie, programme, auto traitement, niveau, explication scientifique, libérer, les souffrances physiques, émotionnelles, mentales pour amener la Santé, l’Harmonie et la Paix intérieure, champs magnétiques, champ biomagnétique, aura, ondes scalaires, ariège, gers, tarn,

Posté par Isabelle Laporte à 17:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,