15 novembre 2017

Explications scientifiques de l'énergie du Reiki

 

Explications scientifiques

de l'énergie du Reiki

 mains 3


Les concepts se trouvant à la base des thérapies énergétiques telles que le Reiki ont des points communs théoriques avec divers modèles proposés en physique moderne1. Bien sûr, aucun de ces modèles n'a été expérimentalement lié à la médecine ou à des résultats cliniques.

Les modèles proposés en bioélectromagnétisme, en physique quantique ou selon la théorie des supercordes, par exemple, sont cohérents avec les écrits orientaux. Ceux-ci laissent entendre qu'une vibration extrêmement subtile pourrait constituer le substrat de la matière telle que nous la connaissons. Elle pourrait par conséquent, avoir un rôle à jouer dans la santé et la maladie.

Bien que ce domaine de recherche soit encore tout nouveau, ces liens donnent à penser que les bases théoriques du Reiki et des autres thérapies énergétiques pourraient ne pas être en contradiction avec les modèles scientifiques actuels.

 

Certains aspects du travail de guérison peuvent être expliqués d’un point de vue scientifique

Pour pouvoir établir une théorie scientifique sur les effets du Reïki, il faut partir des champs magnétiques que chaque être vivant produit. Le Dr James Oschman décrit ce sujet fascinant dans son dernier livre « Energy Medecine, the Scientific basis ».

Il est déjà reconnu depuis longtemps que des courants électriques traversent le corps. Ces courants passent à travers tout le système nerveux et permettent au corps de s’autoréguler. Le système nerveux est relié à tous les organes et tissus du corps et des signaux sont envoyés par le cerveau qui règlent toutes les activités corporelles.

Les courants électriques circulent aussi à partir du coeur par le système circulatoire. Cette circulation est possible grâce à la solution saline du sang, qui fournit un élément conducteur électrique supplémentaire. Plus de 25 000 mètres de vaisseaux sanguins permettent à « l’électricité du coeur » de circuler dans toutes les parties du corps.

Les courants électriques passent dans et entre les cellules du corps. Beaucoup d’entre elles contiennent en fait des cristaux liquides. Les cristaux vivants se trouvent dans les membranes cellulaires, dans les couches myélines des nerfs et à d’autres endroits. Tous les cristaux produisent des effets piezoélectriques lorsqu’ils sont sous pression. Par conséquent, les cristaux liquides dans le corps génèrent en permanence des courants électriques. Ceux ci sont souvent cohérents, c’est à dire que semblable à un laser, leurs fréquences sont accordées avec la zone concernée. Les vibrations similaires à celle d’un laser peuvent circuler dans le corps et irradier dans l’environnement. Cela nous rappelle les effets curatifs du tambour. Au moment où les pressions percutantes du tambour résonnent sur les tissus du corps, des courants et des champs électriques rythmiques sont générés, agissant sur l’activité biologique des tissus.

Un second système nerveux existe appelé Périneurium. Il est constitué d’une couche de tissus de liaison qui entourent le système nerveux. Robert O.Becher en a fait la description dans une série d’articles. Plus de la moitié des cellules du cerveau sont des cellules périneurales. Le perineurium agit sur le courant direct. Il est contrôlé par des ondes cérébrales et est directement impliqué dans le processus de guérison. Quelle que soit la partie du corps qui soit blessée, le système périneural répare sur place les cellules, tels que les globules blancs, les fibroplastes et les cellules mobiles de la peau. Le potentiel électrique se modifie au fur et à mesure de la guérison. Le système périneural est très sensible et réceptif aux champs magnétiques extérieurs.

A chaque fois qu’un courant électrique passe à travers un conducteur, un champ magnétique entoure ce conducteur.

Les courants électriques qui circulent dans les êtres humains, génèrent des champs magnétiques appelés champs biomagnétiques. Le Dr John Zimmerman, de l’université du Colorado School of Medecine à Denver, a utilisé un appareil appelé SQUID (Super Conducting Quantum Interference Device) pour mesurer ces champs dans de nombreuses parties du corps, y compris le cerveau, le coeur et plusieurs autres organes. La lecture des champs biomagnétiques est utile pour comprendre comment le corps fonctionne et pour diagnostiquer la maladie.

Le coeur a le plus fort champ biomagnétique, qui peut être mesuré à une distance de 4,50 mètres.

Le cerveau et les organes du corps sont entourés de leur propre champ biomagnétique. Les champs vibrent à des fréquences diverses et ont une action réciproque les uns sur les autres. Un organe sain aura une fréquence particulière, qui sera différente si cet organe devient malade. La somme de tous ces champs biomagnétiques forment un ensemble très large de champs qui entoure le corps. Cela correspond à ce que nous appelons l’aura. Par conséquent, le champ biomagnétique peut constituer l’un des éléments principaux de l’aura,  bien qu’il puisse aussi prendre d’autres aspects.

Les champs agissent réciproquement sur les autres champs près du corps, y compris les champs d’autrui. Il s’agit du principe de l’induction : un champ magnétique peut avoir un effet sur un autre, provoquant des changements dans ce champ ainsi que changer la force et la fréquence des courants électriques dans ces conducteurs. Ainsi, un champ biomagnétique d’une personne peut avoir un effet sur le champ biomagnétique d’une autre. Ce phénomène peut influencer le bien-être  de chaque personne ainsi que le fonctionnement de ses organes et tissus.

C’est aussi l’explication scientifique du fait qu’une personne puisse avoir un effet thérapeutique sur une autre.

En effet, « l’être » d’un individu ne se limite pas à la peau, mais s’etend dans tout l’espace l’environnant. De par nos expériences personnelles, nous le savons, nous avons déja tous senti la présence d’autres personnes. Aujourd’hui nous en avons la preuve et les explications scientifiques.

Les mains sont également entourées de champs biomagnétiques.

Ceux des mains des guérisseurs ont été mesurés pendant la guérison et ce sont révélés être plus fort que les champs biomatétiques de non-guérisseurs. Un simple testeur magnétique, composé de deux bobines de 80 000 tours chacune, relié à un amplificateur, a été utilisé.

Les mains des guérisseurs ont un champ magnétique dont la rémanence de 0,002 Gauss, ce qui est un millier de fois plus fort que n’importe quel autre champ émis par le corps. Le champ vibrait à une fréquence variant entre 0,3 et 30 Hz, la plupart du temps vibrant entre 7 et 8 Hz.

L’énergie de guérison dans les mains est générée, au moins en partie, par le système périneural. Le système entoure les nerfs et constitue un chemin  pour les courants électriques directs. Les ondes cérébrales modulent ces courants, elles sont elles-mêmes sous le contrôle du thalamus.

Hormis le biomagnétisme, d’autres formes d’énergie peuvent provenir des mains et avoir un effet thérapeutique particulier. Il existe des preuves que des rayons infrarouges, des micro-ondes et d’autres formes d’émission de photons proviennent des mains de guérisseurs et que les systèmes biologiques y sont réceptifs.

Quand une personne est malade, les fréquences biomagnétiques d’un ou plusieurs organes ne se trouvent pas dans les zones saines.

Herbert Fröhlich, un chercheur qui a découvert plusieurs aspects intéressants des champs biomagnétiques du corps, explique : "Un ensemble de cellules, tel qu’un tissu ou un organe, aura certaines fréquences collectives qui régulent des processus importants, tels que la division d’une cellule. Normalement, ces fréquences de contrôle sont très stables. Si, pour une raison quelconque, une cellule change de fréquence, elle entraînera des signaux des cellules avoisinantes qui réinstalleront la fréquence correcte. Cependant, si un grand nombre de cellules perdent leur rythme, la force vibratoire du système peut diminuer au point de perdre toute stabilité. Une perte de cohérence peut conduire à la maladie ou a des troubles. Cela confirme le concept métaphysique selon lequel la maladie commence d’adord dans l’aura ou le champ biomagnétique avant de se développer dans le corps physique."

Lorsqu’un guérisseur place ses mains près d’un organe malade et commence à soigner, le champ biomagnétique émis par les mains du guérisseur devient plus fort que celui émis par l’organe malade. La fréquence du champ biomagnétique des mains du guérisseur se met aussi à vibrer aux fréquences dont l’organe a besoin pour guérir. Puisque le champ biomagnétique du guérisseur est plus élevé que celui d’un organe malade, il induit les fréquences saines dans le champ de l’organe à soigner, lui permettant d’adapter de nouveau ses fréquences à celle d’un organe en bonne santé. Cette adaptation à son tour influence les courants électriques qui circulent dans les cellules, dans les terminaisons nerveuses à l’intérieur et autour des organes, ainsi que sur leur fonctionnement biologique. C’est le point de départ de la guérison.

Des recherches ont été entreprises sur les quelques fréquences de guérison de différents tissus du corps. Une fréquence de :

  •   2 Hz est nécessaire pour guérir les nerfs,
  •   7 Hz pour les os,
  • 10 Hz pour les ligaments,
  • 15 HZ pour les capillaires,...

Le processus peut aussi fonctionner dans le sens opposé, quand le guérisseur vérifie et cherche les zones de troubles dans le champ biomagnétique du patient. Pendant ce processus, le guérisseur déplace lentement une ou les deux mains à quelques centimètres au dessus du corps, en faisant attention aux sensations dans les paumes de la main. Le champ du patient provoque des variations dans le champ des mains du guérisseur, que celui-ci peut sentir. Il est alors capable de localiser dans le champ biomagnétique du patient les zones qui posent problème.

Une des caractéristiques uniques du Reïki est qu’il nous donne cette capacité par le seul fait de l’initiation.

En outre, le Reïki n’a pas besoin d’être guidé par l’esprit du guérisseur. Il se dirige seul et n’utilise pas l’énergie personnelle du guérisseur.

Aussi, gardant à l’esprit les théories énoncées précédemment, comment l’initiation au Reïki  et le traitement pourrait-il fonctionner ? L’initiation peut éveiller un aspect inné enfoui à l’intérieur de chacun d’entre nous, qui a un lien direct avec l’unité, le bien-être et la guérison, présentant un niveau d’intelligence beaucoup plus élevé. Puisque l’intelligence se trouve à l’extérieur de notre esprit conscient, il serait cohérent de dire que cette intelligence provient de notre surconscient. Le fait qu’elle n’utilise pas notre propre énergie, indique que l’initiation fait appel à une source d’énergie différente de celle qui satisfait nos besoins quotidiens. Par conséquent, avec le Reïki, il est possible de confirmer le fait que nous possédons tous un potentiel caché, latent chez la plupart des gens, mais qui peut être eveillé. Le surconscient peut alors guider le fonctionnement du thalamus et du système nerveux périneural pour générer l’énergie Reïki, dirigée à travers les mains du guérisseur vers les zones malades. L’énergie Reïki peut aussi simplement être un mélange spécial de biomagnétisme avec d’autres énergies, déterminé par le subconscient, qui lui indique d’être exactement ce dont le corps a besoin là où les mains sont placées, de façon à enclencher et accomplir le processus de guérison.

A partir de ces concepts, nous pouvons imaginer que des moyens de guérison plus puissants et plus efficaces sont possibles, quand on fait appel à un niveau encore plus élevé de surconscient pour formuler des combinaisons particulières de fréquences et de forces d’énergie qui permettent que le processus d’autoguérison démarre plus vite et dans des cas plus difficiles.

La guérison pourrait impliquer une combinaison spéciale d’amour, de compassion, de bonté, par laquelle la partie malade peut se débarrasser au plus vite de ses anciens schémas et retrouver la santé. Une telle guérison puissante peut être comparée à un mécanicien automobile hautement qualifié, qui en raison de son expérience et de ses connaissances est capable de réparer des voitures que d’autres mécaniciens n’arrivent pas à réparer. Au fur et à mesure que nous enrichissons nos connaissances et nous guérissons nous-mêmes en profondeur, notre potentiel de guérisseur continuera à s’éveiller, il nous permettra d’atteindre des sphères élevées de notre subconscient et d’améliorer de plus en plus nos capacités.

Les champs magnétiques perdent de la puissance rapidement quand vous vous éloignez de la source du champ. Alors que la théorie présentée précédemment permettait d’expliquer le phénomène de guérison par la présence du guérisseur proche du patient, comment la guérison à distance s’explique-t-elle lorsque le patient se trouve à des kilomètres  et même de l’autre coté de la planète ?

Les ondes scalaires peuvent être responsables de la guérison à distance. Quand deux champs magnétiques vibrent à la même fréquence et sont parfaitement déphasés, ils s’annulent réciproquement. Cette annulation n’élimine pas l’effet des champs, puisque les potentiels sont toujours là,  ils créent ce qu’on appelle des ondes scalaires. Les ondes scalaires n’ont pas d’interaction avec les électrons comme c’est le cas des champs magnétiques, mais avec des nucléis atomiques. Elles ne peuvent pas être bloquées par des cages Faraday ou autre barrières et se propagent à n’importe quelle distance sans perdre de puissance. Il s’est avéré, qu’elles ont aussi un effet sur les tissus biologiques et qu’elles favorisent la guérison. Selon le Dr James Oschman, "on part d’habitude du principe que ce sont les champs électriques et biomagnétiques qui agissent sur les organismes, mais plusieurs chercheurs pensent que les ondes scalaires potentielles sont en fait à la base de ces effets."

Même si les théories expliquent dans une certaine mesure comment fonctionne la guérison, un aspect de la guérison et du travail spirituel reste encore un mystère. Les champs biomagnétiques et les ondes scalaires sont dépendantes du corps physique ou d’un appareil physique qui les génère; mais de nombreux guérisseurs spirituels ont des expériences directes avec des Êtres supérieurs qui envoient la guérison; Ils n’ont pas de corps physique. Comment leur énergie de guérison est générée ? D’un point de vue scientifique, comment peuvent-ils exister ? Ces questions forment une bonne base de réflexion sur la guérison et la nature de la conscience.

Les tissus vivants du corps, composés de molécules et d’atomes sont directement reliés et sous l’influence de toutes les forces de la nature. Il est alors naturel de penser que ces forces sont intégrées dans les fonctions du corps. Y compris les forces connues et inconnues. En étudiant les êtres vivants, et particulièrement nous même, nous avons l’occasion de comprendre les forces les plus profondes et les plus mystérieuses de l’univers.

Il est probable qu’au fur et à mesure que la science continue à étudier les domaines de la guérison et du spirituel, elle fera des découvertes étonnantes qui contribueront à l’expansion de notre conscience et apporteront une transformation à vie sur cette planète.

 

 

Article tiré du livre : » La Quintessence du Reïki » de Walter Lübeck, Frank Arjava Petter et William Lee Rand.

Editions NIANDO  Site :  reikiforum

http://elishean.unblog.fr/

1. Miles P, True G. Reiki--review of a biofield therapy history, theory, practice, and research.Altern Ther Health Med. 2003 Mar-Apr;9(2):62-72.

Posté par Isabelle Laporte à 07:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


07 janvier 2017

Effets du Reiki mesurés par caméra infrarouge thermique

 Effets du Reiki

mesurés par caméra infrarouge thermique

 Reiki infra rouge

 

L'expérience a été réalisée à l'initiative de Nicole, enseignante de Reiki depuis près de dix ans, et de Patrice, ingénieur informaticien, scientifique de formation (spécialisé en biologie animale). L'idée était d'arriver à vérifier et rendre visible au moyen de procédés d'imagerie spécifiques, l'un des nombreux effets perceptibles du Reiki : l'augmentation de température de certains membres du corps du praticien de Reiki (notamment les mains) pendant une séance de Reiki.

 

I. Le point de vue de l'enseignante de Reiki

Je souhaitais depuis longtemps pouvoir "objectiver" d'une façon ou d'une autre certains effets du Reiki, car nous, "Reikisseurs" (c'est le terme que j'ai inventé, désignant tous ceux qui pratiquent cette technique, professionnels ou non) sentons beaucoup de choses dans nos membres, lors d'une séance, mais rien ne nous confirme une réalité "physique". Si ce n'est ce que nous en disent les receveurs de la séance, qui en général vont beaucoup mieux après celle-ci !

De plus, j'ai toujours eu dans mon entourage des personnes, disons de tempérament scientifique (mes fils, mon compagnon…), qui par nature et formation, "doutent" de tout cela… C'était donc très stimulant pour moi ! Et moi-même, à la fois intuitive et cartésienne, j'adore voir valider par la science ou la technique un certain nombre de postulats des traditions anciennes et notamment celles venues d'Orient qui nous parlent, entre autres choses, d'énergie vitale.

Nous avions déjà, avant cette expérience, réalisé des prises de vue infrarouge sur mes mains seules, avant et pendant le déclenchement de l'énergie Reiki ; c'était déjà très probant.

Je souhaitais donc vérifier cette expérience avec plusieurs Reikisseurs, qui donneraient en même temps de l'énergie à un receveur allongé sur une table. Y aura-t-il une augmentation de température des mains (et peut-être aussi d'autres parties du corps), entre "l'avant" et le "pendant" la séance ?

Merci donc, pour leur participation active et motivée à : Mona (Francis), Sylvie, Nathalie, Romain, Céline, Monique, Simona, Brigitte, Evelyne, Corinne et Ariane.

 

II. Le protocole Reiki utilisé :

  • 2 groupes de 6 praticiens chacun (initiés à différents degrés de Reiki, du 1er au 3e), donnant ensemble une séance à un bénéficiaire (différent à chaque fois pour les 2 groupes)
  • Durée de la séance : 10 à 11mn
  • Les praticiens au départ ne canalisent pas l'énergie, et le groupe est filmé dans cet "état", en caméra infrarouge thermique, autour de la table où est allongé le receveur
  • A mon signal, le groupe déclenche la canalisation d'énergie et commence la séance
  • Le groupe est filmé ensuite durant la séance, sur une dizaine de minutes, en "état" de canalisation
  • A mon signal, tous arrêtent ensemble la séance.

 

III. Aspects techniques de l'expérience, réalisés et commentés par Patrice :

L'expérience a été menée avec une caméra infrarouge thermique OPTRIS 450 PI Lightweight (www.optris.com). Si vous souhaitez en savoir plus sur la technique, vous pouvez aller consulter : http://fr.wikipedia.org/wiki/Thermographie

La PI 450LW calcule la température de surface basée sur l'énergie infrarouge des objets. Le détecteur à deux dimensions de surface focale plane permet en 382 pixels X 288 pixels la mesure d'une surface affichable en utilisant diverses palettes de couleurs.

Le montage utilisé : la partie optique de la caméra a été fixée sur un pied photo et réglée à la bonne focale pour le maximum de netteté. L'enregistrement du film s'est fait en même temps que la visualisation par la partie du groupe qui ne pratiquait pas.

Les images suivantes ont été extraites du film ; elles ont trait à deux types d'expériences différents et sont relatives au même groupe, mais des résultats similaires ont eu lieu sur l'autre groupe.

Première expérience :

Le point le plus chaud de l'image est figuré par un réticule rouge et la température est également affichée en haut à droite de l'image. Le point le plus chaud est aussi affiché dans la fenêtre en haut à droite. Juste en dessous on voit l'échelle de couleur utilisée (bleu = froid, blanc = chaud).

La partie histogramme est également intéressante car elle détermine la répartition des chaleurs par rapport à une valeur moyenne.

Voir les images correspondantes ci-dessous :

1.

Sur cette première image prise 1 minute 53 secondes après le début de l'expérience, comme sur les suivantes le point le plus chaud de l'image est matérialisé par un réticule rouge, sa température est affichée et se situe au niveau d'un bras d'un praticien.

 

2.

Sur cette seconde image extraite 4 minutes 41 secondes après le point chaud s'est déplacé sur le visage d'un praticien. L'histogramme se déplace vers le "chaud".

 

3.

A 4 minutes 52 secondes le point chaud se déplace vers les mains d'un praticien et le visage du client ; néanmoins cette température est inférieure à la température de l'image précédente. L'histogramme continue à se déplacer vers le chaud.

 

4.

Le point chaud reste fixé au même endroit et la température monte.

 

5.

La température continue de monter et reste au plus chaud sur la main d'un praticien.

 

6.

Toujours le point chaud au niveau des mains d'un praticien. L'histogramme est bien déplacé vers la gauche.

 

7.

Les praticiens montrent la paume de leurs mains, les creux sont les points les plus chauds.

 

8.

A 9 minutes la température est maximale.

La prise de vue est stoppée à 10 minutes.

 

Seconde expérience :

Les logiciels associés à la caméra permettent d'enregistrer une image dite de référence et ensuite de calculer le delta de température entre cette image de référence et d'autres images.

Cette possibilité est utilisée ici car les praticiens ne bougeant pas ou peu et la caméra étant sur trépied, on peut donc superposer facilement les images et analyser l'historique des variations de température.

9.

Voici l'image de référence prise à un peu plus de 2mn, le point chaud est déjà sur la main d'un praticien.

 

10.

Le point chaud s'est déplacé sur la main d'un autre praticien avec une différence de température par rapport à la référence de 9°53C.

 

11.

Les paumes montrent une différence de 10°87 par rapport à la référence, mais cette donnée est à traiter avec réserve car les deux images sont différentes.

 

12.

La différence de plus de 10° s'exprime au niveau d'un visage (celui d'un praticien) à la septième minute.

 

Conclusions :

On constate qu'à environ 4 mn après le début de l'enregistrement, le point chaud migre des visages ou des avant-bras vers les mains des praticiens et vers le patient.

On constate également qu'un praticien est "plus chaud" que les autres.

On constate qu'au bout de 10 à 11 mn, il ne se passe plus grand chose comme évolution thermique, la température au mieux se stabilise, voire baisse un peu.

On constate que le delta de température pour les mains d'un praticien peut atteindre 10°C entre le début de l'expérience et l'apogée.

Les images présentées là sont néanmoins assez réductrices du phénomène, qui a été filmé à deux reprises dans son intégralité, des mesures sur le film lui-même permettent de vérifier les évolutions de températures sur chacun des praticiens. Il y a bien chez chacun une augmentation de la température des mains (et du visage), et ces variations sont variables selon les individus.

 

IV. La conclusion de Nicole

J'ai été extrêmement satisfaite de pouvoir visualiser ces effets du Reiki sur la température des membres des donneurs et confirmer ainsi ce que nous ressentons parfaitement en séance (sur nous ou sur d'autres personnes) : démarrage des changements de température environ 2 minutes après le début de l'envoi d'énergie, puis déplacements successifs des points les plus chauds sur différentes parties du corps des donneurs, variations d'élévation de température entre ceux-ci. De plus, d'autres images du film le montrent, on a aussi vu augmenter la température de certaines parties du corps des receveurs (cuisses, thorax notamment).

 

Evidemment cette expérience pose beaucoup de questions :

Les écarts d’élévation de température entre les différents praticiens sont-ils liés :

  • A leur "degré" d'initiation et de pratique du Reiki ?
  • A l'intensité ou à la "qualité" de leur intention durant cette séance-là ? A leur état mental ?
  • A une réceptivité différenciée, sous leurs mains, des zones concernées du corps du receveur ?

Les variations de température pour un même "Reikisseur" sont-elles liées :

  • A son état mental ou aux réactions du champ d'énergie du receveur ?
  • Etc.

A toutes ces questions, et d'autres aussi, je n'ai pas les réponses, bien sûr… Mais elles seront peut-être accessibles un jour !

Et en attendant, je continue de pratiquer (sans me poser ces questions lors d'une séance !) cette merveilleuse technique qui est aussi, bien plus que cela, une philosophie de vie…

Nicole TENOUX

Patrice MORGALLET

Enseignante et praticienne Reiki Usui

http://reikienergia.unblog.fr

 

Posté par Isabelle Laporte à 06:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 février 2015

Energie et Reiki

Energie et Reiki

L'énergie :

 

Le Reiki :

 

L'enseignement du Reiki :

                    

Reiki Toulouse, reiki.toulouse, reiki-toulouse, formation, magnétisme, bien être, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, Blagnac, Aucamville, Gagnac, saint Jory, Grenade, Castelginest, Launaguet, Saint Génies, l’Union, médecine douce, technique, annuaire, forum, minimes, stage, annuaire, espace, harmonisation énergétique, échange, énergie, guérison, maladie, relaxation, détente, dépression, auto-immune, défense, témoignage, médecine alternative, atelier, degré, thérapeute, praticien, maitre, master, technique japonaise, Usui reiki Ryoho, stage, information, séance, méditation, prix, banlieue toulousaine, agglomération toulousaine, haute Garonne, Mikao Usui, enseignement, homme énergétique, énergie universelle, Isabelle Laporte, FFRU,  technique d'imposition des mains, receveur, donneur, relaxation, quantum touch, pratique bien-être,  la voie du cœur, reiki forum, développement personnel, pratiquer à Toulouse, inscription, pas cher, chakras, symboles, lignée, okuden shipiden, école, corps d’énergie, programme, auto traitement, niveau, explication scientifique, libérer, les souffrances physiques, émotionnelles, mentales pour amener la Santé, l’Harmonie et la Paix intérieure, champs magnétiques, champ biomagnétique, aura, ondes scalaires,

Posté par Isabelle Laporte à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 décembre 2014

Influence de la pensée sur du riz cuit

 

 Expérience montrant l'influence de la pensée sur le riz cuit

 

Expérience du RIZ !

Par la pensée ... tous les matins, dire "je t'aime" et "je te déteste" à chaque pot (le pot A était le positif et le pot B était le négatif ...)

Je vous encourage vivement à faire VOUS MÊME cette expérience très simple et à partager vos résultats ...

Voici aussi quelques pistes de recherches sur les expériences SCIENTIFIQUES faites pour démontrer le pouvoir de la pensée sur la matière (qui feront surement l'objet d'articles ultérieurs plus "développés") et d'autres phénomènes très intriguants : expériences de René Peoc'h, Masaru Emoto, Pr Libet, Cleve Backster ( les "pouvoirs" des plantes), Joël Sternheimer, Chladni,..

 

 

Posté par Isabelle Laporte à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 novembre 2011

Quelques principes d’harmonisation énergétique

 

Quelques principes de base
de l'harmonisation énergétique

 

  • L’amour est une vibration universelle qui se communique à toutes les espèces, fonctionne à tous les niveaux et exprime notre vraie nature. Il est le fonctionnement de toute guérison et l’essence même de la force vitale.
  • La capacité d’aider à guérir est naturelle pour tous.
  • Aider à guérir peut s’apprendre et se renforce par la pratique. Avec le temps, les praticiens acquièrent plus de puissance pour faire circuler l’énergie, augmentant ainsi leurs capacités.
  • L’énergie suit la pensée. Le praticien utilise l’intention et diverses méditations pour créer un champ d’énergie élevée et se sert de ce champ pour entourer la zone à traiter
  • Grace à la résonance et l’entrainement, la zone traitée change de vibration et s’harmonise avec celle du praticien. Celui se contente d’élever et de maintenir la nouvelle résonance.
  • Personne ne peut réellement guérir quelqu’un d’autre. Le praticien maintient simplement la résonance pour permettre au corps de se guérir lui-même.
  • La combinaison des techniques de respiration et de méditation entraine « l’alignement » de l’énergie dont la puissance est ainsi multipliée comme dans le cas d’un laser.
  • La capacité de se relier à une spiritualité, de quelque forme qu’elle soit, en demandant de l’aide, ajoute une autre dimension à la puissance de ce travail.

 Reiki Toulouse, reiki.toulouse, reiki-toulouse, formation, magnétisme, bien être, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, formation, stage, soin, reiki, initiation, échange, énergie, Toulouse, Blagnac, Aucamville, Gagnac, saint Jory, Grenade, Castelginest, Launaguet, Saint Génies, l’Union, médecine douce, technique, annuaire, forum, minimes, stage, annuaire, espace, harmonisation énergétique, échange, énergie, guérison, maladie, relaxation, détente, dépression, auto-immune, défense, témoignage, médecine alternative, atelier, degré, thérapeute, praticien, maitre, master, technique japonaise, Usui reiki Ryoho, stage, information, séance, méditation, prix, banlieue toulousaine, agglomération toulousaine, haute Garonne, Mikao Usui, enseignement, homme énergétique, énergie universelle, Isabelle Laporte, FFRU,  technique d'imposition des mains, receveur, donneur, relaxation, quantum touch, pratique bien-être,, la voie du cœur, reiki forum, développement personnel, pratiquer à Toulouse, inscription, pas cher, chakras, symboles, lignée, okuden shipiden, école, corps d’énergie, programme, auto traitement, niveau, explication scientifique, libérer, les souffrances physiques, émotionnelles, mentales pour amener la Santé, l’Harmonie et la Paix intérieure, champs magnétiques, champ biomagnétique, aura, ondes scalaires,

Posté par Isabelle Laporte à 11:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,