21 septembre 2018

Les pratiques de developpement personnel modifient notre ADN


L'épigénétique

 

jdfjgdgf

 

ou comment modifier votre ADN

en modifiant votre comportement !

 

L'épigénome est une interface entre nos gènes statiques et notre environnement variable.

Alors que le génome d'un individu reste très stable au cours de sa vie, l'ensemble des marques épigénétiques qui règlent l'expression des gènes, son épigénome, varie constamment en réactions aux variations extérieures.

Freud avait déjà observé il y a plus d'un siècle, que les traumatismes psychologiques laissaient une trace indélébile à l'âge adulte.

Depuis, une multitude d'études cliniques l'ont confirmé : ceux qui ont subi de grands traumatisme dans l'enfance sont globalement plus sujets à la dépression, à la toxicomanie, aux comportements associaux, mais aussi à l'obésité, au diabète et aux maladies cardio-vasculaires. Pis, ce mal-être s'ancre parfois en nous AVANT la naissance !

Comment des expériences négatives peuvent-elles s'inscrire dans l'organisme au point d'affecter durablement le comportement ou la santé ? Le secret de cette empreinte biologique serait niché dans l'ADN, là où les effets du stress peuvent perturber l'organisme.

Ce pouvoir étrange de l'esprit sur le corps a été montré en 2004 par la biologiste Elizabeth Blackburn, prix Nobel de médecine en 2009, et Elissa Epel, psychiatre à l'université de Californie : L'extrémité des chromosomes (les télomères) est altérée (les télomères raccourcissent) par le stress psychologique chronique.

Ce n'est pas tout : le stress inscrit également sa marque directement sur nos gènes, modifiant de façon ciblée et durable certains de nos comportements !

Cette action relève d'un phénomène biologique dont l'importance se dévoile aujourd'hui : c'est L'EPIGENETIQUE.

L'Epigénétique concerne les modifications chimiques qui affectent l'ADN autres que les mutations qui touchent la structure même de la molécule. Ainsi, des groupements méthyles viennent en cas de stress, parasiter l'ADN dans l'utilisation des gènes.  A son tour, la zone cérébrale qui gère l'hippocampe et les émotions, s'en trouve affectée.

C'est parfois en remontant très loin dans l'histoire d'un individu, AVANT SA NAISSANCE, que l'on trouve la source de la maladie. Certaines mémoires de stress peuvent remonter à plusieurs générations, comme celles laissées par exemple par la famine. Elles peuvent être décryptées en psychogénéalogie.

Les chercheurs pensent que la plupart des maladies chroniques comme l'asthme, le cancer, le diabète, l'obésité, et des maladies neurologiques telles que l'autisme, les troubles bipolaires, la schizophrénie, résultent en partie d'une mauvaise régulation épigénétique lors des tous premiers stades de développement.

HEUREUSEMENT LE PHENOMENE EST REVERSIBLE !

Soit par une médication ciblée, soit par l'apprentissage d'émotions positives à l'aide par exemple de la relaxation, la méditation, l'activité physique choisie.

Contrairement à ce qu'affirmaient les scientifiques dans les années 1990, nous ne sommes donc pas uniquement le produit de nos gènes, mais nos expériences, nos émotions, et même nos actions, façonnent l'expression de ces gènes en permanence, avec la certitude que rien n'est irrémédiable.

L’épigénétique est la plus grande découverte en biologie de ces cinquante dernières années. Les gènes et les caractères génétiques qui constituent l’ADN sont comme des notes de musique sur une portée, et l’épigénétique est la symphonie qui en découlera grâce au talent du chef d’orchestre et de ses musiciens.

En d'autres termes, l’épigénétique est la modulation de l’expression de nos gènes en fonction de notre comportement relatif à 5 éléments connectés constamment dans nos vies de tous les jours:

  • Notre alimentation, ce que nous mangeons, notre façon de nous nourrir nous et les centaines de milliers de milliards de microbes qui constituent en majeure partie chacun de nous
  • Une activité physique appropriée
  • Notre façon personnelle de gérer le stress (nos pensées influent également sur l'expression de nos gènes)
  • Le plaisir dans ce que nous faisons
  • Un réseau social, amical et familial qui nous rend heureux


Ces cinq éléments sont coordonnés dans un cadre global et si on joue d’eux sur de bons accords et en synergie, on peut se maintenir en bonne santé, retrouver une santé optimale, ainsi que vieillir moins vite.

L’impact de ces 5 éléments, modulant l'expression des gènes, cela veut dire que oui, vous pouvez faire quelque chose pour vous !

Quelle symphonie choisissez-vous de jouer ?

 

Joël de Rosnay: Epigénétique

 

La pratique de la relaxation induit des modifications dans la transcription des gènes, dans le métabolisme énergétique, dans la sécrétion de l'insuline et dans les réactions inflammatoires

Une nouvelle étude des chercheurs de l'Institut Benson-Henry pour Mind / Body Medicine au Massachusetts General Hospital (MGH) et Beth Israel Deaconess Medical Center (BIDMC) a constaté que le déclenchement de la réponse à la relaxation - un état physiologique de repos profond induit par des pratiques comme la méditation, le yoga, le Qi gong, les pratiques énergétiques, le tai chi, la respiration profonde et la prière - produit des changements immédiats dans l'expression de gènes impliqués dans la fonction immunitaire, le métabolisme énergétique et la sécrétion d'insuline.

Publiée dans la revue scientifique PLoS ONE, l'étude a combiné les technologies avancées du profilage de l'expression et des systèmes technologiquement avancés d'analyses de biologie pour à la fois identifier les gènes touchés par la pratique de la relaxation et déterminer la pertinence biologique de ces changements.

En 2008, Benson et Libermann ont mené une étude concluante démontrant que la pratique à long terme de la relaxation modifie l'expression des gènes impliqués dans la réponse du corps au stress.

La présente étude a examiné les changements produits au cours d'une seule séance de pratique de relaxation, ainsi que celles qui ont lieu sur de plus longues périodes de temps.

L'étude a porté des adultes en bonne santé qui n'avaient aucune expérience dans la pratique de la relaxation, qui ont ensuite suivi une formation de pratique à la relaxation pendant 8 semaines.

Avant de commencer leur formation, les participants sont passés par une session de divers examens : des échantillons de sang ont été prélevés avant et immédiatement après qu'ils aient écouté un CD de 20 minutes, et à nouveau 15 minutes plus tard. Après avoir terminé leurs cours de formation aux pratiques de la relaxation, un ensemble de tests sanguins similaires aux premiers examens a été réalisé avant et après que les participants aient écouté un CD de 20 minutes utilisé pour déclencher la réponse de relaxation dans le cadre de la pratique quotidienne.

Les séries de tests sanguins prélevés avant le programme de formation ont été désignés «novices», et celles prises après l'achèvement de la formation ont été classés comme des «pratiquants de courte durée"

Pour de plus amples comparaison d'échantillons de sang des examens sanguins similaires ont été prélevé sur des groupes de personnes de 4 à 25 ans avant et après qu'ils aient à leur tour écouté le même CD, ces personnes pratiquant régulièrement la  relaxation dans de nombreuses techniques différentes.

Des échantillons de sang de tous les participants ont été analysés pour déterminer l'expression de plus de 22.000 gènes dans les différents intervalles de temps.

Les résultats ont révélé des changements significatifs dans l'expression de plusieurs groupes importants de gènes entre les échantillons 'novices' et ceux des deux sets à court et à long terme, avec des changements encore plus prononcés chez les 'pratiquants de longue durée' (8 semaines)

Une analyse de la biologie des systèmes d'interactions connus entre les protéines produites par les gènes a révélé que les voies impliquées dans le métabolisme énergétique, en particulier la fonction des mitochondries, ont été régulés à la hausse au cours de la pratique de relaxation. Les voies contrôlées par l'activation d'une protéine appelée NF-kB - connue pour avoir un rôle important dans l'inflammation, le stress, le traumatisme ainsi que le cancer - ont été supprimées après le déclenchement de la réponse à la pratique de la relaxation. L'expression des gènes impliqués dans les voies de l'insuline ont également été significativement modifiés.

Benson souligne que les pratiquants de relaxation de longue durée dans cette étude ont appliqué la relaxation dans de nombreuses techniques différentes - différentes formes de méditation, le yoga ou la prière - et que ces différences ne sont pas reflétées dans les profils d'expression des gènes. «Les gens ont recours à différentes formes de pratiques de relaxation depuis des milliers d'années, et notre découverte est basée sur des faits scientifiques, les niveaux génomiques apportent une plus grande crédibilité à ce que certains appellent de la « Médecine New Age, » explique Benson, docteur en médecine, directeur émérite et co-auteur senior de l'étude.

 MICI Sans Frontières

Posté par Isabelle Laporte à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


03 mars 2015

Nettoyer sa mémoire karmique

Nettoyer sa mémoire karmique

memoire

Les égrégores et la mémoire sont aussi inséparables qu’un arbre avec ses racines. Les égrégores sont les racines invisibles qui nourrissent la mémoire. La mémoire fait de nous des êtres vraiment mystérieux. Elle est invisible mais nous modèle, détermine nos habitudes de vie et même les rencontres et circonstances que nous sommes amenées à vivre. Mais savons

-nous nous servir de cette mémoire comme d’une matière première pour transformer notre vie, notre destinée? Ne sommes-nous pas passifs vis-à-vis de cette mémoire, porteuse de notre propre karma, mais aussi de notre hérédité ?

Le livre vivant de la mémoire et le secret des égrégores

Selon les dernières découvertes scientifiques, la matière est une énergie en mouvement qui subit divers processus. En conclusion, la matière n’est pas inerte mais en renouvellement permanent à travers les cycles de la nature et du cosmos. C’est ainsi que les géologues peuvent établir avec précision la composition de l’atmosphère aux différents âges de la terre : il leur suffit d’envoyer des sondes dans les couches souterraines de la terre puis d’analyser les échantillons.

Ainsi, pour les scientifiques contemporains : la matière est « information » ; elle véhicule une mémoire, non seulement par sa composition physique, mais aussi à travers des champs électromagnétiques dans lesquels s’impriment les pensées des êtres humains, comme des ondes radio sur une bande magnétique.

Ces ondes de pensée s’assemblent selon leur nature : c’est ce qu’on appelle scientifiquement les « champs morphogéniques ». Ces champs morphogéniques ne sont rien d’autre que ce que les spiritualistes contemporains connaissent sous le nom d’« égrégores » et que les Initiés de toutes les époques ont appelé sous des noms différents. Socrate les appelaient les « dieux humains ». Pour lui, ces égrégores étaient des créations humaines et non divines. En effet, les égrégores sont des sortes d’immenses réservoirs de forces humaines qui s’assemblent par affinité et influencent l’humanité tout entière.

Quel est le rapport entre les égrégores et la mémoire ? Ils sont aussi inséparables qu’un arbre avec ses racines. Les égrégores sont les racines invisibles qui nourrissent la mémoire.

Peut-être avez-vous fait cette expérience de vous trouver face à une situation dans laquelle vous aviez déjà échoué à cause d’une peur viscérale. Par exemple, une peur de l’eau qui vous a soudainement empêché de plonger alors que vos amis s’y donnaient à cœur joie. Dans ce genre de situation, on peut ressentir la peur nous étreindre, nous étouffer ; on se sent alors prisonnier. Cette mémoire négative de l’eau va se lier à l’égrégore de la peur et continuer de vivre et d’agir tant que la peur ne sera pas dépassée.

La mémoire est vivante, elle va mener pour ainsi dire une vie indépendante, grandir et renforcer ses racines en dehors du corps de l’homme, dans les égrégores, mais aussi à l’intérieur, jusque dans les cellules de notre corps physique.

L'akasha chronica : le secret des alchimistes

Par notre mémoire, nous sommes reliés à toutes sortes d’égrégores. Ces liens souvent inconscients nous font agir indirectement sur la destinée de l’humanité, en positif comme en négatif.

Tous les Maîtres spirituels ont insisté sur l’importance de l’éveil dans le moment présent, ils voulaient montrer aux hommes que tout ce qui sort de nous comme pensées, sentiments, désirs, paroles nourrit des êtres invisibles que nous retrouverons de vie en vie à travers des épreuves de la vie quotidienne ou des bénédictions inattendues. Ils voulaient aussi montrer la loi d’interdépendance entre les êtres, la loi des affinités qui engendre le bonheur ou le malheur suivant l’orientation des humains. La 2nde guerre mondiale nous le montre : elle fut le résultat visible de la somme de toutes les pensées négatives émises aux quatre coins du monde contre le peuple juif.

L’homme est un magicien sur la terre : par sa pensée, sa parole, ses sentiments, ses désirs, ses actes, il écrit avec la plume indélébile de sa conscience sur le grand livre de la mémoire universelle. Tout ce qu’il fait s’enregistre dans une substance invisible, en lui et autour de lui, qu’il le veuille ou non.

Cette substance invisible qui entoure le corps humain est en fait le véritable lieu de la mémoire. Depuis plusieurs millénaires, ces secrets sont connus et transmis dans les Ecoles initiatiques. En Inde, on appelle ce support invisible de la mémoire l’akasha chronica (en français : les annales du temps ou mémoire akashique). Depuis la Grèce antique, les Initiés d’Occident appellent cette substance mystérieuse « l’éther ».

Cette matière subtile forme autour de tout homme un corps subtil et immortel, gardien de la mémoire des vies passées. Les initiés appelaient ce corps de destinée le « gardien du seuil » car il est porteur de tout notre karma. Le seul moyen de dépasser ce gardien invisible est de connaître le secret des alchimistes qui permet de créer soi-même sa propre destinée. En étudiant l’ADN et l'épigénétique, les scientifiques contemporains ont tout simplement redécouvert sous sa forme physique et mortelle ce que les Initiés ont toujours connu sous une forme spirituelle et immortelle.

A la recherche de la pierre philosophale

Tout le travail d’une femme, ou d’un homme, conscient des lois spirituelles de la vie est d’accumuler dans son corps de destinée des souvenirs lumineux, des essences de sagesse extraites de ses expériences de vie. Ce travail spirituel prépare notre vie future.

Ainsi, lorsqu’un homme se réincarne, il est guidé par ses anciennes mémoires qui le relient aux forces qu’il a mises en œuvre à travers ses expériences passées.

On peut éviter ainsi bien des souffrances inutiles. C’est une question de mémoire et de travail sur soi ! C’est ce corps de destinée empli de sagesse que les alchimistes du Moyen-Age ont appelé la « Pierre Philosophale » ou encore le « Grand Œuvre ». Pour les Initiés, construire la pierre philosophale est le but suprême de l’existence humaine car elle permet de pénétrer tous les secrets de l’Homme, de l’Univers et des Dieux et de libérer la mémoire de tout ce qui est malade et inconscient.

Construire la pierre philosophale signifie transformer la matière brute de ses expériences terrestres en or de sagesse. C’est un travail de tous les jours : il faut trouver en soi la force de regarder bien en face ce qui n’est pas en ordre, ce qui nous empêche d’être en paix avec notre environnement familial, social et changer notre façon de penser.

Loïc Albisetti

Posté par Isabelle Laporte à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 mai 2014

Changement de taux vibratoire

  

Conséquences physiques du

changement de votre taux vibratoire

 

y

 

En ce moment la terre change de niveau vibratoire et les hommes aussi. Certains s'adaptent plus facilement que d'autres car ils ont déjà entrepris un travail sur eux mêmes depuis quelques mois ou quelques années. Pour d'autres c'est plus difficile !

Voici quelques uns des symptomes que l'on peut rencontrer lorsque notre corps a du mal à s'adapter au changement d'énergie :

MIGRAINES :

Lorsque le Chakra Coronal s’ouvre ou s’agrandit, cela peut entrainer une intense et douloureuse expérience. Vous avez parfois l'impression qu’on vous insère une tige ou une épine au beau milieu du crane. Cela peut être le résultat d’un trop fort courant d’énergie à travers le chakra coronal, ainsi que des changements hormonaux qui s’opèrent chaque fois qu’un chakra "s’ouvre". Des fois la douleur peut s’arrêter si on demande à notre Esprit de faire un petit ajustement à ce niveau. Cependant, quand on demande cette aide pour diminuer la douleur, qui fait partie du processus d’ouverture et d’expansion de vos glandes pinéale et pituitaire, celle ci ne diminue que légèrement. Comme notre taux vibratoire augmente, les glandes pituitaire et pinéales se transforment pour accepter ces très hautes Fréquences d’énergie. Cela peut durer quelques mois ou quelques années suivant le niveau de votre développement spirituel ou du taux vibratoire de votre cheminement.


SYMPTOMES DE LA GRIPPE :
C’est commun à ce processus. Laisser la passer et ne prenez pas d’antibiotiques, cela ne fera que la prolonger. Ces symptômes viennent de la réaction physique du corps aux toxines qui sont rejetées quand les chakras commencent leur expansion. Tout ce qui comprimait ou congestionnait les chakras est chassé par le sang. De même, les nouvelles croyances et les nouveaux paradigmes impriment cette nouvelle conscience dans le sang et deviennent toxiques pour le système physique. Il est important d’aider le corps en prenant des suppléments d’enzymes pour fortifier le sang, des herbes et des huiles essentielles pour diminuer les symptômes. Du jus de citron à température normale aidera à nettoyer le corps. Ne travaillez pas trop durant ce temps là parce que vous êtes au milieu d’une sérieux changement de vibration. Gardez votre calme et cela passera.

NAUSEES, BALLONNEMENTS, DIARRHEES :
C’est une réaction commune à l’ouverture du chakra solaire qui libère peur, colère et ressentiments contenus dans cette zone. Les problèmes de famille et le karma familial produiront des relâchement de gaz. Les Fleurs de Bach diminueront ces symptômes. N’ayez pas peur d'en prendre chaque 30 minutes si nécessaire.

DOULEURS MUSCULAIRES ET D’ARTICULATION :
L’augmentation de votre vibration force l’énergie à travers votre corps Quand il y a des blocages qui gênent la circulation de cette énergie, elle se déculpe causant ces symptômes et ces souffrances. Vous pouvez demander de l’assistance à votre Esprit pour l’ajustement du courant d’énergie et la diminution de la douleur. Le corps peut donc rapidement s’ajuster à la plus haute vibration en quelques moments, quelques heures ou quelques jours

DEPRESSION :
Un symptôme très commun causé par l’augmentation du taux vibratoire. Cette nouvelle haute fréquence force toutes les maladies, virus ou infections cachés dans le corps à faire surface. Pour découvrir la vraie cause qui a contribué à cet état, examinez vos croyances et les décisions qui ont créé votre réalité. Il est également très important de contrôler votre dialogue intérieur afin de mieux maîtriser ce que vous vous créez. Observer et réaliser que l’état que vous traversez n’est pas causé par le présent, permet de passer cet état plus rapidement.

PLEURER SANS RAISON ET SE SENTIR EMOTIONNELLEMENT VULNÉRABLE :
Quand les blocages de cette vie et des vies antérieures commencent à se défaire, le corps émotionnel réagit de cette manière. Essayer de contrôler ou de résister refoule et bloque l’énergie rendant ainsi les choses plus difficiles. Pleurer, gémir, sangloter ou crier soulagent. Utilisez les Fleurs de Bach ou une huile essentielle pour aider le corps émotionnel.

PALPITATIONS, DOULEUR AU NIVEAU DU COEUR OU DES PROBLÈMES DE RESPIRATION :
C’est un symptôme que l’on ressent quand le chakra du cœur commence à s’ouvrir ou à s’élargir pour recevoir plus d’énergie. Des sensations de douleur au cœur ou de manque d'air peuvent survenir vous faisant croire que vous êtes sujet à une attaque cardiaque. La meilleure solution est de se relaxer pour ajuster la circulation de l’énergie.

SENSATIONS DE CHALEUR ET SUEURS NOCTURNES ET DIURNES :
Ces symptômes sont communs aux hommes aussi bien qu’aux femmes. Ceci est du à l’énergie qui circule trop rapidement à travers tout le corps. Quelques hommes peuvent sentir un amas de graisse sur leurs pectoraux comme s’ils étaient en train de voir pousser des seins. Si vous êtes un homme, ne vous sentez pas trop concerné par cela, parce que cette apparente poitrine ne durera pas longtemps.

EXTREME FATIGUE :
Se réveiller le matin et se battre pour sortir du lit après une bonne nuit de sommeil, ou sentir le besoin de dormir au beau milieu de l’après-midi est normal. Cela arrive quand l’énergie traverse tout le corps spirituel. Si vous pouvez créer une structure pyramidale et vous asseoir dessous, cela peut augmenter votre énergie quand vous êtes en manque. Buvez de l’eau pure pour réhydrater vos cellules ; ajoutez y du cristal pour énergiser l’eau. Mangez léger avec des légumes organiques. Faites des exercices physiques légers pour stimuler l’énergie à travers tout le corps. Les Fleurs de Bach et les huiles essentielles aideront aussi cette transition.

EXCES D’ENERGIE :
Vous vous couchez tôt, exténué, et au bout de deux heures vous êtes complètement refait. Cela est causé par l’incapacité de votre corps bloqué à absorber l’énergie montante. Il est important de ne pas se lever et de laisser s’activer cette énergie pour guérir tous les corps subtils tels le spirituel, le mental, et l’émotionnel, ainsi que le physique ; la meilleure façon d’assimiler toute cette énergie est de s’asseoir tranquillement et de lire ou de regarder la TV (programme non violent) ou d’écouter de la musique spirituelle ou de méditation afin de progressivement regagner le sommeil. Cela peut vous arriver la nuit pendant un certain temps.

GAIN DE POIDS :
On s’en plaint tous. Le corps a l’impression d’être envahi, ainsi, il ajoute quelques couches protectrices. Si vous travaillez dans la lumière, donc un peu plus d’eau est nécessaire pour créer de l’énergie. Si vous n’avez pas suffisamment d’eau, alors le corps emmagasinera plus d’eau ce qui conduira à une certaine forme de rétention. Une autre réponse majeure résulte dans le fait qu’avec l’activation du nouvel ADN, la graisse est nécessaire pour garder la vibration. Les graisses du corps retiennent une très haute vibration nécessaire pour générer la guérison et canaliser l’énergie. Beaucoup d’entre vous aussi ont donné leur accord pour matérialiser des grilles de lumière dans les environs de votre demeure. Cette matérialisation de grilles de lumière requiert que le corps crée ses graisses qui deviennent cristallines afin de pouvoir garder l’énergie.

PERTE DE MEMOIRE OU SENSATION DE SE VIDER :
Cela peut être une expérience terrifiante parce que vous ne pouvez vous rappeler ce que vous avez eu pour dîner une heure avant. Vous êtes en train de changer, de fonctionner plus avec le coté gauche du cerveau que – comme c’était le cas – celui de droite. Les zones du cerveau sont en train d’être activées afin de se jumeler avec la nouvelle énergie qui arrive. Des fois, il est difficile de parler car les mots ne sortent pas clairement ou tout embrouillés. Cette situation passera, avec le temps.

EXTREME SENSIBILITE :
Comme vous vous ouvrez à cette nouvelle énergie, vous vous découvrirez beaucoup plus sensibles aux gens, bruits, lumière, goûts, odeurs et toutes sortes de choses. Cela peut affecter le système nerveux central et peut être un peu plus difficile de vous y faire. Il vous faut prendre de la vitamine B et des multi vitamines si cela vous arrive. Si vous êtes allergiques à ces vitamines alors cherchez un remède homéopathique ou une Fleur de Bach pour extrême sensibilité.

ECLATER LES AMPOULES ELECTRIQUES ET LES APPAREILS ELECTRONIQUES :
Si cela vous arrive, alors vous avez atteint un très haut taux vibratoire et serez très probablement un très bon guérisseur ou canal pour des esprits.. Cela est du à ces extrêmes énergies qui viennent dans la forme physique. Il peut être décrit comme 50,000 volts arrivant d’un coup ; non seulement le corps ne peut l’assimiler, mais cela passe au travers, et au passage cela produit un effet sur tous les appareils électroniques.

REACTIONS ANIMALES :
Vous vous rendez compte que les chiens et les chats et d’autres animaux sont plus sensibles à votre approche et ont peur, ou veulent être avec vous tout le temps. Beaucoup d’animaux peuvent en avoir assez de cette énergie. D’autres par contre en ont très peur parce qu’ils ne la comprennent pas.

ENVIE DE CHANGER DE NOURRITURE :
Comme vous avez une plus haute vibration, il se peut que vous ne désiriez plus les choses qui vous plaisaient avant. Café, thé et viande sont trois changements importants d'alimentation que les gens font quand ils commencent à vibrer plus vite. La viande est spécialement dense et peut effectivement affecter l’énergie du corps surtout sil elle contient des hormones. Vous pouvez développer des désirs ardents pour certaines mets ou laisser tomber vos plats favoris. C’est tout à fait normal et cela fait partie du changement à la plus haute vibration. Si vous constatez que cela arrive, laissez – le se produire et explorez de nouvelles possibilités.

Posté par Isabelle Laporte à 08:15 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

31 octobre 2012

Et si la physique quantique expliquait les expériences de mort imminente ?

 

Et si la physique quantique expliquait

 les expériences de mort imminente ?

 

Des scientifiques estiment que les expériences de mort imminente surviennent lorsque l'âme, formée par des substances quantiques, s'échappe du système nerveux pour entrer dans l'univers.

Les expériences de mort imminente surviendraient lorsque l'âme s'échapperait du système nerveux pour entrer dans l'univers selon des experts en physique quantique.

Les expériences de mort imminente passionnent les scientifiques comme le reste de la population.

Il y a encore trois semaines, l'histoire d'Eben Alexander, ce grand neurochirurgien qui racontait son expérience de vie après la mort dans le livre Proof of Heaven ("Preuve du paradis") faisait la Une de nombreux journaux. Mais une question demeure : comment et quand arrivent ces expériences de mort imminente ?

Selon deux scientifiques éminents, le Dr Stuart Hameroff et le physicien Roger Penrose, une expérience de mort imminente arrive lorsque les substances quantiques qui forment l'âme quittent le système nerveux pour se rendre dans l'univers. Cette théorie se rapproche donc de l'hypothèse de l'esprit quantique, qui suggère notamment que des phénomènes quantiques, comme l'intrication et la superposition d'états, sont impliqués dans le fonctionnement du cerveau, et surtout dans l'émergence de la conscience. L'essence de nos âmes serait donc contenue dans une structure appelée microtubules.

Selon les deux experts, la conscience serait donc une sorte de programme pour un ordinateur quantique contenu dans le cerveau et qui persisterait dans l'univers après la mort d'une personne, expliquant donc les perceptions et les impressions des hommes et des femmes qui vivent des expériences de mort imminente. Les âmes des êtres humains seraient plus que la simple interaction des neurones dans le cerveau : elles seraient issues de la fabrication même de l'univers et existeraient depuis le commencement des temps.

Stuart Hameroff expliquait ainsi dans un documentaire : "Disons que quand le cœur cesse de battre, le sang s'arrête de circuler, et les microtubules perdent leur état quantique. L'information quantique dans les microtubules n'est toutefois pas détruite, elle ne peut pas être détruite, elle est juste redistribuée et se dissipe dans l'univers. Si le patient est 'ressuscité', qu'il revient à la vie, l'information quantique peut revenir dans les microtubules et le patient parle d'expérience de mort imminente. Mais si le patient n'est pas réanimé et meurt, il se peut alors que l'information quantique s'échappe du corps en tant qu'âme."

Si de nombreux scientifiques critiques cette théorie, le Dr Hameroff estime que les recherches menées en physique quantique, qui montrent notamment que les effets quantiques jouent un rôle dans de nombreux processus biologiques comme l'odorat, la navigation des oiseaux ou la photosynthèse, commencent à valider sa théorie.

http://www.atlantico.fr

Lu sur The Daily Mail